Luna Rossa Challenge en route vers la finale de la Louis Vuitton Cup

© Carlo Borlenghi / Luna Rossa

Le skipper de Luna Rossa Challenge Max Sirena (ITA) n’a cessé de répéter durant les six dernières semaines que son équipe profiterait des round robins de la Louis Vuitton Cup pour optimiser ses manœuvres et ses performances en vue de la suite de la compétition.

C’est aujourd’hui chose faite car le défi italien vient de signer sa plus belle course et mène désormais Artemis Racing par 3-0 en demi-finale de la régate de sélection des challengers de l’America’s Cup.

Le barreur de Luna Rossa, Chris Draper (GBR), a retenu la leçon donnée par son homologue d’Artemis Racing les jours précédents, Nathan Outteridge (AUS), en prenant enfin et à son tour un départ agressif en tête de match.

Comme l’explique l’un des deux équipiers français d’Artemis Racing, Julien Cressant, wincheur à bord de l’AC72 suédois : « Lors du pré-départ, nous nous sommes retrouvés en position défavorable et sous le contrôle de Luna Rossa. Nous aurions aussi pu mieux gérer le timing mais une fois que la course a été lancée il nous a été impossible de reprendre le dessus, en raison de notre si faible temps d’entraînement ».

Chris Draper et ses hommes ont nettement pris l’avantage dès le début, en franchissant la ligne de départ neuf secondes devant Artemis Racing. Luna Rossa menait avec 11 secondes à la première bouée et a continué de creuser l’écart tout le long du parcours des 15.53 milles nautiques pour finalement s’imposer avec 1 minute et 18 secondes d’avance.

« Je suis vraiment fier de la manière dont nous avons navigué aujourd’hui, c’était notre objectif » se félicite Chris Draper. « Je pense aussi qu’Artemis Racing a beaucoup progressé et c’était prévisible car c’est une équipe très talentueuse. Mais nous avons tout donné et cela a payé ».

Aussi impressionnant que Luna Rossa l’était, la performance du jour d’Artemis Racing a été saluée à juste titre par le public. En moins de 24 heures, le Challenger of Record suédois est parvenu à réduire l’écart face aux Italiens d’une minute ! Mais le défi suédois manque cruellement de temps pour se perfectionner en AC72 avant la manche de demain et avec Luna Rossa désormais à un point de la Finale.

« Nos empannages étaient meilleurs aujourd’hui mais manque de chance pour nous les manoeuvres de Luna Rossa l’étaient aussi » commente le skipper d’Artemis Racing Iain Percy (GBR). « Tout se jouera demain et pour l’instant nous résistons plutôt bien à la pression, nous aimons être mis au pied du mur ».

La 4ème course de la demi-finale est programmée demain samedi à 13:15, heure locale. En France, Canal+ rediffuse les régates de la Louis Vuitton Cup.

Résultats de la Demi-Finale de la Louis Vuitton Cup (quatre victoires sont requises pour se qualifier en Finale, sept régates sont prévues) :
Luna Rossa Challenge – 3 Artemis Racing – 0

La course du jour en chiffres :

  • Parcours : Sept bords
  • Longueur du parcours : 15.53 milles nautiques
  • Temps de course : LR – 47:36; ART – 48:54
  • Delta: Luna Rossa +1:18
  • Distance totale parcourue : LR – 19.6 NM; ART – 19.5 NM
  • Vitesse moyenne : LR – 24.7 nœuds; ART – 24.0 nœuds
  • Vitesse maximale : LR – 39.71 nœuds; ART – 37.25 nœuds
  • Vitesse du vent : moyenne 15.2 nœuds; pointe à 17.6 nœuds

Source

34ª America’s Cup Media

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 10 août 2013

Matossé sous: 34th America's Cup, America's Cup, Match Racing

Vues: 1270

Sous le vent

Au vent