Vincent Riou et Jean Le Cam pour le doublé

© Jean-Marie Liot / DPPI

Il y a quelques jours, Vincent Riou annonçait le nom de son co-skipper pour la Jacques Vabre : Jean Le Cam. Pas de surprise, entre ces deux-là, c’est comme une évidence. Ils sont au diapason à terre comme en mer, il était donc logique de les retrouver à l’assaut de l’Atlantique.

Mais pour l’heure, c’est à la mer d’Irlande qu’ils s’attaquent. 608 milles entre Cowes et Plymouth par le rocher du Fastnet. Une zone qu’ils connaissent par cœur pour y avoir laissé leurs sillages à multiples reprises en IMOCA ou en Figaro. Le 11 août, sur la ligne de départ de la Rolex Fastnet Race, ils auront le statut particulier de « vainqueurs en titre ». Lors du dernier rassemblement pour l’épreuve mythique, en 2011, ils étaient déjà associés à bord de ce même PRB et s’étaient emparés de la victoire au terme d’une intense bagarre avec Jean-Pierre Dick et Bernard Stamm. Ils avaient devancé de moins de quatre minutes Virbac Paprec. Vincent Riou se souvient : « Tout le monde s’était retrouvé aux Scilly au petit matin. Les quatre premiers se tenaient en ½ mille. Les choix de voiles et la vitesse au portant avaient été déterminants sur les derniers milles. C’était une superbe bagarre ».

Cette fois, l’objectif est un peu différent. Cette Rolex Fastnet Race constitue l’une des ultimes confrontations avec les meilleurs de la classe avant le coup d’envoi le 3 novembre prochain de la Jacques Vabre. Sept autres monocoques IMOCA participent à la Fastnet Race dont le vainqueur du Vendée Globe, François Gabart associé pour l’occasion à Michel Desjoyeaux, son co-skipper pour la transat. « Tous les bons bateaux qui tiennent la route sont là. C’était important pour nous d’être également présents » résume Vincent. Mais pas question pour le duo Riou/Le Cam d’arriver en terrain conquis. Ce n’est pas le genre de la maison et puis, avec une seule sortie d’entrainement depuis la mise à l’eau du bateau le mois dernier, le duo sait qu’il n’est pas encore affûté. « On va dire qu’il s’agit plutôt d’une remise en route. Tout dépendra des conditions, si ça n’enchaine pas trop, on pourra se défendre. Mais on n’arrive pas en roulant des mécaniques » explique le skipper de PRB.

Pour autant, on sait que Vincent n’hésitera pas à transformer cette participation en une troisième victoire si l’occasion se présente (il avait déjà remporté le Fastnet en 2007 avec Sébastien Josse, ndlr)! Tour de chauffe jeudi avec l’Artemis Challenge disputé en équipage. Autour de Vincent et Jean, on retrouvera Nicolas Andrieu, Sébastien Guého et Philippe Laot dit Philoun. Il y a deux ans, PRB s’était aussi imposé sur cette course autour de l’île de Wight.

Les inscrits pour la Rolex Fastnet Race en IMOCA :

  • Cheminées Poujoulat – Bernard Stamm
  • Hugo Boss – Alex Thomson
  • Macif – François Gabart
  • Maitre Coq – Jérémie Beyou
  • Mare – Jörg Riechers
  • PRB – Vincent Riou
  • Safran – Marc Guillemot
  • Synergie – Bertrand de Broc

Source

Effets Mer

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 7 août 2013

Matossé sous: Circuit Rolex, Course au Large, Fastnet Race, IMOCA, Régates

Vues: 2110

Tags: , , , , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : IMOCA