Coup d’envoi du Derby Kite

© Derby Kite

Prenez du freestyle, du speedcrossing, beaucoup de pluie et un zeste suffisant de vent, le tout à déguster en baie de La Baule et vous obtiendrez un cocktail Derby Kite réussi ! Journée chargée pour les compétiteurs et le comité de course. Trois manches de speedcrossing ont été courues par les kite surfeurs présents, Sébastien Cou remporte la 1e manche de la journée dans la lignée de ses victoires d’hier, mais c’est ensuite Théo Sicallac qui remporte les deux autres manches du jour. Le tableau de freestyle a été commencé, avec un premier tour validé.

Du côté des Stand Up Paddle et du Sup Baie, ça n’a pas chômé, la soixantaine de participants s’est battue tout au long de l’après-midi sur trois beach races malgré le vent et la houle. Olivier Garet et le vice-champion olympique de planche à voile, Julien Bontemps ont joué très serré et gagné respectivement une manche chacun.

Kitesurf

Après une matinée calme, avec la clôture des inscriptions au SUP baie et une manche de speedcrossing disputée dans un vent moyen, le temps a changé d’un coup en début d’après-midi avec l’arrivée de grains. 20 noeuds de sud-est ont permis aux kite-surfeurs de s’affronter sur deux manches supplémentaires. Les quatre premiers se relayent aux avants-postes:

Sur la 1e manche Sebastien Cou l’emporte, suivi par Vincent Tiger, Théo Sicallac puis Bruno Sroka. La 2e manche est remportée par Théo Sicallac, derrière lui Bruno Sroka en 2e position, Sebastien Cou en 3e et Vincent Tiger en 4e.

La 3e et dernière manche de speedcrossing de la journée est remportée elle aussi par Théo Sicallac, supplée par Vincent Tiger, Sebastien Cou puis Bruno Sroka.

Au général provisoire c’est donc Théo Sicallac qui prend la 1e place, derrière lui en 2e position Sébastien Cou et c’est Vincent Tiger qui vient compléter le podium en 3e position.

Et pour compléter cette journée de compétition c’est sous la pluie persistante que le comité de course a lancé l’épreuve de freestyle, l’un des chef-juges, Charles Harin nous raconte: “on a lancé tout le premier tableau mais par manque de vent nous avons du arrêter là. Il n’est pas sur qu’on valide la suite, ça parait donc très compliqué de sortir un classement freestyle hommes. Le dominicain a bien envoyé, c’est celui qui a posé les figures les plus engagées, c’est aussi lui qui a bénéficié du moment où il y avait le plus de vent. De leur côté, les filles ont fait leur heat, qui permet d’avoir déjà un classement provisoire mais qu’on ne révèlera que demain”.

Sup Baie

C’est en musique et sous les applaudissements que les compétiteurs ont couru se mettre à l’eau en Stand Up Paddle. Trois beach races ont été lancées, petits parcours aller-retour à la plage de 300 mètres environ. Bagarre intense sur l’eau, professionnels, amateurs, petits et grands ont pagayé, couru, et ont fait quelques grosses chutes. Un spectacle très amusant, tant pour les participants que pour les curieux venus nombreux malgré la pluie!

Sébastien Garet, s’est bien battu et remporte la première course suivi de Julien Bontemps, mais malade, il n’a pas pu rivaliser avec Julien sur les deux courses suivantes et prend donc la 2e place derrière le vice-champion olympique. Robin Dorval, régulier, prend la 3e place sur chacune des trois courses.

Demain il y aura une plus grande épreuve, un parcours longue distance avec un départ de plage jusqu’au château des Tourelles, nouvel établissement Relais Thalasso, partenaire de l’évènement “C’est une épreuve de 15 km qui s’adresse davantage aux pros parce que cela demande beaucoup d’endurance, mais on pense aussi aux amateurs qui eux aussi auront une épreuve longue distance mais plus petite, avec le même départ mais un parcours longeant la côte. explique Mathieu Loustau, directeur de course du SUP Baie.

La remise des prix aura lieu au village course à 17h. Le gagnant du combiné speedcrossing/freestyle recevra le Trophée Coriolis, les vainqueurs respectifs de l’épreuve de speedcrossing et de l’épreuve de freestyle recevront chacun un prize money de 4000 euros.

Ils ont dit:

Coriolis Télécom, partenaire principal du Derby Kite: “C’est la deuxième année que nous sommes partenaires du Derby Kite et nous sommes toujours ravis. Jusqu’ici nous ne sponsorisions pas de sport, et Pierre Bontemps, notre président, un homme du cru baulois, qui avec Jean-Claude Driancourt a choisi le kitesurf. C’est un sport jeune, familial, esthétique et agréable, en plus c’est un sport écologique qui reflète les valeurs que nous véhiculons”

Mathieu Loustau, directeur de course du SUP Baie : “L’objectif principal du Derby SUP Baie, c’est d’organiser une compétition qui ne soit pas élitiste mais bon enfant. Nous voulions vraiment ouvrir la discipline au grand public et faire plaisir à la fois aux participants et aux spectateurs, c’est pour cela qu’on a mis en place un parcours court, près de la plage qui ne soit pas trop endurant pour cette première journée. On voulait qu’il y ait du dynamisme et que tout le monde puisse participer selon sa capacité physique. lI y a 20 ans existait une compétition de planche à voile, le triangle Ouest France qui faisait le tour de la baie, avec Benjamin English quand nous avons crée l’évènement nous souhaitions prendre le relai en créant le triangle SUP. Ce qui fait le succès de l’évènement c’est que c’est vraiment grand public, il y a des enfants qui participent à partir de 8 ans, des filles et des garçons, des mamans, et tous très motivés! Ce qui compte ce n’est pas la compèt’ c’est la fête!”

Source

TB Press

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 29 septembre 2013

Matossé sous: H2O, KiteSurf, SUP - Paddle

Vues: 1257

Tags: , , , ,

Sous le vent

Au vent