Akena Verandas affale les voiles !

© Jean-Marie Liot / DPPI

AKENA Vérandas, le premier fabricant français, annonce son retrait du sponsoring voile. « Nous avons atteint tous nos objectifs, que nous aurait apporté un 4ème Vendée Globe sachant que nous ne pouvons financer un projet gagnant ? » questionne Christophe Chabot, PDG de l’entreprise. Et effectivement le sponsor vendéen a de quoi se satisfaire de l’aventure accomplie avec les marins qui se sont succédé à la barre de bateaux portant son nom. C’est en 2004, qu’AKENA Vérandas s’engage dans le Vendée Globe aux côtés de Raphael Dinelli. 125 jours plus tard, il franchit la ligne d’arrivée.

Trois ans plus tard, AKENA Vérandas confie la barre de son bateau à Arnaud Boissières. L’Arcachonnais amène sa fraîcheur, sa bonne humeur et perpétue la belle histoire en terminant septième du Vendée Globe 2007-2008. Quatre ans plus tard, Arnaud offre la passe de trois à son sponsor en décrochant – le 9 février 2013 – la 8ème place d’une édition de haut vol après 91 jours de mer. Ce jour-là AKENA Vérandas devient le premier sponsor à avoir accompli consécutivement trois tours du monde en solitaire.
Si l’histoire d’AKENA Vérandas dans la voile est centrée autour du Vendée Globe, son skipper aura su devenir un acteur important du circuit IMOCA avec la participation à huit transatlantiques et quatre records SNSM dont il détient le record en 60’. Sur toutes les mers du monde, les « vérandas » ont fort bien protégé leur skipper puisqu’en définitive AKENA Vérandas n’aura eu à déplorer qu’un seul abandon sur démâtage. Un fait suffisamment rare pour être signalé après huit ans de courses océaniques.

Si l’entreprise souhaite vendre le bateau – elle envisage également une location longue durée qui pourrait débuter dès la prochaine Transat Jacques Vabre – elle ne lâche pas le marin : « nous soutiendrons Arnaud encore un bout de chemin pour l’aider à trouver un autre partenaire » souligne Christophe Chabot. Ce dernier invite d’ailleurs toutes les entreprises à investir dans le sponsoring voile : « une expérience de vie et de sponsoring extraordinaire ». AKENA Vérandas accomplira par ailleurs toutes les opérations de relations publiques avec le bateau prévues avec les partenaires du projet voile.

Interview de Christophe Chabot, PDG d’AKENA Vérandas:

Pourquoi cet arrêt ?

« Comme tout le monde le pressentait après consultation des responsables de l’entreprise et du Comité de l’entreprise, nous avons décidé d’arrêter la belle aventure du sponsoring voile, au moins pour le moment. Nous avons eu à répondre à cette question : que nous aurait apporté un 4ème Vendée Globe ? Nous avons atteint tous les objectifs que nous nous étions fixés. Il y a huit ans, en commençant, nous envisagions d’accomplir deux ou trois Vendée Globe pour nous construire une notoriété dans ce sport. On a réussi et même très bien réussi puisque nous avons terminé trois Vendée Globe de suite ce qui est je crois unique pour un sponsor. Nous avons ainsi bouclé la boucle. Le seul intérêt aurait été de poursuivre avec un projet gagnant et là nous n’en avons pas les moyens financiers.

Nous avons vécu trois belles aventures et une belle histoire avec Arnaud. Une histoire qui d’ailleurs va continuer car si nous voulons céder le bateau nous souhaitons continuer un bout de chemin avec le marin pour lui permettre de trouver un autre partenaire. Nous allons donc continuer à épauler Arnaud et en échange, nous continuerons à profiter de sa notoriété et de l’image positive et sympathique qu’il possède et a renforcé ces dernières années. »

Quels ont été vos meilleurs moments ?

« J’ai plein de bons souvenirs. La rencontre avec nos deux marins (Raphaël Dinelli avant Arnaud Boissières, ndlr) tout d’abord car c’est un monde qui m’était étranger. J’ai découvert un univers décalé par rapport à d’autres sports et très attachant. J’ai beaucoup aimé les moments de départ et surtout des arrivées. Celles du Vendée Globe bien sûr mais aussi les arrivées à Boston, au Brésil, au Costa Rica qui m’ont permis de vivre des moments forts et de les faire vivre par procuration à toute l’entreprise. C’est un grand moment de fierté quand le nom de votre entreprise fait trois fois le tour du monde sur un bateau ! Nous arrêtons mais je ne peux que conseiller à toutes les entreprises qui y songent de sauter le pas et d’investir dans ce sport ! »

Interview d’Arnaud Boissières :

“J’ai vécu des moments extraordinaires grâce à AKENA Vérandas. Ces deux tours du monde et ces huit transats ont été sportivement intenses. Ces années-là me permettent d’envisager avec confiance la suite de ma carrière sportive avec ce bateau-là. Mon objectif c’est d’être au départ du Vendée Globe 2016 et d’être présent sur le circuit IMOCA dès la prochaine Transat Jacques Vabre et la Barcelona World race”

Source

Agence Effets Mer

Liens

Informations diverses

Les vidéos associées : 2012-13

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Transat Jacques Vabre

Les vidéos associées : Vendée Globe