La course aux qualifications est lancée

© Christophe Breschi / www.ricochets17.com

L’Open Demi-Clé (en double) et la Pornichet Select (en solo) ont ouvert le bal de la saison de la course pour les Ministes en Atlantique, tandis qu’en Méditerranée les coureurs ont pu enchaîner quatre courses de la Mini-Golfe au Gran Premio d’Italia. Avec 112 pré-inscrits pour 84 prétendants au départ, les places vont être chères.

C’est la Méditerranée qui a ouvert le bal avec la Mini Golfe 2013 qui a vu, dès le mois de mars une vingtaine de concurrents prêts à en découdre au départ de la Grande Motte. La suite du programme de Méditerranée a rassemblé sur les courses italiennes entre 15 et 20 concurrents ou l’Américain Jeffrey Mac Farlane (www.jeffreymacfarlane.com) a posé sa patte à bord de l’ancien bateau d’Henry-Paul Schipman, 3e de la transat 6,50 en 2009.

Proto : Gahinet boulimique

En Atlantique, l’Open Demi-Clé, conditions météorologiques défavorables obligent, a vu son départ retardé pour un parcours en ligne directe entre Locmiquélic et Pornichet. En prototype, Gwénolé Gahinet (Watever – Nautipark) associé à Grégoire Mouly l’emportait de haute lutte devant Giancarlo Pedote (Prysmian) et Sébastien Josse. Ce sera d’ailleurs dans le même ordre que les deux solitaires termineront la Pornichet Select, une semaine plus tard. Gwénolé comme Giancarlo s’affirment d’ores et déjà comme des prétendants au podium de la prochaine Mini-Transat, sans oublier non plus quelques concurrents régulièrement placés comme Benoît Marie (benoitmarie.com), Louis Segré (Roll My Chicken) ou bien encore Bertrand Delesne (TeamWork).

Série : Justine métronome

En bateaux de série, le coup gagnant est à mettre à l’actif de Justine Mettraux (TeamWork) qui a écrasé la concurrence lors de la Pornichet Select. La navigatrice suisse a montré qu’elle avait la tête sur les épaules en refusant de s’engager, à l’inverse de tout le paquet de tête dans le coureau de Belle-Île et en passant au large. Résultat, une avance de plusieurs heures qui vient conforter la navigatrice qui, après sa victoire en 2012 dans la première étape des Sables – Les Açores, confirme qu’elle possède une belle vitesse et un sens de la navigation particulièrement aiguisé. Elle devra néanmoins compter sur une concurrence très homogène au sein de laquelle on peut d’ores et déjà citer les noms de Renaud Mary (www.runo.fr), Clément Bouyssou (No War), Ian Lipinski (Pas de futur sans numérique), Aymeric Belloir (Tout le monde chante contre le cancer) ou bien encore Elise Bakhoum (Quéramix) qui démontre avec brio, qu’au sein de la classe Mini, l’égalité de potentiel entre hommes et femmes n’est pas qu’un beau discours.

Durant le mois de mai, les Ministes vont traverser la Manche à l’occasion de la Trinité – Plymouth puis l’UK Fastnet avant de se retrouver à Douarnenez pour le Trophée Marie-Agnès Péron du 10 au 15 juin prochain qui, avec 91 inscrits, affiche complet. Le 17 juin, ce sera, toujours au départ de Douarnenez le Mini-Fastnet qui devrait aller virer le phare mythique à la pointe sud-ouest de l’Irlande. Bref, pour le port cornouaillais, ce seront les premiers frémissements avant l’échéance tant attendue du 13 octobre 2013.

Le parcours 2013
 : retour aux origines

  • Première étape Douarnenez – Arrecife (île de Lanzarote) : 1200 milles.
  • Deuxième étape Arrecife – Pointe à Pitre : 2800 milles.

Les dates
 à retenir

  • Prologue le 6 octobre 2013.
  • Départ de Douarnenez le 13 octobre 2013 à 13h.
Arrivée aux Canaries entre le 23 et le 26 octobre 2013.
  • Départ des Canaries le 9 ou 10 novembre 2013.
Arrivée en Guadeloupe entre le 23 et le 30 novembre 2013.

Douarnenez Courses : organisateur de la Mini Transat 2013 et 2015

Toutes les associations de Douarnenez se sont mobilisées avec le soutien des collectivités locales et territoriales sous l’égide de Douarnenez Courses : les clubs nautiques, Douarnenez Voiles et la Société des Régates de Douarnenez, le Winches club qui organise depuis de nombreuses années les courses de mini avec le Mini Fastnet et le Trophée Marie-Agnès Peron en porteurs de flambeau, mais aussi l’association des Fêtes Maritimes, l’Atlantic Yacht Club, la Fédération Maritime, et d’autres encore qui se préparent à faire des quinze jours précédant le départ, une fête de la mer et des marins. Les concurrents seront accueillis au sein du Port-Rhu, véritable écrin au cœur de la ville.

Source

Catherine Ecarlat

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 29 avril 2013

Matossé sous: Course au Large, Mini 6.50, Mini Transat

Vues: 1032

Tags: , , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Mini Transat