Spindrift racing vainqueur du Multi One Championship 2012

© Thierry Martinez / Sea & Co / MOD S.A.

Mercredi 3 octobre, dans le célèbre Yacht Club Italiano de Gênes, la remise des prix de l’European Tour clôturait symboliquement la toute première (et belle) saison de compétition des MOD70. Vainqueur de la Krys Ocean Race et 2e de l’European Tour, Yann Guichard et ses hommes (Spindrift racing) sont sacrés vainqueurs du Multi One Championship. Rendez-vous en 2013 pour de nouvelles aventures sur trois coques !

Clap de fin sur une magnifique année de compétition. Du 7 juillet au 2 octobre 2012, les cinq MOD70 ont enchaîné 50 jours de compétition. 50 jours extrêmes en terme de vitesses atteintes, d’intensité des débats et de suspense entre des équipages de très haut niveau. Quel que soit le format de course.

La Krys Ocean Race (7-12 juillet), course transatlantique entre New York et Brest remportée par Spindrift racing, a été avalée en moins de 5 jours, à plus de 25 nœuds de moyenne.
Le MOD70 European Tour, épreuve itinérante mixant grandes étapes au large et régates inshore entre Kiel (Allemagne), Dublin (Irlande), Cascais (Portugal), Marseille (France) et Gênes (Italie) a été le théâtre, pendant un mois, d’arrivées hallucinantes, avec des écarts de quelques secondes entre les bateaux. FONCIA s’impose sur cette deuxième épreuve du Multi One Championship.

Quant aux MOD70, trimarans monotypes de 22 mètres, ils se sont révélés être une plateforme idéale : performants, marins et fiables. Capables de pointes à presque 40 nœuds, ils ont navigué dans toutes conditions de vent, sans soucis techniques. Par ailleurs, la proximité des performances pures a mis en exergue le talent des 6 à 8 hommes d’équipage, l’aventure humaine transcendant la compétition technologique.
Pour cette première saison, l’examen de passage est donc réussi. L’année prochaine, la flotte va s’étoffer avec l’arrivée de l’équipe de Jean-Pierre Dick sur Paprec-Virbac. Il y aura un nouveau European Tour au printemps. Et un tour du monde à suivre.

Ils ont dit :

Yann Guichard, skipper de Spindrift racing, vainqueur du Multi One Championship :
« Il y a eu une transat express puis un Tour de l’Europe très éprouvant et au final c’est la régularité qui paye. Michel (Desjoyeaux) fait 3 et 1, nous, 1 et 2. On ouvre le bal de cette première saison des MOD70 ! Ça motive encore plus pour l’année prochaine, pour continuer à travailler et essayer de faire aussi bien en 2013. Je suis super content. Nous sommes une nouvelle équipe, une nouvelle écurie montée avec Léo Lucet de A à Z il n’y a même pas un an donc, c’est beau de gagner ce Multi One Championship 2012 ! Je suis heureux pour moi et pour l’équipe avec qui ça s’est vraiment bien passé. Une de nos forces, c’est l’équipage qui a toujours bien fonctionné, il y a toujours eu des bons binômes à bord, une bonne ambiance. L’alchimie a bien pris. Et ça, c’est le rôle du skipper. Car il y avait de vraies personnalités à bord, comme Pascal Bidegorry et d’autres, mais je ne me suis pas trompé, ça a été un vrai plus de l’avoir avec nous sur toute cette saison. »

Marco Simeoni, Président de Multi One Design S.A
« Pour nous, c’était une saison test. Il fallait démontrer la qualité de la plateforme, que les bateaux étaient solides, fiables et performants. Dans la Krys Ocean Race, ils ont navigué dans des conditions extrêmes et ils sont tous arrivés à bon port en bon état, même si Race for Water a été abîmé suite à sa rencontre avec un container. L’European Tour était aussi un challenge en terme d’organisation d’événement et de mise en place de différents formats de course, inshore et offshore. Au final, ça a été incroyable. Le suspense a été incroyable. La monotypie a vraiment rempli son rôle, les bateaux arrivaient en l’espace de quelques minutes à peine. Les marins ont fait la différence. Pour eux, c’était extrêmement éprouvant. Ils n’ont jamais pu se relâcher pendant 1 mois. Mais c’est aussi ce qui faisait la beauté de l’exercice. Sur les inshore, le spectacle a été superbe. J’ai encore en tête les images des City Races de Dublin disputées dans 20 nœuds de vent, sous le soleil, c’était magique. Je suis vraiment heureux. On a brillamment passé l’examen 2012. Par rapport à la situation économique actuelle, arriver à développer un circuit comme on l’a fait cette année, c’est magnifique. Pour l’année prochaine, notre calendrier se met en place et nous sommes à la recherche des partenaires titres pour le Tour du Monde. Nous aurons au minimum 6 bateaux. Et il y a une très forte probabilité pour qu’on en ait sept ».

Franck David, Directeur Exécutif de Multi One Design S.A
« C’est un plaisir d’avoir 100% des bateaux présents ici Gênes au terme de cette belle saison. On a eu un très beau match dans cet European Tour qui s’est joué sur la dernière manche entre Spindrift racing et FONCIA pour la première place et entre Musandam Oman Sail et Race for Water pour la 3e place. A ce titre, c’est un succès. Et c’est tout l’intérêt de la monotypie. Les bateaux sont plaisants, performants. C’est une réussite technique. C’était un challenge d’enchaîner 30 jours de course, de passer dans 5 pays à un rythme très soutenu. Aujourd’hui, nous avons 4 villes qui souhaitent poursuivre avec nous l’année prochaine. Nous savons déjà qu’en 2013, le parcours sera du sud vers le nord, donc ce sera une autre histoire, peut-être plus ventée d’ailleurs. Maintenant, il n’y a plus qu’à faire grossir cette flotte et à l’internationaliser. Paprec-Virbac va nous rejoindre après le Vendée Globe. Ensuite, nous avons toujours le bateau N°2 à vendre. On discute activement avec des teams étrangers : c’est notre objectif, développer le circuit à l’international, le plus possible ».

Classement général Multi One Championship 2012

  1. Spindridt racing (Yann Guichard)
  2. FONCIA (Michel Desjoyeaux)
  3. Groupe Edmond de Rothschild (Sébastien Josse)
  4. Race For Water (Stève Ravussin)
  5. Musandam-Oman Sail (Sidney Gavignet)

Classement de la Krys Ocean Race

  1. Spindrift racing (Yann Guichard) arrivé le 12 juillet à 12h 08 ’37 à 25.3 nœuds de moyenne (route théorique) en 4j 21h 08′ 37
  2. Groupe Edmond de Rothschild (Sébastien Josse) arrivé le 12 juillet à 13h 19 ’49 à 25.06 nœuds de moyenne (route théorique) en 4j 22h 19′ 49
  3. FONCIA (Michel Desjoyeaux) arrivé le 12 juillet à 13h 47 ’57 à 24.96 nœuds de moyenne (route théorique) en 4j 22h 47′ 57
  4. Musandam-Oman Sail (Sidney Gavignet) arrivé le 12 juillet à 22h 05 ’38 à 23.3 nœuds de moyenne (route théorique) en 5j 07h 05′ 38
  5. Race For Water (Steve Ravussin) arrivé le 13 juillet à 07h 32 ’32 à 18.47 nœuds de moyenne (route théorique) en 6j 16h 32′ 32

Classement du MOD70 European Tour 2012

  1. FONCIA avec 284 points
  2. Spindrift racing avec 282 points
  3. Race For Water avec 244 points
  4. Musandam-Oman Sail avec 242 points
  5. Groupe Edmond de Rothschild avec 228 points

Source

Caroline Muller

Liens

Informations diverses

Au vent

Les vidéos associées : MOD70