Yvan Bourgnon s’attaque à la Corse

© Antoine Beysens

Adepte infatigable des records en catamaran de sport depuis maintenant tr, Yvan Bourgnon s’attaque cette fois à l’Ile de Beauté : 250 miles en moins de 30 heures pour battre le record actuel, avec le désir suprême de descendre sous la barrière des 24 heures pour marquer l’histoire !

Toujours avide ois ansde défis à relever, le navigateur Yvan Bourgnon va s’attaquer début avril au record du Tour de Corse à la voile, actuellement détenu par un TP52 Spirit of Malouen VI dans un temps de 30h15’18’’ (record tous engins à voile confondus). C’est à bord de son Nacra F20 de 6m de long, ce catamaran de sport qui lui avait permis de traverser le Cap Horn l’an passé, qu’Yvan Bourgnon, accompagné de Joris Cocaud, effectuera cette tentative. Joris est un jeune de la classe montante qui dispose déjà d’un parcours professionnel dans le milieu de la compétition.

Yvan Bourgnon affiche clairement ses ambitions : « Jamais un catamaran de sport n’a détenu un record toutes catégories dans la voile. Faire de ce bateau l’engin à voile le plus rapide de l’histoire sur ce parcours serait un symbole fort et montrerait l’étendue du potentiel de ce bateau. »

C’est un pari audacieux car, selon le navigateur suisse,
« pour réaliser ce défi il faudra déjouer quelques pièges, en particulier les vents capricieux autour de l’île. Les
hautes montagnes ont l’inconvénient de faire accélérer le vent aux extrémités de l’île (Cap Corse et Bouches de Bonifacio) et d’empêcher le vent de franchir la montagne rendant le passage d’une côte compliquée dans des vents faibles ».

Yvan a choisi de s’élancer de la Corse du Sud, et plus précisément d’Ajaccio, ville départ et arrivée du Défi Atlantis TV.

L’avis d’Yvan Bourgnon : « Le Nacra F20 Carbon est une véritable bête de course, capable de pointes à 30 nœuds sur mer plate. Contrairement aux idées reçues – et notamment celles qui lui ont conféré une image de “bateau de plage” – c’est une machine extrême, trop méconnue du grand public ».

APRÈS LE TOUR DE CORSE, LE TOUR … DU MONDE

Réussir ce défi placerait Yvan dans les conditions optimales pour son prochain challenge, planifié en octobre prochain : le 1er Tour du Monde sur un voilier non habitable. Une navigation historique, de 50.000 km, qu’Yvan prépare d’arrache-pied depuis plusieurs mois. Il devrait s’élancer des Sables d’Olonne en octobre prochain avec un retour prévu entre 10 à 12 mois plus tard.

YVAN ET LE CATAMARAN DE SPORT : QUAND L’HISTOIRE SE CONSTRUIT…

Depuis maintenant trois ans, Yvan Bourgnon a fait du catamaran de sport son bateau de prédilection. Jugeant qu’avec ces bateaux « il peut faire plein de choses et surtout ils lui permettent de réaliser des défis à taille humaine », le navigateur suisse ne cesse de repousser ses limites. En septembre 2010, il traverse la Méditerranée avec le Français Jérémie Lagarrigue, reliant Marseille à Carthage (Tunisie) en 53h52’. En janvier 2012, accompagné par son coéquipier français Sébastien Roubinet, il effectue le tour du Cap Horn à bord d’un Nacra F20 de 6 mètres de long. En 60 heures et 450 miles intenses avec 45 nœuds de vent et 7 mètres de creux, il réussit « le truc le plus dur que j’ai fait » selon lui. Trois mois plus tard, dans le cadre du Défi LinXéa, il signe le record absolu des 24 heures à la voile en solitaire en parcourant 345 miles au large du Brésil.

Source

Philippe Guegan

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Records