Lancement officiel de la compétition

Après une après-midi à terre hier, les coureurs se sont jetés avec empressement sur leurs premières lignes de départ.

Cérémonie d’ouverture

Hier soir, le manque de vent n’a pas affaiblit les troupes qui sont venues clamer leur appartenance à une ligue, ou à une nation lors du traditionnel défilé. Attentifs, ils ont écouté les discours et conseils des organisateurs et des partenaires de cette coupe internationale d’été. Benoît Carpentier, président de la POP (Promotion Optimist) a encouragé les plus jeunes, l’avenir de la Classe, « observez les grands et apprenez tout ce que vous pouvez d’eux ». Sans oublier les grands qui courent, pour certains, leur dernière régate en optimist « profitez bien et amusez-vous bien ».

Briefing des coachs

Avant cette première régate qui signe l’ouverture de la compétition, Alain Daoulas, officier chargé de la voile sportive à l’Ecole Navale, est venu partager sa connaissance de la baie. « La particularité de la baie de Morgat, c’est qu’elle est encaissée entre plusieurs zones de relief. Trois vallées ont une importance majeure au niveau météorologique puisqu’elles créent des couloirs à vents, ce qu’on appelle l’effet venturi. Ainsi, la vallée du Loch influence les vents de Nord à Nord-Ouest et les vallées de Postolonnec et de l’Aber influencent les vents de Nord à Nord-Est. Enfin, la Baie de Morgat est un plan d’eau abrité où les courants sont faible s». Des informations techniques précieuses pour les coachs.

Préparation – action

Sur la cale, l’excitation monte. Après une journée à terre hier, les enfants ont hâte d’aller sur l’eau. Alors que certains dévalent la cale en courant devant leurs embarcations, d’autres, encore jeunes, sollicitent l’aide de leurs aînés. Luc et Gwendal du CNPA de Plérin sont silencieux mais « au point » grâce aux conseils de leur coach « ce matin on a regardé la marée et le vent pour préparer la tactique du jour. On attend de voir comment est placé le parcours pour voir si il faut passer la ligne à droite ou à gauche » côté physique, ils ont préparé leurs vivres « de l’eau, nous devons boire 0.5 L à chaque fin de manche ! » s’exclament-ils. Ils sont prêts pour l’aventure.

Empressement et discipline

Les premiers départs ont été donnés sur le rond A (Minimes D1 et D2) où trois flottes se partageaient le parcours. « Les jeunes étaient bouillants sur la ligne. Nous n’avons enregistré que des faux départ avant de lever le pavillon noir pour les cadrer un peu » s’exclame Didier Cozic, Président du Comité de Course du rond A. « Nous avons ensuite eu deux très belles courses, dans un vent stable de Nord/Nord-Ouest soufflant à 5- 6 nœuds » ajoute-t-il. Le Rond B (Minimes D3 et Benjamins qualifiés) enregistre de bons départs. Après une première course un peu longue, le parcours est raccourcit permettant de valider 3 courses pour les minimes et 2 courses pour les Benjamins en fin d’après-midi. Enfin, sur le Rond C (open), une course de rodage a été effectuée sur un premier parcours lui aussi un peu long. Quelques enfants se sont montrés en difficulté par rapport à leur niveau, mais l’aménagement du parcours réalisé pour les courses suivantes a permis de rattraper les écarts de distance.

Ça se passe Mardi 15 juillet

  • 10h30 : remise des prix et du maillot jaune sur le village.
  • 11h : mise à l’eau des premiers concurrents (Minimes D1 et D2).
  • 12h : départ des minimes D1 et D2.
  • 13h : départ des benjamins qualifiés (D2) et des benjamins et minimes D3.
  • 14h: départ du rond Open (minimes et benjamins non qualifiés).
  • 17h : retour à terre.
  • 18h : debriefing sur tracking avec commentaires de l’entraîneur national, Benjamin Thomas.
  • 18h30 -19h : mini-concert sous le chapiteau.
  • Soirée : Mardis de Morgat, concert sur la place d’Ys.
  • Après-midi : embarquement des parents possible à bord du coquillier Loch Monna pour venir voir les régates.

Source

Anne-Kristell Jouan

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Optimist