Belle glisse au large du Portugal

© B.Stichelbaut / BPCE

Un peu plus de 24 heures de mer dans ce Trophée Jules Verne et la descente atlantique continue pour Loïck Peyron et ses hommes. Après une nuit studieuse passée à enchaîner les empannages au large du Portugal, le Maxi Banque Populaire V pointe actuellement à la latitude du Cap Saint-Vincent, à la pointe Sud Ouest de la péninsule ibérique. L’équipage bénéficie actuellement de belles conditions de glisse, un schéma qui devrait se prolonger dans les heures à venir, avec un passage aux Canaries demain dans la matinée.

Contacté à l’occasion de la vacation d’hier, quelques heures après le départ au large de Ouessant, Loïck Peyron prédisait une première nuit chahutée au large du Portugal. Avec d’inévitables empannages et des conditions de vent très musclées, la réalité a rejoint les prédictions. Ce midi, le plus gros du tableau était dans leur sillage et les conditions de mer plus maniable, malgré une houle persistante : “Ca avance vite, nous sommes au large du Portugal et nous profitons d’un peu de soleil. La nuit a été parfaite, avec des vitesses à 34/35 nœuds. Nous avons déclenché un premier empannage dans du vent mollissant, puis un autre dans la nuit noire au large du Portugal en profitant de la vitesse sur un beau surf et enfin, un dernier en fin de nuit. Depuis ça bouge pas mal. Mais le vent va mollir dans la journée, on va en profiter pour passer sous gennaker médium, ce qui va nous emmener au Nord des Canaries pour empanner”.

Les Canaries demain

La suite du programme promet donc aux marins de la Banque de la Voile un flux s’orientant au Nord Est pour 20 à 25 nœuds, leur permettant ainsi de descendre en route directe vers les Canaries, premier point de passage sur la route vers l’Equateur. Le Maxi Banque Populaire V devrait donc garder une bonne vitesse pour les prochaines heures, maintenant une glisse idéale et une humeur au beau fixe. Avec plus de 200 milles d’avance sur le tableau de marche de Franck Cammas et ses hommes, les feux sont au vert. Mais un peu plus de 24 heures après le départ, l’avantage reste anecdotique et inspire bien sûr à la plus grande prudence : ” Nous sommes dans une décontraction attentive. L’erreur n’est pas permise sur ce genre de bateau et comme la confiance règne, la bonne humeur règne ! ”

Le record en chiffres

Record à battre

Pour devenir nouveau détenteur du record, le Maxi Banque Populaire V devra être de retour au plus tard lundi 9 janvier 2012 à 17h 15min et 34s (heure de Paris).

Temps de référence

Groupama 3 (Franck Cammas) : 48j 7h 44min 52s

Avance/Retard à 16h00

198,6 milles d’avance par rapport au temps de référence

Source

Mille & une vagues

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Records

Les vidéos associées : Trophée Jules Verne