Groupama C dans les starting-blocks

© Groupama

À quelques jours de leur départ de Lorient vers Falmouth au Royaume Uni pour disputer la 26ème édition de la petite Coupe de l’America, Franck Cammas et Louis Viat poursuivent leurs entrainements à bord du catamaran à aile rigide et à foils Groupama C. Suivis de près par l’équipe technique et le bureau d’études de Groupama sailing team, les deux hommes s’attendent à une compétition très disputée face aux spécialistes de cette incroyable série.

Depuis 1961, ingénieurs, régatiers et techniciens de haut vol ne cessent de travailler pour concevoir le catamaran de 7,60 mètres de long, 4,2 de large et doté d’une surface de voilure de 27 m2 qui leur permettra de remporter le championnat du Monde de Class C qui se dispute tous les deux ans chez le vainqueur en titre.

Depuis 1974, les ailes rigides ont remplacé les voiles souples, moins performantes. Il aura donc fallu attendre plus de trente ans pour que ce qui est une évidence dans cette classe très technique le devienne aux yeux du grand public grâce aux américains d’Oracle qui remportèrent la 33ème Coupe de l’América à bord d’un trimaran à aile rigide, barré par Jimmy Spithill.
Il n’en fallait pas plus pour que le championnat du Monde de Class C ne prenne officieusement le nom de « petite Coupe de l’America » : « C’est passionnant de s’attaquer à ce challenge car c’est architecturalement très ouvert, contrairement aux autres compétitions auxquelles nous participons comme le Tour de France à la Voile ou la préparation olympique qui se courent en monotypie, à armes égales » analyse le skipper Groupama.

Entouré du bureau d’études de Groupama sailing team et des architectes navals Guillaume Verdier, Benjamin Muyl et Martin Fisher, Franck Cammas s’est une nouvelle fois montré très ambitieux dans ses objectifs : « Outre l’aile rigide qui est désormais un classique dans cette série, nous avons beaucoup travaillé sur les appendices et notamment les foils qui nous permettent de voler. Sur de petits bateaux, c’est difficile de garder l’équilibre quand on est en l’air car on a beaucoup moins d’inertie que les AC 72 de la Coupe de l’America. Nous avons donc fait beaucoup d’essais, de tests en navigation ».
Afin de développer en quelques mois la meilleure carène, l’aile la plus efficace et les foils les plus porteurs, Groupama sailing team a multiplié au large de Lorient les navigations et les tests à bord du Class C Alpha, vice champion du monde en titre aux mains de Jimmy Spithill mais aussi à bord du Flying Phantom pour les foils.
Pendant ce temps, les coques et les bras de liaison étaient construits au chantier Multiplast selon un tout nouveau procédé, le TPT® (Thin Ply Technology®) qui permet d’allier légèreté et résistance.

Navigant à bord d’un Groupama C dans sa version finalisée depuis les premiers jours de septembre, Franck Cammas et Louis Viat n’auront donc pas eu beaucoup de temps pour se familiariser avec leur nouvelle monture. La question qui se pose est de savoir si ce sera suffisant pour remporter un nouveau titre international : « On aurait évidemment voulu avoir davantage de temps pour s’entrainer. Certains de nos concurrents, je pense notamment à l’équipe Hydros et à celle de Canaan, champion en titre ont davantage navigué que nous. Nous verrons bien mais, dans tous les cas, je suis très satisfait du travail de notre équipe. Groupama C est un beau bateau et il va vite » conclut le skipper Groupama qui a encore cinq jours de navigation à Lorient.

Véritable vitrine technologique du savoir-faire du bureau d’étude de Groupama sailing team, Groupama C rejoindra Falmouth d’où le premier départ sera donné le dimanche 22 septembre et le dernier le samedi 28…

Les dix engagés :

1. Patient Lady, France avec Gurvan Bontemps et Gwenolé Gahinet
2. Groupama C, France avec Franck Cammas et Louis Viat
3. Hydros, Suisse avec Jérémie Lagarrigue et Billy Besson
4. Hydros, Suisse avec Mischa Heemskerk et Tentij
5. Canaan, Canada avec Fred Eaton et Magnus Clark
6. Canaan, Canada avec Billy Gooderham et Christian Pavey
7. Invictus, Grande Bretagne avec Norman Wijker et Tom Phipps
8. Team Cascais, Portugal
9. Cogito, USA avec Steve Clark et Oliver Moore
10. Aethon, USA avec Lars Guck et Max Kramers

Source

Welcome OnBoard

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Little America's Cup