Maître CoQ aux côtés de Beyou en 2016 !

© Jean-Marie Liot / DPPI

À 48 heures du départ du Vendée Globe 2012, Stéphane Sallé, Directeur général de Maître CoQ, a annoncé la reconduction de son partenariat avec le skipper Jérémie Beyou, pour quatre ans : objectif Vendée Globe 2016 ! Cet engagement dans la voile, initié en janvier dernier et à 100% intégré à la stratégie de communication de la marque vendéenne, s’inscrit désormais sur du long terme…

À l’heure où nombre d’entreprises doutent de l’avenir et hésitent à communiquer, la marque Maître CoQ, fidèle à sa stratégie basée sur l’innovation et l’audace, se démarque une fois encore en s’engageant sur du long terme en course au large auprès du skipper Jérémie Beyou.

Stéphane Sallé, Directeur général de Maître CoQ : « Nous allons poursuivre notre engagement dans la voile aux côtés de Jérémie Beyou jusqu’au prochain Vendée Globe 2016-2017.

La première raison à cela est une raison de cœur. Ces premiers mois de collaboration avec Jérémie et son équipe se sont extrêmement bien passés. Nous ne pouvions pas espérer une équipe plus sympathique et disponible ! Aujourd’hui, nous sommes certains d’avoir fait le bon choix.

Notre engagement dans la voile est par ailleurs un véritable projet d’entreprise qui engage notre stratégie globale, mais aussi nos salariés. Or, un projet d’entreprise doit s’inscrire dans le temps.

Et si nous pouvons annoncer aujourd’hui que nous poursuivons notre engagement aux côtés de Jérémie et de son équipe, c’est parce qu’ils nous ont donné les moyens de le faire. En effet, au démarrage de notre partenariat, ils ont consacré beaucoup de temps aux visites des salariés à bord du bateau Maître CoQ (5000 visiteurs). Certains, vainqueurs d’un jeu organisé en interne, ont même eu la chance de naviguer à bord de Maître CoQ. Jérémie, de son côté, a visité tous les sites d’élevage et de production de la marque. Ces premières rencontres constituent le socle de notre partenariat. Ces liens entre nos salariés et Jérémie sont un véritable ciment qui va nous permettre de construire la suite.

L’autre objectif de ce partenariat voile est la poursuite de notre recherche de gain de notoriété de la marque . Nous étions à 60% en janvier 2012, les premières mesures sont encourageantes avec une notoriété de 69% mesurée en octobre. Notre but est de parvenir à 75% fin 2013.

2012 a été une année médiatique exceptionnelle pour nous avec des spots TV et radio, des partenariats d’émissions sur TF1… Mais la voile nous apporte aussi les dimensions d’expertise et d’innovation : des caractéristiques majeures de notre marque qui nous différencient de la concurrence.

Ce partenariat voile va donc continuer de prendre corps , sur la base de points communs très forts :
– l’implication individuelle et le travail de toute une équipe pour la réussite d’un projet commun.
– la compétition permanente : nous aussi, nous avons le potentiel pour gagner, comme Jérémie, nous prétendons à la victoire.

Ainsi, dans deux jours, avec le coup d’envoi de ce Vendée Globe 2012, la première page d’une longue histoire commune avec Jérémie va commencer à s’écrire, parce que la voile, ce n’est pas que de la compétition, c’est aussi une aventure humaine, tout comme la vie d’une entreprise. »

Jérémie Beyou, skipper Maître CoQ : « Je suis très heureux de la confiance que nous accordent Maître CoQ et tous ses copartenaires, à toute l’équipe et à moi-même. Cette belle nouvelle va me permettre de partir encore plus serein.

Quand on refait le film de ces premiers mois de partenariat on se rend compte que nous n’avons vraiment pas chômé : nous avons décidé de faire le Vendée Globe, acheté un bateau, travaillé dessus, il a été baptisé, nous avons fait des opérations de communication interne et, cet été, nous avons beaucoup navigué tout en réussissant à discuter de l’avenir !
C’est un très beau projet. Je remercie Stéphane Sallé et Patrick Bouron, Président de la Ciab qui représente les éleveurs vendéens partenaires de Maître CoQ de leur accueil et de leur écoute : cela donne une dynamique extraordinaire !

Donc voilà, on est déjà reparti avant même d’avoir commencé ce premier Vendée Globe ensemble. C’est exceptionnel et je suis bien placé pour mesurer le privilège qui m’est accordé aujourd’hui. Cette perspective m’apporte beaucoup de sérénité et permet aussi de faire des choix techniques sur du moyen terme.

Le programme du Team Maître CoQ correspond à celui de la Classe Imoca avec essentiellement des courses en solitaire et en équipage réduit. Et, en vue du Vendée Globe 2016, nous avons également programmé deux “Solitaire du Figaro” en 2014 et 2015, je ne peux pas m’en empêcher !… Et il n’y a pas mieux comme entraînement en solo.

Le choix du prochain 60 pieds Imoca Maître CoQ n’est pas encore arrêté. Nous sommes, Maître CoQ et moi, très attachés à la classe Imoca. C’est la plus intéressante qui soit techniquement mais, quelles que soient les décisions qui seront prises en terme de jauge (Open, monotypie, jauge restreinte), nous nous inscrirons dans une logique de maîtrise des coûts. Nous n’avons pas prévu de lancer la construction d’un prototype neuf par exemple. »

La Ciab (avec les Volailles fermières de Vendée, les Volailles fermières de Challans), Bellavol (nouveau copartenaire de Maître CoQ et filiale du Groupe LDC), le groupe LDC, le Syndicat des Volailles Fermières d’Auvergne et les Recycleurs Bretons (impliqués au moins jusqu’à la Transat Jacques Vabre 2013) : les actuels copartenaires de Maître CoQ poursuivent eux aussi leur engagement dans la course au large auprès de Jérémie Beyou et de son équipe.

Le programme du Team Maître CoQ

  • 2012 : Vendée Globe
  • 2013 : Transat Jacques Vabre
  • 2014 : La Solitaire du Figaro et la Route du Rhum
  • 2015 : La Solitaire du Figaro et la Transat Jacques Vabre
  • 2016 : Vendée Globe

Source

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : 2012-13

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Vendée Globe