Derby La Baule : Les forces en présence

© Julien Gazeau

Plus que deux jours avant la dixième édition du Derby Kite et la 2e édition du SUP Baie à La Baule. Et pour célébrer sa première décennie, l’évènement s’offre la présence des riders Bruno Sroka, Vincent Tiger ou encore du jeune Luis Alberto Cruz, tout droit venu de République Dominicaine. Au total une soixantaine de kiters sont attendus ce jeudi, de quoi rendre le spectacle intéressant! Du côté du Stand Up Paddle, on ne sera pas en reste, environ 70 participants seront présents ce week-end! Focus sur ces quatre jours nautiques.

Un plateau de choix

Et les grandes figures sont d’abord locales, à commencer par le breton d’adoption Bruno Sroka, triple vainqueur de la coupe du monde, d’Europe et de France de Kitesurf, qui vient une fois de plus participer au Derby Kite. Qualifié “d’ovni du kite” par Benjamin English, l’organisateur de l’évènement, ce rider de 37 ans affiche un palmarès déconcertant, mais ce n’est pas tout, compétiteur dans l’âme, Bruno Sroka a donné une dimension d’aventure à ce sport qui se limitait avant à la pratique en baie: “Il s’est servi de la compétition pour monter des projets de traversée, il est le premier à avoir franchi le Cap Horn, et il a réalisé une traversée France-Irlande, personne n’avait jamais fait ça!” raconte Benjamin English. Le kite surfeur à records sera donc de la partie ce week-end.

Face à lui, Vincent Tiger, trois fois vainqueur du Derby, qui l’avait révélé lors de sa première participation en 2004, le baulois a participé à toutes les éditions depuis 8 ans, champion de France en 2005, champion du monde KPWC en 2006, le rider avait été victime d’un accident en 2009 lors d’une compétition “Depuis je fais moins de kite dans du vent fort, cet accident m’a valu 50 points de suture au visage, ça m’avait refroidi. Et puis maintenant je travaille! ça laisse un peu moins de temps pour tirer des bords! Mais ça ne m’empêche pas de continuer de pratiquer!”

Spécialiste du freestyle, le jeune homme affiche toujours un excellent niveau et compte bien batailler durant les 4 jours de race.

On retrouvera également sur l’eau le local Anthony Chaffron, amateur mais spécialiste de vitesse, il participe chaque année au championnat du monde de speed à Luderitz. Luis Alberto Cruz sera présent lui aussi, il est le dernier né des générations de champions venues de République Dominicaine. A seulement 22 ans, ce petit jeune qui monte est déjà presque une star, il a réalisé cet hiver l’une des figures de freestyle les plus difficiles: un triple handle pass.

Une dizaine de filles devraient aussi être présentes et montrer que le kite c’est aussi un sport féminin!

Du côté du SUP Baie, on attend aussi quelques stars, dont Julien Bontemps ,champion olympique de planche à voile et fondu de Stand Up Paddle. Le plateau sera fourni avec environ 70 participants de tous les niveaux et de tous les âges. C’est une course à la fois familiale et sportive, alors objectif plaisir!

Les différents défis

Le Derby Kite a toujours voulu privilégier un classement général entre freestyle et speedcrossing, le vainqueur du Derby sera donc le vainqueur du combiné et recevra le Trophée Coriolis, partenaire principal de l’évènement, et partira une semaine à l’île Maurice. Il y aura également deux sous-classements avec un vainqueur de l’épreuve de freestyle et un vainqueur de l’épreuve de speedcrossing, les gagnants recevront chacun un prize money.

  • Kitesurf

Le speedcrossing: départ en flotte, avec une procédure de départ, une ligne de départ et un chrono. La course se dispute entre trois, quatre ou cinq bouées. Les compétiteurs naviguent au contact et la victoire de course dépend beaucoup du départ qu’on a pris.

Le freestyle: Les participants s’affrontent à 4 et doivent effectuer plusieurs figures. On définit deux catégories de figures, les “oldschool”, c’est à dire toutes les figures qui consistent à enlever la planche et la remettre aux pieds. Et les figures “newschool”, ce qu’on appelle les handle pass, avec saut, double saut, triple saut. Dont la figure reine est le fameux triple handle pass qui consiste à faire un saut et arriver à lâcher trois fois la barre d’une main et la passer derrière le dos avant de ré-atterrir. S’ajoutent aussi toutes les figures venues du wakeboard.

Trois juges notent les figures et procèdent à l’élimination progressive jusqu’à la finale, ils notent selon différents critères: la complexité technique, la hauteur, le style, la variété et l’engagement (plus l’aile est basse plus elle tire, c’est donc plus difficile et plus impressionnant d’envoyer un saut avec l’aile basse).

  • Sup Baie

Les beach races: il s’agit de petits parcours très intenses qui font environ 300 mètres avec plusieurs bouées à franchir. Chacune dure environ dix minutes. Départ et arrivée de la plage.

La longue distance: course qui part également de plage, avec un départ du village course jusqu’à virer une bouée devant le Château des Tourelles, qui se situe juste derrière Pornichet puis on fait chemin arrière face au vent.

La météo annoncée

Côté conditions c’est idéal. Les fichiers annoncent un front de sud, ce qui est la meilleure option pour la baie de La Baule. Un vent de sud d’une quinzaine de noeuds devrait souffler vendredi, de quoi naviguer en speedcrossing. Le vent sera forcissant samedi avec 15 noeuds constants et des rafales à 24 noeuds ce qui devrait permettre de courir en freestyle et de lancer des beach races en Stand Up Paddle! Le dimanche le vent va mollir donnant la possibilité pour les Paddle de courir le parcours longue distance! Affaire à suivre…

Source

TB Press

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 24 septembre 2013

Matossé sous: H2O, KiteSurf, SUP - Paddle

Vues: 1407

Tags: , , , ,

Sous le vent

Au vent