Ode à la simplicité!

© DR

“Mon projet est simple… et léger…” Engagé corps et âme depuis novembre dernier dans la construction du voilier de ses rêves, un Mini 6,50 capable de s’imposer à Pointe à Pître en novembre prochain, le navigateur havrais Stan Maslard a fait de la simplicité le crédo qui préside à l’ensemble de ses choix architecturaux.

Son plan Lombard “Groupe Séfico”, seul proto actuellement en développement dans la perspective de la prochaine Transat 6,50, n’est certes pas destiné à révolutionner les standards du design de la classe. Maslard s’appuie sur son expérience (3ème en 2005) pour tendre dans l’élaboration des pièces structurelles du voiler, vers la simplicité, synonyme en mer d’efficacité et de fiabilité. En phase avec le calendrier qu’il s’est fixé, Maslard qui évolue au sein de l’équipe du navigateur engagé dans le Vendée Globe Arnaud Boissières (Akena Verandas), s’accordera une petite pause semaine prochaine pour accueillir Arnaud aux Sables d’Olonne. Il pourra ensuite sereinement procéder à la finition de la coque de “Groupe Séfico”, pour envisager une mise à l’eau fin avril.

Des solutions éprouvées

Entouré des compétences de l’équipe “Coup de vent ” d’Arnaud Boissières (Sébastien Souchet, Etienne Carra et Guillaume Le Fur), Stan Maslard avance avec rapidité, efficacité et cohérence dans les différentes phases de construction de son Proto 6,50 “Groupe Séfico” ; la structure principale du bateau en carbone est en finition et toute l’équipe rassemblée autour de Stan travaille cette semaine à la fabrication des pièces restantes. Assemblée au roof déjà fabriqué, l’ensemble coque – pont pourra d’ici la fin du mois être collé et “straté” afin de donner au Proto sa configuration définitive. La quille, fabriquée par la société vendéenne AMPM, constructeur de nombreux quilles pour des voiliers du Vendée Globe, a déjà été livrée, et attend aux côtés du mât, son tour pour compléter le bateau. “Le mât est lui aussi classique” explique Stan ; “Il s’agit d’un mât haut module à deux étages de barres de flèche de type “boomerang”. C’est dans sa réalisation et son équipement qu’ont porté nos efforts, afin d’économiser le poids dans les hauts.” On l’a compris, c’est plus dans une mise en oeuvre des plus soignée et dans la recherche à chaque instant de solutions éprouvée et fiables que résident les caractéristique de ce nouveau proto.

Un oeil sur le Vendée Globe

Stan Maslard, tout mobilisé par la construction de son bateau, a été un observateur attentif du Vendée Globe. Il a apprécié à sa juste valeur l’exploit de François Gabart, et la performance d’Armel Le Cléach. “Toute la mise en musique du projet “Macif” par l’équipe de “Mer agitée “est un modèle du genre, souligne Stan. “Arnaud (Boissières)a réalisé de son côté une très belle course” souffle Stan. “Sa descente de l’Atlantique a été compliquée et il lui a fallu prendre des risques ; il a prouvé lors de cette remontée qu’il pouvait être très rapide. Le bateau a terminé en bonne condition, et c’est une satisfaction pour toute l’équipe de “Coup de vent”.

Source

Denis van den Brink

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 16 février 2013

Matossé sous: Course au Large, Mini 6.50, Mini Transat

Vues: 1582

Tags: , , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Mini Transat