Ils font nombre

© Christophe Breschi / www.ricochets17.com

Demain à 11h30, les 84 solitaires de la Mini Transat vont pouvoir découvrir le parcours qu’ils auront à effectuer en ouverture du départ de la première étape dimanche 13 octobre. L’occasion de rappeler quelques chiffres significatifs de l’engouement pour cette course à nulle autre pareille.

Il y en a beaucoup des courses océaniques qui aimeraient revendiquer le même nombre de concurrents au départ. Une fois de plus la Mini Transat jouera à guichets fermés puisque les 84 places ouvertes ont été attribuées et que plusieurs concurrents en liste d’attente ne pourront pas prendre le départ. 57 Français au départ feront face à 27 concurrents étrangers venus de 13 pays différents avec, pour la première fois, un coureur estonien au départ.
La bateau le plus ancien est le « Paris Texas » de Ludovic Méchin. Agé de 22 ans, ce prototype a connu une carrière

Le Port Musée à l’heure de la Mini

A 18 heures, le Port Musée ouvrait les portes de son exposition temporaire consacrée à la Mini Transat. Cinq modules consacrés à l’histoire de la course, à l’esprit si particulier de l’épreuve, à la vie à bord, à la météorologie ainsi que quelques portraits de personnalités qui ont marqué la course sont répartis tout au long de la visite du Musée du Marin, faisant passer le visiteur du patrimoine à la technologie de pointe, des marins d’hier à ceux d’aujourd’hui, et démontrant qu’au final, les différences sont plus ténues que l’on pouvait imaginer.

Prologue « Tout commence en Finistère » : répétition générale

En tous les cas, le beau temps a décidé de prendre ses quartiers d’automne à Douarnenez. Dimanche devrait ensoleillé, mais le vent risque de n’être guère au rendez-vous. Pour les concurrents, ce prologue sera néanmoins essentiel, puisqu’ils s’affronteront sur le même parcours que celui qu’ils auront à accomplir le jour du départ, dimanche 13 octobre. Le départ du prologue sera donné entre la digue du Rosmeur et une bouée avant de rejoindre une première marque dans le nord-ouest du port. Le parcours va donc permettre aux coureurs de se familiariser avec ce qui les attendra, une semaine plus tard en solitaire. Pour certains, ce sera un réveil aux aurores puisque une première partie de la flotte devra franchir l’écluse du Port Rhu vers 6h30. Pour le comité d’organisation, le prologue « Tout commence en Finistère » sera enfin l’occasion de vérifier qu’il ne manque pas le moindre bouton de guêtre… Ce vendredi soir, les coureurs vont se retrouver pour la traditionnelle soirée d’accueil. Une tradition douarneniste initiée à l’occasion des fêtes du patrimoine maritime et perpétuée à chaque grand rassemblement nautique en baie. Un cadre unique, le Port Rhu, des usages solidement établis, le fil rouge de la tradition d’accueil de Douarnenez est toujours aussi solide.

Dimanche 6 octobre

  • 10h00 – 19H00 : Village ouvert au public
  • 11H00 – 12H00 : Atelier culinaire – Espace CCI / Grand Public
  • 11H30 : Départ du prologue « Tout Commence en Finistère » commenté et visible depuis la digue du Port du Rosmeur / Grand Public
  • à partir de 15H00 : Festival de musique classique – Auditorium du Port-musée / Grand Public (sur réservation à l’office du tourisme)
  • 14H00 – 17H00 : Initiation gratuite au stand-up paddle – pontons Port-Rhu / Grand Public
  • 15H30 – 16H30 : Atelier culinaire – Espace CCI / Grand Public
  • 17H00 – 20H00 : Soirée RG 650 – Espace Coureur / Skippers, journalistes, partenaires
  • 18H00 – 19H00 : Cinéma maritime « Pourquoi pas la Louise ? » de Nicolas Raynaud – Auditorium / Grand Public
  • 21H00 : Soirée salsa – Bar Le Banana Boat / Grand Public

Source

Catherine Ecarlat

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 5 octobre 2013

Matossé sous: Course au Large, Mini 6.50, Mini Transat

Vues: 1264

Tags: , , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Mini Transat