Une première édition… so British !

© DR / Yacht Club de Monaco

Dans la continuité du succès du Monaco Optimist Team Race (11-13 janvier 2013), le Yacht Club de Monaco proposait, ce week-end, une nouvelle épreuve de Team Race (« match race » par équipe), intitulée « 2K Team Race » car se disputant deux bateaux contre deux, à bord de J/24 et réservée cette fois-ci aux adultes.

Cette première édition du Monaco 2K Team Race était organisée en collaboration avec Bruce Hebbert, ‘Umpire’ international, grand spécialiste de cette discipline, qui a pour particularité de privilégier le résultat collectif à la simple performance individuelle, chaque équipe étant composée de deux équipages de quatre régatiers, comprenant au minimum trois femmes.

« Dans le cadre de notre politique sportive et de formation de nos coureurs de haut niveau, nous souhaitons encourager cette discipline qui nécessite une maîtrise parfaite des manœuvres et des règles de course. Son format est paradoxalement plus simple à comprendre et plus spectaculaire à regarder que le match race individuel. Je profite de l’occasion pour saluer nos membres sociétaires, notamment John et Joshua Warren ainsi que Ian Ilsley, qui sont à l’initiative de cette régate et plus généralement l’ensemble de nos bénévoles qui s’investissent activement dans la vie de notre club », commente Bernard d’Alessandri, Secrétaire Général du Yacht Club de Monaco.

A l’issue du Round Robin disputé intégralement sur les deux premiers jours entre les sept équipages (représentant 5 nations), trois équipages se sont sélectionnés d’office pour ces demi-finales : le Yacht Club Costa Smeralda, Serpentine et le Royal Thames Yacht Club.
La quatrième place fut âprement disputée entre le Dutch Match & Team Racing Association et le Yacht Club de Monaco, emmené par la famille Rodelato, lors des phases finales du dimanche matin. Après avoir remporté le départ, les Monégasques ont su résister aux assauts des Hollandais jusqu’au dernier bord de pré, pour finalement leur céder la victoire au moment de couper la ligne d’arrivée…, n’accédant finalement pas aux demi-finales.
A noter l’absence de Ian Ilsley, chef d’équipe monégasque, qui a du déclarer forfait en raison d’une blessure et qui a été remplacé au pied levé par Claude Rodelato, preuve de la polyvalence et de la solidarité qui règne au sein des régatiers du Y.C.M.

Les magnifiques joutes navales des demi-finales ont donné le ton de la finale, le haut niveau était au rendez-vous. Disputée en deux manches gagnantes, il a bien fallu trois manches pour départager les expérimentés Italiens du YCCS et les talentueux jeunes étudiants du Royal Thames Yacht Club.

Après une première manche remportée par les Anglais, les Italiens ont offert une magnifique deuxième manche, encadrant dès le départ les deux bateaux de leurs adversaires, ne leur laissant aucune opportunité tactique. Tout allait donc se jouer dans l’ultime manche.
Malgré un départ en demi-teinte lors de ce dernier match, les Anglais, très incisifs, n’ont rien lâché, refaisant leur retard dans le bord de vent arrière. Lors du dernier passage de bouée sous le vent, ils ont mené à la faute le deuxième équipage italien, alors coincé entre les deux bateaux anglais, prenant ainsi un avantage définitif sur le dernier bord de pré.
Les jeunes du Royal Thames Yacht Club, emmenés par Andy Cornah, démontrent une nouvelle fois leur parfaite maîtrise tactique et leur cohésion de groupe, nécessaires pour cette discipline.

Prochains rendez-vous sportifs du Y.C.M. : le championnat monégasque de J/24, les 16 et 17 mars, suivi par le Challenge de Printemps en Smeralda 888, du 22 au 24 mars 2013.

Source

Isabelle Andrieux

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 10 mars 2013

Matossé sous: Championnats, Match Racing

Vues: 1405

Tags: , , , ,

Sous le vent

Au vent