Un championnat de France Laser complet

© Ouest-Com

La baie de Fouesnant a mis à vif les nerfs des 275 Laséristes présents pour le championnat de France promotion, avec jeudi de la brise, vendredi du petit temps, samedi à nouveau de l’air, pour conclure ce dimanche dans du petit temps.

Un championnat complet au niveau conditions météo mais avec une constante : un vent de terre oscillant, transformant la baie en quasi plan d’eau intérieur.

« C’était hyper « shifty », avec de grosses oscillations en permanence, commente Malo Leseigneur, vainqueur en Laser Standard. La différence s’est fait sur la réactivité. Pour être devant, il fallait être extrêmement attentif aux variations du vent. Tu ratais une risée et tu prenais 300 mètres. Ce qui a été sympa c’est que nous avons eu tous les types de temps. Il y en a eu pour tout le monde ! »

« Il fallait être opportuniste pour trouver la bonne risée. »

Avec six victoires de manche sur les dix courses courues a été le meilleur tactiquement, même s’il a eu fort à faire avec Corentin Pruvot.

Un duel au sommet où Malo Leseigneur n’a pris définitivement l’avantage que le dernier jour de la compétition.

« Ce championnat a été très très compliqué. Je ne m’entraîne pas beaucoup, cela a fait la différence, mais surtout les départs étaient primordiaux dans ce type de conditions, explique Corentin Pruvot. Si tu n’es pas rapidement devant, tu ne peux pas faire ce que tu veux et tu es mort. Ensuite, il fallait être opportuniste pour trouver la bonne risée. »

En Laser Radial, la Lorientaise Marie Bolou a survolé la régate avec quatre courses remportées et quatre places de deuxième. Un quasi sans faute qui lui permet même de ne pas finir une dernière manche moins bien engagée.

Savoir perdre d’abord pour gagner après

« Je suis un peu gênée, cela peut paraître pas très sportif de ma part, mais j’enchaîne dès demain sur un gros rendez-vous à Medemblik (Pays-Bas), et j’avais à cœur de finir sur une bonne impression, explique Marie. J’ai adoré ce championnat, le vent bougeait beaucoup, mais j’apprécie ce type de conditions. Il fallait réfléchir et regarder en permanence. Il y a toujours eu de l’enjeu. Dans ces conditions il faut être fort dans sa tête. Il faut savoir perdre pour gagner après ! »

Même suprématie chez les plus jeunes où Romen Richard s’impose facilement malgré une dernière journée en demi-teinte.

« Pour les deux dernières courses, j’ai pris trop de risques, lâche le jeune champion. Je suis plus à l’aise dans la grosse brise. Les conditions de ce championnat étaient très intéressantes. Il fallait être vigilant, cela pouvait toujours revenir. Chaque journée a été compliquée, surtout qu’il y avait du rythme dans les manches. »

Seul petit bémol de ce championnat, les trop rares apparitions du soleil. Mais l’an prochain, pour la dix-huitième édition fouesnantaise de ce championnat qui se déroule traditionnellement le week-end de l’Ascension, la compétition se déroulera fin mai, avec, espérons le, plus de chance de voir le soleil au rende-vous.

Source

Ouest-Com

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 13 mai 2013

Matossé sous: Laser, Séries Olympiques, Voile Légère

Vues: 1903

Tags: , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Laser