Une superbe première journée !

© Christian Chardon

Ce jeudi 16 mai a débuté le premier round robin du St-Quay Women’s Match Racing et les conditions étaient parfaites, à part au début où le vent a quelque peu tardé à se lever. Par la suite, soleil et vent étaient au rendez-vous et les équipages féminins ont pu exprimer leurs talents. Sur les 12 flights de ce premier round robin, 9 ont été disputés.

Voici le classement provisoire :
1ère place : Lucy Macgregor (7–0, 100%)
2e : Klaartje Zuiderbaan (6–2, 75%)
3e : Steph Roble (5–2, 71%)
4e : Julie Bossard (5–3, 63%)
5e : Alexa Bezel (3–4, 43%)
5e : Claudia Pierce (3–4, 43%)
5e : Caroline Sylvan (3–4, 43%)
8e : Milly Bennett (2–5, 29%)
8e : Anna Kjellberg (2–5, 29%)
10e : Morgane Dréau (0–7, 0%)

Impressions de certaines concurrentes :
Stephanie Roble (États-Unis) : c’était vraiment une bonne journée, on est très contente, la confiance régnait dans le groupe. Contre Lucy Macgregor, on a mal estimé le courant avec le changement de marée, ce qui lui a permis de prendre une avance qu’on n’a pas pu rattraper. Contre Klaartje Zuiderbaan (Pays-Bas), on a pris un bon pré-départ mais on a perdu l’avantage lors du passage de la deuxième bouée, on s’est retrouvée quasiment face à elle et on s’est fait coiffer au poteau. Mais on est très contente d’avoir gagné 5 matchs sur 7 alors que je n’avais pas navigué sur Elliot 6 depuis près d’un an.
Lucy Macgregor (Grande-Bretagne) : c’était une très belle journée de course, les conditions météo étaient superbes avec un peu de vent. Ce serait parfait que le vent forcisse demain !
Morgane Dréau (France) : c’était compliqué car on n’avait jamais navigué ensemble sur Elliot 6. On a dû se caler. Après les deux premiers matchs, nos manœuvres étaient bonnes mais on avait toujours un temps de retard sur les autres qui ont plus d’expérience. Sinon, les conditions étaient top !

Rappel :
Les skippers sont les suivantes : Lucy Macgregor (Grande-Bretagne, 4e au classement mondial, a remporté l’épreuve en 2011, ici-même, à St-Quay), Alexa Bezel (Suisse, 13e au classement mondial), Anna Kjellberg (Suède, 21e au classement mondial), Caroline Sylvan (Suède, 22e au classement mondial), Stephanie Roble (États-Unis), Claudia Pierce (Nouvelle-Zélande, 27e au classement mondial), Klaartje Zuiderbaan (Pays-Bas, 153e au classement mondial), Milly Bennett (Australie, 47e au classement mondial), Morgane Dréau (France, licenciée à Sport nautique de St-Quay-Portrieux) et Julie Bossard (France, 10e au classement mondial).

Les arbitres : Roland Gaillot (France, juge de course), Luca Babini (Italie, chief umpire), Adrien Bauder (Suisse), Manuel Santos (Portugal), Bruce Hebbert (Grande-Bretagne), Gordon Davis (Irlande), Bernadette Delbart (France), Jean-Pierre Cordonnier (France) et Thibault Gridel (France).

Qu’est-ce que le Match Racing ?
Malheureusement peu connu du grand public et pourtant si apprécié par les « voileux », le Match Racing est une discipline de voile où chaque équipage rencontre les autres équipages lors de duels 1 contre 1 sur des parcours très courts, techniques et proche de la côte. Véritable combat au corps à corps, les bateaux sont toujours proches les uns des autres, cherchant autant à gêner son adversaire qu’à exploiter le vent et le courant. Le résultat est souvent spectaculaire ! Et surtout très simple à comprendre : le premier arrivé a gagné !

Source

Benjamin Godefroid

Liens

Informations diverses

Sous le vent