Dernier jour de course… pour les bigoudens

© Trophée des Marins - Défi ports pêche

Comme chaque matin, la flotte du Défi quitte le port de plaisance de Palavas les Flots aux alentours de 10h, Royan est de nouveau de la partie et compte bien reprendre des points. Au programme, 3 courses dont un côtier vers Sète.

Le temps est aux couleurs de la Méditerranée : ciel bleu, soleil et côté vent, c’est plus compliqué… Il oscille en force et en direction sur la Baie d’Aigues Mortes. Le sémaphore de Sète d’un côté relève 15 nœuds de Nord-Ouest tandis qu’à l’autre extrémité à l’Espiquette on a une brise erratique de Nord-Nord Est. Palavas, entre les deux, au fond de la baie est en mode ‘pétole’, avec deci-delà un souffle mais rien de stable pour envoyer une course. On attend le vent de Nord prévu pour ce matin ; il s’installe progressivement le midi.

  • © Trophée des Marins - Défi ports pêche
  • © Trophée des Marins - Défi ports pêche
  • © Trophée des Marins - Défi ports pêche

C’est finalement peu avant 13h que le comité de course lance une procédure pour un parcours construit, type banane. La brise relevée est à 13 nœuds. Il fallait une nouvelle fois être véloce au départ, d’autant qu’une bulle de vent faible pointe son nez sur la ligne, juste après le coup de canon… A la première marque, le Pays Bigouden mène la flotte, suivi de Lorient et de Royan.
Après un tour, la donne est différente : le vent a basculé de 50°. Les bigoudens sont toujours premiers, Royan et Palavas sont remontés à la 2ème et 3ème place. Le comité de course annonce une modification de parcours pour le second tour. A la bouée au vent qui suit, Grandcamp a réussi à s’intercaler en 3ème position.
Le dernier bord de spi est le théâtre d’une lutte acharnée : le Pays Bigouden conserve sa place de leader, Grandcamp-Maisy résiste mais se fait doubler à 200 mètres de la ligne, il terminera 4ème… La bataille continue jusqu’au franchissement et c’est Palavas qui se classe 2nd au nez de Royan 3ème. Le lycée de Sète, quant à lui, prend la 5ème place.

Pour la dernière course du Défi, le vent est monté à 22 nœuds et a de nouveau basculé, il faut remouiller le parcours. Le comité de course prévoit une banane de 2 tours et demie, ramenant l’arrivée devant Palavas les Flots pour le plus grand plaisir des spectateurs à terre. Bon départ à 14h05, c’est parti pour jouer les places du podium…
A la première marque, c’est très serré : Royan vire en tête devant Palavas et le Lycée du Guilvinec, juste derrière en embuscade le Grau du Roi et Grandcamp. Les palavasiens sont les premiers à établir leur spi, par contre sur le bateau de Royan ça coince autour de l’étais. La mer est plus agitée pour aller chercher la bouée sous le vent plus au large… s’ensuit pour les royannais une figure de style non contrôlée qui leur fait perdre 3 places. Ils ne seront pas les seuls à se faire chahuter sous spi… Le Grau du Roi, le Guilvinec et Palavas empannent rapidement alors que Grandcamp, Lorient et St Vaast continuent sur le même bord.
A la bouée sous le vent, le lycée breton a pris l’avantage et passe en tête suivi de près par Palavas et le Grau du Roi ; ce dernier vire rapidement et prend son option à gauche tandis que les 2/3 de la flotte préfèrent la droite du plan d’eau. Palavas joue de mal chance et casse une écoute de génois pendant un virement… le Lycée du Guilvinec s’envole et passe en tête la marque suivante.
Dernier bord de spi, le vent continue de monter à 25 voire 30 nœuds, les empannages sont ‘délicats’ et font l’animation : les voiliers basculent, se récupèrent… ou partent ‘au tas’ ! Certains équipages ont préféré jouer la prudence et évoluent plus sereinement sous foc.
Pour assurer la manœuvre vers la dernière marque, les graulens affalent assez tôt, ils sont vite imités par ses compères de tête. Royan garde son spi et arrive pleine vitesse sur la bouée, il passe 4ème. On note que les Bigoudens et La Cotinière, mal partis, n’ont cessé de reprendre des places tout au long du parcours.
La flotte se scinde en deux pour le dernier bord de près, les graulens à gauche, le Guilvinec à droite et Palavas reste sur une trajectoire relativement directe. A l’arrivée, les options n’ont pas été déterminantes : Le lycée maritime du Guilvinec s’impose, Palavas les Flots est second devant le Grau du Roi. Derrière, ce n’est pas joué et il faut attendre la confirmation du comité de course pour déterminer l’ordre de passage. Ainsi La Cotinière et le Pays Bigouden réussissent à se glisser devant Royan.

Lors de cette journée finale, le spectacle et la compétition ont été au rendez-vous. Ils nous offrent de jolis vainqueurs du jour qui, de plus, recevront ce soir les Trophées du 26ème Défi des Ports de Pêche de Palavas les Flots.
L’équipage des Ports de Pêche du Pays Bigouden gagne ! 11 ans après avoir remporté le titre à Capbreton en 2002. A bord, 2 équipiers ont participé à toutes les éditions du Défi des Ports de Pêche…
Palavas les Flots, tenant du titre, monte sur la seconde marche du podium. Le port de La Cotinière-Oléron, dont certains équipiers ont aussi participé aux 26 défis, prend la troisième place du classement général.
Dans le groupe ‘jeunes’, le Lycée Maritime du Guilvinec gagne l’autre course du jour et remporte pour la 4ème année consécutive le Trophée des lycées maritimes ! Le lycée de Sète, qui a aussi engrangé une victoire de manche cette semaine, est second. Le lycée de Paimpol complète le podium lycée.

Source

Trophée des Marins - Défi ports pêche

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 23 mai 2013

Matossé sous: Corporatives, Régates

Vues: 1118

Tags:

Au vent