Spindrift 2 en stand-by à Portimao

  • © Chris Schmid
  • © Eloi Stichelbaut
  • © Chris Schmid
  • © Chris Schmid
  • © Chris Schmid
  • © Chris Schmid
  • © Chris Schmid
  • © Chris Schmid
  • © Chris Schmid
  • © Chris Schmid
  • © Chris Schmid
  • © Chris Schmid

Le maxi trimaran Spindrift 2 est arrivé à Portimao, dans le sud du Portugal, d’où Dona Bertarelli, Yann Guichard et leurs douze hommes d’équipage vont débuter un stand by dans l’attente d’une fenêtre météo “propice” à s’élancer à l’assaut du record de la Route de la Découverte, entre Cadix en Espagne et San Salvador aux Bahamas. En effet, la saison automnale s’avance et les conditions alizéennes idéales dans le sud de l’anticyclone des Açores se font de plus en plus rares. Richard Silvani, météorologue à Météo France et complice des plus grands records va multiplier les échanges avec Yann Guichard et Erwan Israel afin d’analyser les paramètres les plus positifs pour déclencher une tentative. “Toute fenêtre qui s’entrouvrira dans les tout prochains jours sera exploitée” précise Yann….

Le team Spindrift racing poursuit avec assiduité son programme de prise en main du plus grand trimaran du monde. A la course du Fastnet remportée cet été, ont succédé d’intenses et profitables séances d’entraînement au large qui ont renforcé non seulement l’apprentissage du bateau, mais la cohésion de l’équipage. Dona Bertarelli et Yann Guichard ont concocté un savant mélange de marins familiers du trimaran et de spécialistes du multicoque rodés aux supports estampillés Spindrift, D35 Ladycat et/ou MOD70 Spindrift.

L’équipe est au point, le bateau optimisé… reste à trouver l’ouverture météo singulièrement complexe sur cette route ouverte en 1492 par Christophe Colomb. Une descente rapide vers les Canaries, un passage entre les îles expresse, et l’autoroute des alizés ouverte par un bon positionnement des systèmes de hautes pressions autour des Açores, tel est le scénario idéal espéré, mais que l’avancée de la saison rend plus qu’aléatoire ; “Nous ne serons pas très regardant sur l’excellence de la fenêtre” explique Yann. “Dès que des situations de vents portants se présenteront, avec une bonne possibilité d’entrer rapidement dans l’Atlantique, nous tenterons notre chance.”

Les 21,70 noeuds de moyenne de l’actuel record (7 jours, 10 heures, 58 minutes et 53 secondes) sont largement dans les cordes du maxi tri, mais le parcours jusqu’aux Bahamas peut s’avérer semé d’embûches, avec une, voire plusieurs zones de transitions tant redoutées en configuration record, et l’incertitude des prévisions météo au delà de 5 jours, qui laisse planer sur les dernières 48 heures de course l’inconstance des phénomènes antillais.

L’équipage à bord de Spindrift 2 :

  • Dona Bertarelli
  • Yann Guichard
  • Xavier Revil
  • Jean Baptiste le Vaillant
  • Antoine Carraz
  • Thierry Douillard
  • Christophe Espagnon
  • Sébastien Marsset
  • Nicolas Texier
  • Erwan Tabarly
  • François Morvan
  • Thomas Rouxel
  • Simone Gaeta
  • Erwan Israel

Source

Spindrift racing

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Records

Les vidéos associées : Route de la Découverte