260 à 300 régatiers à Saint Lunaire fin juin !

© Pierrick Contin /Raid Emeraude

130 à 150 bateaux (soit 260 à 300 régatiers) sont attendus à Saint Lunaire du 28 au 30 juin prochain pour la 11e édition du Raid Emeraude. La morosité ambiante, la météo automnale, la proximité du Championnat du Monde : rien ne décourage les fidèles comme les nouveaux venus ! Le parcours et la convivialité du Raid Emeraude et son « Mini Raid » séduisent et fédèrent, quoiqu’il arrive.

Mi-juin, 60 équipages étaient déjà inscrits au Raid Emeraude 2013, les organisateurs sont donc assurés de réunir 80 à 90 bateaux le jour J.
Et le Mini Raid devrait rassembler 50 à 60 équipages. Pour la première française de cette épreuve dédiée aux jeunes régatiers de la côte d’Emeraude l’an dernier, 30 bateaux étaient sur les rangs. Cette année, les inscriptions sont ouvertes à tous les clubs régionaux et aux particuliers : il va y avoir du monde !
Le concept de ce Mini Raid est d’ailleurs étudié de près par les responsables de la FFVoile…

Chez les « grands », la proximité du Championnat du Monde en Italie prive en revanche le Raid Emeraude de quelques têtes de série, mais la course n’en sera que plus ouverte ! Sur les rangs de cette édition 2013, on compte notamment quelques noms connus qui pourraient se retrouver aux avant-postes : Loïc Féquet en duo avec Loïc Escoffier, Thibaut Vauchel, Victorien Erussard…

Loïc Féquet : « C’est un parcours qui a été conçu pour sillonner la baie. Il y a tellement de beaux cailloux ici, qu’il n’y a pas besoin de rajouter des marques de parcours !
Ce sera ma septième participation au Raid Emeraude. Je ne m’entraîne plus en catamaran de sport, nous sommes là vraiment pour le plaisir avec Loïc (Loïc Escoffier, son équipier, ndlr), mais quand on connaît bien la baie, ses courants, ses effets de sites, c’est un sérieux avantage… Nous aurons plaisir à retrouver des sensations de petit bateau et à naviguer sur ce beau parcours ! Le Yacht Club de Saint Lunaire me soutient aussi depuis le début sur mon programme de Multi 50 avec Maître Jacques : à mon tour, dans la mesure de mes possibilités, de soutenir leur épreuve. »

Parmi les vainqueurs de l’an dernier, on retrouve cette année, Gildas Griziaux et Claire Berranger, tenants du titre en Viper : « ce sera notre 4e participation au Raid Emeraude : le site est magique, l’organisation parfaite, l’accueil fantastique : c’est une épreuve incontournable ! Nous venons de Nantes, et participons à une dizaine d’épreuves dans l’année, mais la fin juin est réservée au Raid Emeraude. L’eau est magnifique, on a l’impression de naviguer aux Caraïbes et le nouveau parcours jusqu’au Cap Fréhel ouvre bien le jeu stratégique… Et puis, aller virer au pied du cap, c’est splendide !
Nous serons une vingtaine d’équipages en Viper cette année, on régate à armes égales, ce qui pimente encore la donne : nous allons essayer de conserver le titre ou, au moins, faire un podium. »

Bref, du 28 au 30 juin prochain, quelle que soit la météo, cette onzième édition du Raid Emeraude ne dérogera pas à sa réputation d’épreuve passionnante sur l’eau et chaleureuse à terre !

2013 : le Mini Raid prend de l’ampleur

Initié l’an dernier, le Mini Raid, est un parcours de 4 à 5 milles réservé aux jeunes de 12 à 16 ans : une première française. Une cinquantaine de jeunes équipages est attendue fin juin à Saint Lunaire (la première édition avait regroupé 30 duos).
Parmi eux, deux duos seront tirés au sort : ils auront la chance d’embarquer pour une sortie en mer avec le skipper Loïc Féquet sur le trimaran de 50 pieds, Maître Jacques.

Le « grand » Raid Emeraude : défi stratégique et splendeur du parcours

Epreuve de Grade 3 comptant pour le classement national des F18 et des catamarans de sport. Depuis dix ans, le Raid Emeraude réunit chaque année 200 à 300 concurrents parmi les meilleurs du circuit européen des catamarans de 18 pieds.
Le parcours de 39 milles initié l’an dernier, allant de Saint Lunaire à la bouée des Justières (située au large d’Erquy) en passant par le Cap Fréhel et retour, est maintenu. Avec un « aller » sans points de passage obligatoires, il a prouvé son intérêt stratégique.
Enfin, et surtout, cette compétition organisée aux portes de l’été au cœur d’un site magnifique est avant tout célèbre pour sa convivialité.

Source

Catherine Ecarlat

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 24 juin 2013

Matossé sous: Catamaran de Sport, Raid, Voile Légère

Vues: 1747

Tags: , ,

Sous le vent

Au vent