Une entame réussie

© Marcel MOCHET

Après deux manches d’entrainement hier, les multicoques de la Route des Princes sont entrés dans le vif du sujet ce vendredi après-midi. Trois courses in-shore ont en effet été disputées pour les MOD70 tandis que les Multi50 et le Maxi80 ont réalisé deux manches pour « du beurre ». Pour tous, en tous les cas, la journée a été belle surtout que la météo avait sorti le grand jeu : un grand soleil et une petite quinzaine de n&oeliguds de vent. Des conditions qui ont aussi fait le bonheur des nombreux badauds venus admirer le spectacle le long de la plage Malvarrosa et des visiteurs du village de la course où la gastronomie était à la fête à l’occasion du « show cooking ».

Des marins accueillis à bras ouverts à Valence
La mairesse de Valence, Barbera Nolla, est venue hier soir au Veles e Vent pour accueillir les marins de La Route des Princes. Au milieu d’une exposition sur Valence et les rizières, du photographe espagnol Vidal et du chef Lopez Egea, les équipages ont pu rencontrer les institutionnels valenciens et profiter des mets succulents préparés par Ricard Camarena&hellip Le coup d’envoi de la course autour de l’Europe des terroirs est lancé !
Barbera Nolla : « Je suis heureuse que les organisateurs de La Route des Princes aient choisi notre plan d’eau et notre terre fertile. Cette magnifique aventure anime la ville, et consolide le lien entre les différentes cultures d’Europe, surtout entre la Bretagne et la Méditerranée. Bienvenue à Valence ! Ce port est idéal pour le départ d’une course comme celle-ci, parce que bien évidemment la meilleure édition de la coupe de l’America a eut lieu ici&hellip Et grâce à la venue de la Route des Princes, les bâtiments de la Coupe continuent de vivre. Les valenciens ont une culture de la mer, les familles connaissent la mer, et je sais qu’ils vont venir nombreux ce week-end. »

Le riz et le vin à l’honneur
Dans le cadre du forum gastronomique et du « show cooking » organisé sur le village de la Route des Princes, aujourd’hui le riz et le vin sont à l’honneur. On peut dire que Valence, profondément attachée aux produits du terroir, qui se développe dans le cadre du label DOC (Denomination de Origen Controlada), ne manque pas de saveurs ! Cet après-midi à partir de 17h, le chef étoilé Juan Carlos Galbis viendra dévoiler et concocter sa recette de paëlla et de de riz au four. Puis, à 19 h, présentation et dégustation des meilleurs vins locaux… De quoi réveiller nos papilles !

La paëlla aux légumes et la Fideua dévoilées
Dans les cuisines du Veles e Vent, la brigade du chef Richard Camarena, officie pour nourrir équipages, journalistes et invités de La Route des Princes. Poëles gigantesques (paellera), feux de cuisinière grands comme des roues de vélo, odeur à vous faire saliver même à 10 heures du matin, cuisiniers affairés, geste précis, voilà à quoi ressemblent les cuisines d’un grand chef en pleine préparation de la fideua et de la paëlla au légumes. La recette des deux plats est la même, seul le riz de Valence est utilisé pour la paëlla tandis qu’il s’agit de vermicelles pour la fideua.
Fideua (prononcez fide’wa) : cette spécialité culinaire valencienne est un plat imaginé par des pêcheurs à base de vermicelles cuits dans un bouillon de poisson parfois agrémenté de morceaux de calmars ou de seiches. Faire revenir oignons, aïl, tomates, morceaux de poisson, puis ajoutez les vermicelles et le jus de poissons. Cuir 10 mn&hellip
Paëlla aux légumes : Faire revenir oignons, aïl, carottes, courgettes, champignons, ajoutez le riz de Valence, mélanger&hellip cuir 20 mn.

MOD70 : Sprindritf leader après trois courses
Conformément à ce qui était prévu, les MOD70 ont couru trois courses in-shore ce vendredi après-midi. Trois manches très disputées, avec de nombreux changements de leadership. D’ailleurs, ce soir, au classement général provisoire, Sprindrift et Edmond de Rothschild se trouvent à égalité de points avec toutefois un léger avantage pour le bateau noir, auteur de la meilleure dernière manche. De quoi sans doute rassurer Xavier Revil, qui remplace pour l’exercice Yann Guichard, et ne cachait pas qu’il avait un peu la pression pour ses premières régates à la barre du 70 pieds. Sa première place est d’autant plus satisfaisante puisqu’il a volé le départ de la deuxième course et a été contraint de repartir en dernière position.

Classement après 3 courses : 1. Sprindrift (Xavier Revil) 24 pts ; 2. Edmond de Rothschild (Sébastien Josse) 24 pts ; 3. Virbac-Paprec 70 (Jean-Pierre Dick) 20 pt ; 4. Oman Air-Musandam (Sidney Gavignet) 16 pts.

Multi50 : Une belle bagarre
Les Multi50, qui disputent les parcours in-shore pour le « fun », ont bouclé deux manches cet après-midi au large de Valence. La première a été remportée par l’équipage de FenêtréA-Cardinal emmené par Erwan Le Roux devant Arkema – Région Aquitaine de Lalou Roucayrol qui a totalement raté sa dernière man&oeliguvre. Une man&oeliguvre dans laquelle le skipper Médocain s’est heurté d’ailleurs la tête contre la bôme. Une petite blessure heureusement sans conséquence. Pour preuve Lalou et ses hommes se sont brillement imposés dans la deuxième régate devant Actual et FenétrêA-Cardinal, respectivement 2e et 3e. Au final, se sont Erwan Le Roux et sa troupe qui ont réalisé la meilleure journée. « Sur l’eau, ça a pas mal joué. La première course s’est super bien déroulée. Dans la seconde, nous avons fait une faute sur Actual. Nous lui avons refusé une priorité sur le premier bord de près et avons été contraint d’effectuer un 270° pour réparer. Reste que c’était vraiment sympa » indiquait Erwan Le Roux à son retour à terre.

Classement après 2 courses : 1. FenêtréA-Cardinal (Erwan Le Roux) ; 2. Actual (Yves Le Blévec)
Arkema – Région Aquitaine (Lalou Roucayrol).

Les points des in-shore, comment ça marche ?
Sur chaque étape, à l’exception de la dernière en baie de Morlaix, six courses in-shore sont au programme pour les MOD70. L’attribution des points pour chacune d’entre elles est le suivant : le premier reçoit 10 points, le deuxième 8 points, le troisième 6 points et le quatrième 4 points. A la fin de la série des in-shore, les points sont additionnés pour chaque bateau. Les équipages sont alors classés par ordre décroissant de point et reçoivent le nombre de points correspondant à leur place dans le classement. En clair, le vainqueur de l’épreuve in-shore après six courses se voit attribuer 10 points, le deuxième 8 points, etc&hellip A titre d’exemple, un multicoque qui remporterait six manches sur six ne récolterait pas 60 points pour le classement général de la Route des Princes mais 10. A noter : les in-shore représentent 20% du total des points de l’épreuve.

Une femme dans la course
Parmi les 65 marins engagés dans la Route des Prince figure une femme : Sandrine Bertho. Equipière à bord d’Actual, on la verra aux côtés d’Yves Le Blévec sur toutes les courses in-shore de l’épreuve. Son parcours ? Après une formation à l’INB (Institut Nautique de Bretagne) et des études d’infirmière, elle décide de lancer son projet Mini. Elle fait ainsi l’acquisition d’un vieux bateau de série – un Pogo 1 – et participe aux grandes courses du circuit 6.50 telles que les Sables – Les –Açores – Les Sables en 2008 et la Transat 6 .50 en 2009. C’est à ces occasions qu’elle fait la rencontre d’Yves Le Blévec qui décide de l’intégrer au team Actual une fois sa transatlantique bouclée. « Nous sommes une petite équipe. Entre deux et trois personnes à l’année uniquement, et seulement des gens ayant eu leur propre projet perso en solitaire. En clair, des gens autonomes, capables de faire un peu tout. En ce qui me concerne, je suis particulièrement en charge de la logistique mais je participe également à la préparation du trimaran, aux entrainements, aux convoyages&hellip En début de saison, j’ai également fait tourner le Mach 6.50 aux couleurs d’Actual. J’ai, en l’occurrence, régaté avec un équipage féminin lors du Grand Prix de l’Ecole Navale. Reste que, généralement, je privilégie les navigations au large car c’est ce que je préfère. Ceci étant dit, sur cette Route des Princes, je vais régater seulement lors des courses in-shore. Mon poste ? L’embraque. »

Source

Rivacom

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : MOD70

Les vidéos associées : Multi50 - Ocean Fifty