Impressionantes !

© Christian Chardon

C’est en milieu de matinée que les filles se sont lancées pour finir le second round robin. Une matinée dense avec de la houle et un vent qui montait parfois à près de 16 nœuds.

Classement à l’issue du second round robin :

  1. Lucy Macgregor (15–3, 83 %)
  2. Stephanie Roble (14–4, 78 %)
  3. Klaartje Zuiderbaan (12–6, 67%)
  4. Julie Bossard (12–6, 67%)
  5. Anna Kjellberg (10–8, 56%)
  6. Caroline Sylvan (8–10, 44%)
  7. Claudia Pierce (8–10, 44%)
  8. Milly Bennett (6–12, 33%)
  9. Alexa Bezel (5–13, 33%)
  10. Morgane Dréau (0–18, 0%)
  • © Christian Chardon
  • © Christian Chardon
  • © Christian Chardon

Des quarts de finales impressionnantes !

C’est en début d’après-midi que les quarts de finale ont débuté et cette demi-journée a été beaucoup plus agressive. Les corps à corps étaient bien plus violents, les bateaux se frôlaient, on poussait l’adversaire à la faute et les pénalités tombaient bien plus régulièrement que lors des phases précédentes. Les filles criaient, se bousculaient et les manœuvres s’enchainaient ! À plusieurs reprises, on a cru qu’il y aurait collision entre les bateaux.

Julie Bossard (France) nous a fait vibrer !

En fin d’après-midi, alors que Julie menait 2-0 face à sa concurrente Anna Kjellberg (Suède), elle s’est faite distancée juste avant le dernier passage de bouée. Dans la dernière ligne droite, elle réussit une belle remontée qui nous a fait espérer une qualification avec un beau 3-0 mais cela a été insuffisant et c’est à l’issu du quatrième duel qu’elle s’est qualifiée.

Voici sa réaction : les quarts ont vraiment bien commencé avec nos deux premiers matchs gagnés. Du coup, on s’est un peu relâchée et on a fait la même erreur que contre Lucy Macgregor dans le round robin et on s’est faites dépasser. Après, on a réussi à revenir sur elle au portant et on a pris des risques pour essayer de passer, on a essayé des manœuvre, de mettre un plan à l’œuvre mais ça ne la pas fait ! Pour le dernier match, on a à nouveau changé de bateau : il avait un petit problème, on a demandé qu’on le répare et ça nous a permis de “redescendre”, de se reconcentrer, et de repartir sur de bonnes bases. Du coup, on a gagné !

Demain matin, Lucy Macgregor, arrivée en tête aujourd’hui, choisira son adversaire. Suspense !

Source

Benjamin Godefroid

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent