Première journée de course en baie de Quiberon

© FFVoile

C’est sous le soleil et dans un vent léger d’une dizaine de nœuds que les 466 coureurs se sont élancés ce matin autour de 10h. Les windsurfs Fille et Garçon, les Tyka, les L’Equipe ont pu courir une course avec des réductions de parcours pour certains. La flotte collective a effectué une rotation pour les deux séries. Du côté des Optimist, le manque de vent a obligé le Comité à renvoyer les coureurs à terre vers 11h30.
Les jeunes ont pu se reposer, se restaurer et s’hydrater avant de repartir sur l’eau en début d’après-midi en commençant par le rond Charlie où courent les Tyka et les L’Equipe qui ont validé 3 courses aujourd’hui. Avant jury, Aymeric Bejanin et Amélie Juvien (SNPH) sont en tête de la compétition chez les L’Equipe grâce à deux victoires aujourd’hui. Pour les Tyka, ce sont Alexandre Deltombes et Andrea Malortigue (US Tropézienne) qui prennent la 1ère place malgré une première course un peu compliquée où ils finissent 10ème.
Chez les windsurfeurs, deux courses ont été validées. Camille Olivier (CN Angoulins) effectue un sans-faute aujourd’hui chez les filles avec deux victoires. C’est également le cas de Tom Monnet (YC Mauguio Carnon) qui est en tête chez les garçons.
C’était plus compliqué pour les Optimist. Le Comité de Course a dû jongler entre un vent capricieux et des rappels généraux. Ils ont validé deux courses en fin de journée pour les Optimist N1, N2 et les filles. A 19h15, les N2 sont encore en course.
Du côté de la flotte collective, deux courses ont été validées pour les solitaires et les doubles.

Ils ont dit

Jean-Pierre Champion, président de la Fédération Française de Voile
« C’est toujours une grande satisfaction de voir que nos plus jeunes coureurs sont nombreux et que la plupart des ligues répondent présentes à ce rendez-vous. Le développement de la flotte collective en Minimes est aussi très satisfaisant. Ces deux championnats ont lieu, pour la première fois, en même temps ce qui accroît le nombre de participants. En accord avec les constructeurs, nous mettons à disposition des bateaux magnifiques en flotte collective et j’ai l’impression que les jeunes coureurs s’amusent beaucoup. C’est un très bon début pour ce Championnat de France Minimes 2013. »

Maïwenn Riou et Baptiste Layus, EV Trebeurden
« Il y avait pas mal de clapot aujourd’hui et un petit peu de vent. On a grillé le départ sur la première course, c’est dommage mais on s’est rattrapé ensuite avec une victoire et une 4ème place.
Je faisais de l’Optimist avant mais je préfère la navigation en double. On a pas mal de sensations sur les Equipes, je trouve cette série très sympa. »

Olivia Carreno, CV Marseillan et Nathalie Hurtak, CN Antibes
« On est toutes les deux en flotte collective solitaire sur Open BIC. C’est la première année qu’on navigue sur ce support. C’est super que les bateaux soient fournis par l’organisation, on a du beau matériel tout récent ! Et on n’a pas à voyager avec une remorque, c’est pratique. »

Clément Cron et Héloïse Audine, SR Rochelaises
« C’est mon deuxième Minimes en Tyka avec mon équipière Héloïse. Après deux ans d’Optimist, j’ai choisi de faire du catamaran et j’ai tout de suite accroché ! C’est plus fun et j’aime bien la compet’ en cata ! On voudrait gagner cette année car l’année dernière nous avons fait 3ème. »

Enrico Arsene, entraîneur de la ligue Martinique
« Nous avons 9 coureurs cette année pour la délégation Martinique répartis sur Optimist, BIC 293 et Open BIC. Les jeunes se sont mis petit à petit dans le bain avec trois jours d’acclimatation et la course d’entraînement hier pour pouvoir, dès aujourd’hui, donner le meilleur et concrétiser le travail effectué durant l’année. Nous préparons les coureurs avec des stages Equipe Voile Martinique et des participations à différentes épreuves comme la Coupe Internationale de Printemps ou les Jeux des Iles. L’objectif de la délégation Martinique sur les Championnats de France, c’est de jouer les podiums. Nos coureurs sont là pour ça ! »

Source

FFVoile

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent