Record de participation

© Rolex / Kurt Arrigo

C’est ce samedi 20 octobre que le départ de la Rolex Middle Sea Race sera donné. Cette course au large de 606 milles continue de séduire, année après année, les marins du monde entier. Organisé par le Royal Malta Yacht Club (RMYC), cet événement de premier ordre dans le calendrier des courses à la voile dans le monde a été créé en 1968 et depuis 2002 est parrainé par Rolex. En 2008, année du 40e anniversaire de la Rolex Middle Sea Race, le record de participation avait été battu avec 78 participants mais cette année, les organisateurs pensent battre ce record.

Plus de 80 bateaux sont attendus sur la ligne de départ pour cette 33e édition. Une flotte très internationale représentée par 19 pays dont l’Autriche, la Croatie, la République tchèque, la France, l’Allemagne, la Grèce, Gibraltar, l’Irlande, l’Italie, Malte, Monaco, la Russie, la Slovénie, l’Afrique du Sud, l’Espagne, la Suède, la Suisse, l’Ukraine et le Royaume-Uni.
« Cette année va être une grande édition de la Rolex Middle Sea Race. » S’est enthousiasmé Godwin Zammit Commodore du RMYC. « Il y a beaucoup plus de bateaux que ce que nous espérions. 85 bateaux sont arrivés à Malte et se sont inscrits. Il y a un grand contingent russe, 12 bateaux en provenance de Grande-Bretagne et 29 d’Italie. »

Avec ses 100 pieds de long, Esimit Europa 2 est le plus grand voilier de cette flotte mais également le plus rapide. L’équipe européenne va tenter, depuis le sacre de Benbow d’Enrico Recchi en 1975 et 1977, d’être le premier voilier à remporter 3 fois de suite la victoire en temps réel. Pour Igor Simcic, propriétaire et son skipper Jochen Schümann, l’objectif d’Esimit Europa 2 est clair, battre le record de l’épreuve détenu depuis 2007 par George David sur Rambler en 47 heures, 55 minutes et 3 secondes. Rambler est le cinquième détenteur de ce record et à l’époque avait repoussé de 17 heures l’ancien temps de référence de Robert McNeil sur Zephyrus IV (États-Unis) établi en 2000.
Selon Juan Vila, navigateur d’Esimit Europa 2, un nouveau record semble peu probable. « Établir un nouveau temps de référence en 2012 ne me semble pas possible car nous nous dirigeons vers une course relativement lente dans des petits airs. Nous allons chercher à gagner le moindre kilo pour être le plus léger possible. »

Si Esimit Europa 2 devra faire face à deux Mini-Maxis, Ran 2 et Stig, en grande forme, il est peu probable que la victoire en temps réel échappe à l’équipe Européenne.
En revanche, la lutte pour la victoire en temps compensé semble beaucoup plus ouverte et la météo en sera l’une des clés principales. Les résultats de ces dernières années en sont la preuve : Du maxi Rambler en 2007 au Mini Maxi de 22 mètres Alegre en 2009 ou encore Lucky un monocoque de 15,9 m en 2010 mais aussi Spirit of Adhoc un voilier français de 13 m en 2008 et bien entendu le vainqueur de l’année dernière, Artie, le premier bateau maltais à remporter le titre toutes classes confondues depuis plus d’une décennie.

Le plus petit monocoque participant cette année est Visconte, un voilier italien de 9,7 m. Le Carter 55 Kohinoor (GER) construit en 1971 et le Swan 48 Snow Wolf (GBR) datant de 1974 sont parmi les plus anciens. Le concurrent le plus expérimenté est sans conteste Arthur Podesta, qui a participé à chaque édition à ce jour. « Il n’y a aucune comparaison entre la première course en 1968 et aujourd’hui », a commenté Podesta, propriétaire et skipper d’Elusive. « Même la course était différente. Les bateaux, les voiles et leurs capacités ont également changé et la compétitivité s’est accrue. »

La Rolex Middle Sea Race est presque unique dans l’univers des courses au large car le départ et l’arrivée sont jugés au même endroit. «C’est une belle course et les conditions changent constamment. Décider de l’itinéraire à suivre, au large ou le long des côtes et quand opérer des changements sont les clés de la réussite. » analysait Vila.

Bien que les conditions météorologiques prévoient du petit temps une bonne partie de la semaine à venir, le profil de cette course atypique peut réserver quelques surprises.

Le décor est donc planté pour cette nouvelle édition qui s’annonce passionnante.

Source


Key Partners(KPMS)

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 20 octobre 2012

Matossé sous: Circuit Rolex, Middle Sea Race, Régates

Vues: 1231

Tags: ,

Sous le vent

Au vent