La course en chiffres

© Marcel Mochet

Dernière journée d’entraînement et de petites mises au point pour les huit multicoques amarrés à Valence. Aujourd’hui, les équipages sont sortis en mer et ont couru deux manches pour le plus grand bonheur des invités présents à bord. Deux manches « pour du beurre » mais permettant de prendre la température avant le début des hostilités demain où trois manches in-shore sont prévues. A terre, sur les quais de la Marina Real Juan Carlos, le public espagnol est gâté : entre les belles machines de course à admirer, les marins à rencontrer, le forum sur la macrobiotique, la présence des producteurs locaux, le « show cooking » des chefs étoilés, l’ambiance est au beau fixe… Voici les chiffres à retenir de la première édition de La Route des Princes, pour ne rien oublier !

La course

  • 1 : 1 jour 20 heures et 42 minutes, c’est le temps de référence en multicoque et en équipage autour de l’Irlande établi par Steve Fossett à bord de Lakota en septembre 1993 que les équipages de la Route des Princes tenteront de battre avant de rejoindre Plymouth, lors de la troisième étape.
  • 2 : le coefficient des courses off-shore au classement général des Multi50 et MOD70.
  • 5 : le nombre d’étapes. Valence, Lisbonne, Dublin – Dún Laoghaire, Plymouth et la Baie de Morlaix.
  • 24 : le nombre de courses in-shore au programme de l’épreuve.
  • 101 : le nombre de milles de la dernière étape entre Plymouth et Morlaix, la plus courte de l’épreuve.
  • 390 : le nombre de points maxi qui pourront être attribué au premier MOD70. Pour les Multi50, bateaux pour lesquels les in-shores ne comptent pas pour le classement général, il faudra totaliser 150 points pour réaliser un sans-faute. A noter : deux points spéciaux par étapes seront décernés à certaines marques de passage obligatoires. Exemples : Benicarlo, Gibraltar…
  • 500 : le nombre d’enfants qui se rendront sur le village de la course entre aujourd’hui et vendredi.
  • 990 : le millage de l’étape la plus longue de la course, entre Lisbonne et Dublin – Dún Laoghaire, mais également celui de la troisième course off-shore pour les MOD70 et le Maxi 80 Prince de Bretagne si le comité de course décide de les faire tenter le record du tour de l’Irlande avant de rejoindre Plymouth.
    2 881 : le nombre total des milles du parcours entre Valence et la Baie de Morlaix via Lisbonne, Dublin – Dún Laoghaire et Plymouth.

Les bateaux et les équipages

  • 1 : le nombre de femme participant à la course : Sandrine Bertho, équipière d’Yves Le Blévec à bord d’Actual.
  • 1 : le nombre de champion de ski figurant parmi les équipiers. Luc Alphand, vainqueur du classement général de la Coupe du Monde en 1997, est équipier d’Yves Le Blévec à bord d’Actual pour les deux premières étapes de la course.
  • 2 : le nombre de bateaux sur lesquels on retrouvera Jean-Baptiste Le Vaillant. Le Rochelais naviguera à bord du MOD70 Spindrift lors des in-shore à Valence à et à Lisbonne puis effectuera les courses off-shore aux côtés d’Yves Le Blévec jusqu’à Dublin – Dún Laoghaire.
  • 4 : les anniversaires des navigants qu’il faudra penser à souhaiter pendant la course. Sandrine Bertho (Actual – 44 ans) et Jean-Luc Nélias (Maxi 80 Prince de Bretagne – 51 ans) le samedi 8 juin, puis Florent Chastel (Edmond de Rothschild – 43 ans) le 21 et Fred Le Maistre (Virbac-Paprec 70 – 42 ans) le 26.
  • 4 : les marins ayant participé au Vendée Globe. Jean-Pierre Dick, Roland Jourdain, Vincent Riou et Sébastien Josse.
  • 6 : le nombre de pays représentés à bord des bateaux. La France, l’Irlande, la Grande-Bretagne, l’Italie, l’Espagne et Oman.
  • 9 : le nombre de tours du monde réalisés par Damian Foxall. L’Irlandais, équipier d’Oman Air-Musandam est donc le marin ayant effectué le plus grand nombre de circumnavigation de la flotte.
  • 11 : les navigants spécialistes du match-racing et de la Coupe America. Christophe André, Fred Brousse, Nicolas Texier, Fred Guilmin, Thierry Douillard, Fred Le Maistre, Gilles Favennec, Sébastien Col et Olivier Douillard.
  • 12 : les marins issus de la filière olympique (470, Tornado, Laser, Flying Dutchman et Finn). Yann Guichard, Xavier Revil, Christophe Espagnon, Nicolas Charbonnier, Fred Guilmin, Neal Mac Donald, Thomas Le Breton, Thomas Rouxel, Jean-Christophe Mourniac, Olivier Douillard, Matthieu Souben et Gurvan Bontemps.
  • 19 : l’âge du plus jeune concurrent. Nils Boyer, équipier de Gilles Lamiré à bord de Rennes Métropole – Saint-Malo Agglomération.
  • 23 : en mars, la date à laquelle le dernier–né de la flotte, Arkema – Région Aquitaine de Lalou Roucayrol, a été mis à l’eau.
  • 53 : l’âge du marin le plus « ancien » de l’épreuve, Lionel Lemonchois.
  • 80 : en pieds (soit 24,38 m), la taille du plus grand bateau engagé dans cette première
  • 2009 : année où les deux bateaux les plus « anciens » de la flotte ont été mis à l’eau. Tous les deux au mois d’août : FenêtréA-Cardinal (ex Crêpes Wahou ! 3) et Actual.

A terre

  • 22 : le nombre de chefs étoilés au guide Michelin présents à Valence puis en Baie de Morlaix dans le cadre de la Route des Princes.
  • 75: le nombre de bénévoles sur l’étape de Valence.
  • 104 : nombre de produits AOP, IGP, DOC et DOP à découvrir au travers des cinq pays de la Route des Princes.
  • 3 000 : le nombre de posters que chacun des neufs équipages distribuera lors du tour de l’Europe.
  • 12 000 : les repas servis, entre demain et dimanche sur le site de la course à Valence, et préparés par le chef étoilé espagnol Ricard Camarena.
  • 20 000 : les produits de dégustation individuelle qui seront distribués gratuitement au grand public lors des cinq escales de la Route des Princes.
  • 54 000 : en m² la surface du village ouverte au grand public à Valence.

Source

Rivacom

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : MOD70

Les vidéos associées : Multi50