Thomas Coville établit le premier temps de référence en solitaire

Thomas Coville and the trimaran Sodebo during a sea trial between La Trinite Sur Mer to Brest.Sail number : 34LOA : 31 m 97Beam : 16 m 55Water draught : 2 m 50Mast : 35 mDisplacement : 12 TSail. copyright : Christophe Launay

© Christophe Launay / www.sealaunay.com

En franchissant à 16H 25′ et 12″(heure française) la ligne devant le phare de Carthage en Tunisie, le skipper de Sodebo vient d’établir le premier temps de référence en solitaire et en multicoque entre Marseille et Carthage (458 milles, 850 km) soit 1j 1h36mn 36sec

Déjà détenteur du record dans cette catégorie sur l’Atlantique Nord (New York-Cap Lizard), Thomas Coville inscrit son nom dans la traversée de la Méditerranée avec une vitesse de moyenne de 17,62 nœuds (33 km/h) sur la route directe. La distance réelle parcourue est de 538 milles, ce qui correspond à une vitesse moyenne de 20.98 nœuds (39 km/h)

Etablir un temps de référence exige un bateau taillé pour ce genre de performance, c’est le cas du trimaran Sodebo. Il faut aussi faire preuve d’audace et Thomas n’en manque pas. Comme il l’expliquait avant son départ, « ce genre d’exercice est rarement tenté car assez dangereux. » Et puis il faut de la patience pour attendre la fenêtre capable d’emmener le bateau et son skipper le plus rapidement possible de l’autre côté. Cette fois, le stand-by du team Sodebo a été exceptionnellement court puisque Thomas s’est élancé après seulement quatre jours d’attente. En analysant les fichiers météo en début de semaine, le skipper a décidé de partir dès mercredi pour glisser juste en avant de ce coup de mistral qui a accompagné le trimaran jusque dans la baie de Tunis.

Le marin se déclare heureux d’avoir saisi cette opportunité qui représente pour lui un entraînement grandeur nature et une façon engagée de renouer avec le multicoque et le solitaire après une année victorieuse en monocoque avec l’équipage de Franck Cammas (Groupama 4) sur la Volvo Ocean Race.

Habitué des records qu’il traque autour de la planète depuis 2005 avec Sodebo, le garçon de 44 ans ne découvrait pas la Méditerranée qu’il a déjà traversé deux fois en mode record et en équipage avec Laurent Bourgnon puis Franck Cammas. Il connaît le mistral et ses claques brutales. « C’est un vent difficile à gérer qui crée des conditions instables en lève une mer très courte et hachée. Sodebo accélère avec la vague et bute dans la suivante, j’ai même eu droit à deux ou trois plantés au moment de l’accélération ».

« Quand tu te lances dans ce genre de run de 24 heures, tu es cueilli à froid, » racontait le marin joint pendant la traversée. Pas le temps de se mettre en jambes. Quand tu décides de partir, c’est pour 24 heures non stop, tu manœuvres, tu règles tes voiles, tu optimises ta route, tu gères tes repas et pas question de dormir. Une seule consigne : avancer au plus vite.

Alors qu’il suivait parfaitement son tableau de route et qu’il se trouvait dans la nuit noire au large de la Sardaigne, son safran central a heurté quelque chose contraignant Thomas à ralentir. Il a perdu deux ou trois heures pour se dégager avant de reprendre une allure normale c’est à dire au-dessus de 20 nœuds avec des pointes à 25/30 nœuds dans les rafales.

Une fois la vitesse retrouvée, le skipper de Sodebo a cavalé en direction des côtes tunisiennes multipliant les changements de voiles au grès des grains. Bénéficiant d’un bon angle par rapport au vent, il a profité au mieux des conditions musclées au milieu du trafic de cargos pour franchir la ligne en frôlant l’excès de vitesse.

Records actuels à la voile sur le parcours Marseille-Carthage :

  • En multicoque en solitaire (en attentent de validation du WSSRC) : Sodebo (Thomas Coville) le 13 septembre 2012 en 1j 1h36mn 36sec
  • En multicoques équipage : 
Banque Populaire V (Pascal Bidégorry) en mai 2010 : 14h20m 34s
  • En monocoque solitaire :
 Groupe Bel (Kito de Pavant) en juin 2009 : 1j 21h 20m 29s

Source

La Maison Link

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Records