Les Français remportent la Team Race

La journée a été marquée par la grande finale de la Team Race, remportée, de justesse, par une équipe française. Les régates sur rond continuent en baie de Morgat.

Des courses très serrées sur la Team Race

La Team Race, ou course par équipe, a débuté hier et s’est terminée ce matin avec quatre équipes encore en lice. Le parcours a été installé devant la cale, au grand plaisir supporters. La première course s’est jouée entre « Les chèvres bourrées » et « Les poux ». Dès la première ligne de départ, « Les Poux » prennent l’avantage et décrochent leur ticket pour la finale. De leurs côtés, les Belges « Belgium 4 » se battent à chaque bouée avec les Néerlandais « OCN Regatta Team A ». Le vent faiblit à 3-4noeuds laissant place aux tacticiens : ça vire, ça coince, ça joue, l’ambiance est bien là sur le plan d’eau et sur la digue où les amis commentent et encouragent très fort. C’est finalement les Belges qui remporteront leur place en finale.

« Les Poux » se sont battus pour la victoire

Sur la ligne de départ, le sérieux et la concentration prennent le dessus sur le jeu. Au signal sonore, les 8 optimists s’élancent dans un vent moyen de 8 nœuds. Dès la première bouée, Jelmer Velds coince et colle deux poux sur l’extérieur du parcours. Léa Morin est venue secourir ses co-équipiers et n’a ensuite pas lâché Jelmer Velds du parcours. Efficace mais insuffisante, la stratégie n’a pas payé. Déçue, l’équipe bougonne avant le rappel à l’ordre de Léa « ce n’est pas grave, ce n’est qu’une manche, on se prépare pour la deuxième ». Sur la ligne, la pression monte et l’enjeu est de taille, tout peut s’arrêter à la fin de cette manche. Ça se chamaille dur sur tout le parcours. Le jury, sifflet à la bouche, a les yeux rivés sur les nombreuses mains qui se lèvent pour protester. Les « Poux » finissent par l’emporter. Une dernière manche est alors lancée. Très pressé de franchir la ligne, Jelmer Velds (équipe belge) est rappelé individuellement. Sur l’avant dernière marque, « Les poux » perdent leur avance. La bataille est tactique sur la dernière ligne droite. Jusqu’au bout, les uns essaient d’isoler les autres. La victoire reviendra aux « Poux » : « On a de la chance de bien s’entendre et de bien communiquer. On a pris de bons départs et ça a payé pour la suite » raconte Alice Chiappori du Yacht Club d’Antibes.

Les courses s’enchaînent dans l’après-midi

Cette après-midi, les concurrents ont bénéficié d’un vent stable soufflant entre 12 et 14 nœuds. Son passage N-NE a un peu perturbé les benjamins open qui ont dû revoir leurs repères géographiques pris depuis le début de la compétition. « Lors du briefing matinal, Laurent Gaillot conseillait aux jeunes de s’arrêter sur la ligne de départ plutôt que de la longer, afin d’éviter les collisions » raconte Nicole Bitard, Présidente du Comité de Course du Rond C . « Du coup, nous avons eu de bons départs bien ordonnés » ajoute-t-elle. Ce soir, 4 courses étaient validées pour les benjamins open. Chez les benjamins qualifiés, 3 courses ont été validées, avec « des départs sous pavillon noir à chaque fois, pour faire comme les grands » précise Jean-Claude Travert, président du Comité de Course du Rond B. Les grands (Minimes D3) n’étaient pas exemplaires cette après-midi « tous les départs se sont fait sous pavillons noirs et nous avons disqualifié 2 coureurs sur la première course et 15 sur la suivante » raconte Jean-Claude Travert. Du côté des Minimes D1 et des Minimes D2, 3 courses ont été validées. A 18h30, la procédure de la quatrième était lancée.

Ça se passe Vendredi 18 juillet

  • 10h : départ des régates
  • 15h : retour des concurrents
  • 18h : cérémonie de clôture et tapis rouge.

Source

Anne-Kristell Jouan

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Optimist