Leur manège à eux, c’est elle !

© Bruno Bouvry / imagesdemer.com

13 ans déjà qu’elle les fait tourner en rond et ils adorent ça ! La Chrono, course contre la montre autour de l’île de Groix : c’est ce week-end, à Larmor Plage. Plus d’une trentaine de skippers sont sur les rangs, avec un objectif en tête : battre le record d’Yves Le Blevec de 2h40mn34s décroché en 2007 pour les prototypes, ou celui du Suisse Simon Koster de 3h12mn53s pour les bateaux de série.

Ils sont rares les événements qui savent allier haut niveau sportif et franche rigolade… La Chrono, qui se jouera ce week-end à Larmor Plage, est de ceux là.

Initiée en 2000 par deux ministes lorientais, la Chrono est bien représentative de « l’esprit Mini ». La recherche et le plaisir de la vitesse sont au cœur de ce rendez-vous sportif, il est même qualificatif pour la Mini Transat, mais la Chrono c’est aussi un week-end de fête, d’échange et de partage à terre comme en mer.
En effet, chaque skipper peut prêter son Mini à un autre ministe, le temps d’un rapide tour de Groix. Et, depuis l’an dernier, il peut aussi courir en double et

accueillir un partenaire, un copain, sa fiancée… Une belle façon de faire découvrir l’univers de la course au large et de fidéliser, par exemple, un sponsor.

Qualif’ et perf’

Pour les skippers en lice pour la prochaine Mini Transat, la Chrono, sous réserve de faire quatre tours en trois jours, peut servir de qualification pour la grande traversée. Et c’est aussi une course porte-bonheur : plusieurs recordmen de la Chrono ont ensuite remporté la Mini Transat : Yves Le Blévec, Francisco Lobato, David Raison, Thomas Ruyant…
Pour ceux qui ont quitté le circuit, ce week-end de retrouvailles est une belle occasion de renouer avec les sensations uniques que procurent ces petits engins de vitesse et, bien sûr, de tenter une perf’ comme l’a fait Sébastien Rogues en 2012, remportant le scratch sur un tour et naviguant en couple sur un autre.

Plus de 30 naviguants sur les rangs

Ainsi, pour cette 10e édition (pas de Chrono en 2001, 2008, 2011), plus de trente concurrents sont sur les rangs et il y a fort à parier qu’au cours du week-end d’autres ministes pointent le bout de leur nez de marin, histoire de tenter leur chance, bord à bord avec les copains.
La Classe Mini, c’est une grande famille, comme le rappel souvent Yves Le Blévec : « Les coureurs de la Classe Mini forment une véritable communauté au sein de laquelle tout le monde apprend de tout le monde, au niveau technique, sportif, gestion de projet. Nous nous retrouvons très facilement entre nous… »

Un temps à chrono ?

Vendredi, la brise sera plutôt faible en rade de Lorient, mais le vent devrait se renforcer pendant le week-end : peut-être de quoi détrôner les chronos en place ?
Affaire à suivre !… dès vendredi 5 juillet, à la Société Nautique de Larmor, nouveau club d’accueil de la Chrono.

Plaisir et performance, échanges techniques et fiestas, la Chrono, c’est sûr, va cette année encore tous leur faire tourner la tête !

Source

Laure Faÿ / Vu Com’

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 3 juillet 2013

Matossé sous: Course au Large, La Chrono, Mini 6.50

Vues: 1398

Tags: , ,

Sous le vent

Au vent