Une édition record !

© Jean-Marie Liot / NCR2011

Aujourd’hui s’est tenue la conférence de presse de la Normandy Channel Race au Conseil général du Calvados et en présence de l’ensemble des partenaires de la manifestation. Ils seront 22 voiliers, 44 skippers, au départ de l’épreuve à Caen le 14 avril. Record de participation battu pour la quatrième édition bas-normande. Revue de détails des forces en présence…

Deux anciens vainqueurs

Le marin dunkerquois Thomas Ruyant, vainqueur de la Route du Rhum 2010 et de la Normandy Channel Race la même année avec Tanguy Leglatin, signera son retour au sein de la Class 40. Thomas a répondu positivement à l’invitation de Bruno Jourdren, médaillé d’argent aux Jeux Paralympiques de Pékin, deuxième de la Normandy Channel Race 2011 avec Fabien Delahaye, navigateur breton de renom, et propriétaire d’un Class 40, dernière génération, le Tyker Evolution 3 signé Guillaume Verdier.

Ned Collier – Wakefield, londonien, tenant du titre, sera aussi sur la ligne de départ. Il s’associe à Brieuc Maisonneuve, originaire de Jullouville en Manche, à bord d’un nouveau voilier, l’Akilaria RC3.

Des duos aguerris

Grands fidèles de l’épreuve, organisée par Sirius Evénements, Halvard Mabire, le cherbourgeois, et Miranda Merron, la britannique, « remettent le couvert ». « Campagne de France », Pogo S2, deuxième en 2012, optimisé cet hiver à Caen, sera l’un des bateaux à surveiller. Le couple rêve d’inscrire à son palmarès une victoire à la maison !

L’Allemand Jorg Riechers, « Mare », grand animateur du début de l’édition 2012, vainqueur de la Solidaire du Chocolat, sera de la partie. Il revient avec Pierre Brasseur, picard, deuxième de la Transat 6.50 2011 en voilier de série. Un duo de choc embarqué sur un Mach 40, voilier ultra – puissant !

Ils participeront à leur première NCR mais peuvent légitimement être placés dans la catégorie des tandems capables de remporter la boucle de 1000 milles au départ et à l’arrivée d’Ouistreham. Fabrice Amedeo, amateur éclairé, journaliste, et Armel Tripon, vainqueur de la Transat 6.50 2003, sept années en Figaro, ont réalisé une bonne saison dernière et ont considérablement allégé leur Akilaria RC2 « Geodis ». Ils ont les compétences pour briller.

Un plateau international

Sébastien Rogues, natif du pays basque, arrivera à Caen avec un Class 40 rutilant. Le skipper de « GDF SUEZ » a fait construire à la Trinité-sur-Mer le sister ship de « Mare », un plan Manuard, dernier cri. Avec Ludovic Aglaor, tourdumondiste, Sébastien peut aller très vite.

« Jasmine Flyer » des sympathiques ministes Thibault Reihnart et Nicolas Boidevézi, ne sera pas là « pour enfiler des perles ». Les deux compères visent le top 5, tout simplement.

Le granvillais Nicolas Jossier, participera à sa première course en Class 40 avec Alexandre Toulorge, cherbourgeois, sur un Kiwi 40 FC de 2011. « Made in Normandie » viendra emmagasiner de l’expérience.

Le dieppois Christophe Coatnoan et le caennais Marc Lepesqueux reviennent sur la NCR avec envie tout comme le normand Louis Duc et Stéphanie Alran « Phoenix Europe Carac », Jean-Christophe Caso et Aymeric Chappelier, vainqueur des Sables – Les Açores 2012 « Groupe Picoty », la chef d’entreprise Catherine Pourre et Goulven Royer « Earwen ».

Enfin, gros contingents étrangers cette année avec les participations d’un team 100% féminin, la Sud-Africaine Philippa Hutton-Squire et l’anglaise Pip Hare « Phesheya Racing », les Norvégiens de « Solo », les allemands Boris Herrmann, vainqueur du Tour du Monde en double et en Class 40 2009, cinquième de la Barcelona World Race 2011 et Mathias Blumencron, amateur, rédacteur en chef de « Der Spiegel ».

Manfred Ramspacher, organisateur de l’épreuve :

« C’est la plus forte participation de Class 40 depuis la Route du Rhum 2010. La Normandy Channel Race est devenue une course incontournable du circuit. Toutes nos équipes travaillent d’arrache pied afin d’être prêtes pour l’ouverture du village le long du bassin Saint-Pierre le 11 avril. Cet événement est sportif mais c’est aussi l’occasion pour de nombreux spectateurs de découvrir la voile sous toutes ses formes à travers nos animations. La parade, remontée du canal entre Caen et Ouistreham, qui aura lieu le jour du départ, est toujours un bon moment. Pour ce qui est du plateau, jamais nous n’avons eu autant de têtes d’affiche avec notamment des nouvelles unités ce qui prouve le dynamisme de la Class 40. Enfin, et comme chaque année depuis maintenant quatre ans, nous serons particulièrement attentifs à la bonne réception des coureurs étrangers, la Normandy Channel Race est une épreuve internationale ».

Source

Sirius Evénements

Liens

Informations diverses

Sous le vent