Tomber de rideau sur la saison 2012, cap sur le Maxi-Trimaran

© Dominique Le Roux

Après une ultime série de régates techniques et très disputées au pied des falaises de Fécamp, qui se conclut par une 4è place pour Lionel Lemonchois et son équipage pas forcément à leur aise dans le petit temps qui a dominé un week-end baigné de soleil, le rideau tombe sur la saison sportive du trimaran de 50 pieds Prince de Bretagne. Pourtant côté coulisses et chantier, le rythme s’accélère avec la mise à l’eau imminente du maxi multicoque aux couleurs des 2500 producteurs bretons, imaginé pour relever de nouveaux défis océaniques…

Soleil au zénith, public nombreux et enthousiaste qui n’a pas boudé son plaisir de vivre en direct, comme au stade depuis les célèbres falaises, à des joutes nautiques d’une belle intensité, et 13 équipages fermement décidés à régater dans les règles de l’art : toutes les conditions étaient réunies pour que le Trophée de Fécamp tienne toutes ses promesses, dans le décor de rêve qui fait toute la réputation du plan d’eau normand.

Un samedi exceptionnel au pied des falaises

« On a eu trois belles journée de régates, tout particulièrement samedi où nous avons eu des conditions de navigation exceptionnelles : plein soleil, mer plate, et un peu plus de vent que la veille. Pourtant, cela ne nous a pas suffi pour nous battre jusqu’au bout avec les trois premiers équipages engagés. Sur ce type de petits parcours, où la réactivité compte pour beaucoup, nous sommes un peu moins toilés et un peu plus lourds, nous avons donc du mal à rivaliser pour les places d’honneur », témoigne Lionel Lemonchois à l’issue de ces trois jours marqué par un vent capricieux, soufflant de 5 nœuds vendredi, à 15 nœuds samedi, pour finalement s’évanouir dimanche avec une seule manche courue.

Au final, le team Prince de Bretagne, doit s’incliner devant le trio FenêtréA Cardinal (Erwan Le Roux), Maître Jacques (Loïc Féquet) et Actual (Yves Le Blevec). Pourtant, Lionel Lemonchois et ses quatre hommes d’équipage n’ont pas démérité, faisant montre d’une solide force de résistance, comme en témoignent les quatre petits points les séparant de la 3è marche du podium au terme des sept manches disputées dans le week-end. Preuve s’il en est, que le team Prince de Bretagne n’a pas baissé la garde dans des petits airs pourtant majoritaires, qui ne font pas ses plus belles affaires sur ce type de parcours réclamant de la puissance sous les flotteurs. La satisfaction de s’être bien battu l’emporte donc au terme de ces trois jours qui ont aussi offert le plaisir de régater devant des milliers de spectateurs, alors que Fécamp accueillait aussi le public du festival de musique La Mare à Thon, et les visiteurs du salon nautique de Normandie. Avec ces trois événements en un pour un florilège d’animations, il n’en fallait pas plus pour que les falaises fassent salle comble. Heureux de partager sa passion pour les sensations offertes par le multicoque, l’équipe du Prince a même accueilli à bord une rock star anglaise, King Charles, le temps d’une sortie illustrant l’esprit convivial qui soufflait à terre, comme en mer.

Top départ d’un sprint au chantier

Si le rideau tombe sur Fécamp, il n’en donne pas moins les trois coups pour de nouvelles aventures. Après neuf bons mois de chantier pour donner forme à un trimaran de 80 pieds à partir d’une plateforme existante, le nouveau Prince de Bretagne, qui mobilise toute l’énergie de Lionel Lemonchois et son équipe, s’apprête à dévoiler ses lignes taillées pour la course océanique à pleine vitesse. « En fait rien ne se termine, mais beaucoup de choses se préparent à commencer, confie-t-il. Ce Trophée de Fécamp, c’est aussi le top départ de la dernière ligne droite avant la mise à l’eau de ce nouveau bateau qu’il nous tarde de découvrir. Il nous reste un mois assez dense avant de reprendre les navigations pour l’étrenner et le prendre en main… » Après un dernier rendez-vous sous le soleil normand, c’est parti pour une dernier sprint… A l’ombre du chantier, cette fois !

Classement du Trophée du Port de Fécamp 2012

après sept manches courues

  1. FenêtréA-Cardinal (Erwan Le Roux) – 10 pts
  2. Maitre Jacques (Loïc Féquet) – 12 pts
  3. Actual (Yves Le Blévec) – 20 pts
  4. Prince de Bretagne (Lionel Lemonchois) – 24 pts
  5. Vers un monde sans SIDA (Erik Nigon) – 41 pts 
…

Equipage Prince de Bretagne

  • Lionel Lemonchois : barreur-skipper
  • Mathieu Souben : tactique
  • François Denis : plage avant
  • Arnaud Aubry, Thierry Duprey du Vorsent : manœuvres et réglages cockpit

Source

RivaCom

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 13 septembre 2012

Matossé sous: Course au Large, Multi50, Records, Ultime

Vues: 2837

Tags: , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Multi50

Les vidéos associées : Records