Une première course en hors-d’œuvre

Hors d’œuvre de l’intense semaine de régates à venir en Baie de Seine, et prélude à cette Le Havre Allmer Cup 2012, deux courses ont été lancées en milieu d’après midi sous les falaises. Une seule est allée à terme, le vent basculant brutalement à l’ouest dès le départ de la deuxième manche en provoquait l’annulation. Le vent bien calé au sud sud est, pour une petite quinzaine de nœuds, a inspiré les 28 protagonistes de l’épreuve qui, après un long mois d’inactivité suite à la Solitaire disputée en juillet, montraient grande hâte à renouer avec leurs montures. Le parcours de type « banane » proposé par Francis Le Goff et ses équipes de la Direction de course était accueilli avec envie et enthousiasme par les Solitaires désireux de mordre à pleine dent dans ce nouveau rendez-vous comptant pour le Championnat de France de course au large en solitaire. Adrien Hardy (Agir recouvrement) et Gildas Morvan (Cercle Vert) étaient les plus prompts à retrouver leurs réflexes de régatiers. Les deux hommes ont animé les débats de bout en bout et c’est un Adrien Hardy déjà en pleine confiance qui empoche la course du jour.

Les hommes forts se placent

Entrée en matière tonique et stimulante pour les 28 engagés de la Le Havre All Mer Cup. Le plan d’eau venté et redouté de la Baie de Seine a fait étalage de tous ses atours, y compris les plus piégeux, pour accueillir les Solitaires. Petit clapot, courants et quelques oscillations du vent ont d’emblée plongé les coureurs au cœur de la problématique de la semaine. C’est Hadrien Hardy qui s’est montré le plus à l’aise pour trouver les trajectoires les plus efficaces, tantôt à terre tantôt au large, et effectuer un quasi cavalier seul que seul Gildas Morvan a su contester. Derrière ces deux hommes forts du jour, Fred Duthil (Sepalumic) et Erwan Tabarly (Nacarat) ont fait étalage d’un sens aigu de la régate pour s’extraire d’un peloton compact et quelque peu nerveux lors des phases de départ. Avec Ronan Treussart, qui place son BH Project en 5ème position et l’inévitable Nicolas Lunven (Generali) en 6ème place, les hommes forts de la Série sont déjà aux avant postes, avant le premeir temps fort de la semaine, la grande course au large, direction l’Angleterre, l’île de Wight et le Solent, dont le départ sera donné demain à 13 heures.

Demain, la « Grande Course » !

Morceau de bravoure de cette grande semaine Havraise, la Grande Course sera lancée demain matin dimanche 5 août. Un joli parcours hauturier de 240 milles théoriques est proposé aux 28 protagonistes à partir de 13 heures, direction l’Angleterre, la Nab Tower et le contournement de l’île de Wight. Cette manche de coefficient 3 est marquée d’une pierre rouge par chacun des concurrents qui en a relevé l’importance. Dans un vent d’ouest à sud ouest annoncé modéré, pour une quinzaine de nœuds, c’est un exercice à la fois de vitesse pure qui est ainsi proposé, sérieusement corsé par l’entrée par l’est dans le Solent, avec les jeux de courant redoutable en cette partie de la Manche.

Ils ont dit :

Gildas Morvan, Cercle Vert

“Cette course est plaisante ; c’est un concept qui change de La Solitaire, avec des bananes, de la régate pure. On change de format. Le plan d’eau du Havre est très compliqué, avec de surcroît beaucoup de grains aujourd’hui. Du clapot aussi, et du courant qui rendent le bateau difficile à régler. C’est intéressant et on se régale. J’étais en tête sur la première manche après avoir mal tricoté sur la fin. Je suis en tête lors du premier bord de la seconde manche, mais un gros nuage est venu faire basculer le vent… C’est une bonne journée, de bon augure pour demain. On va partir avec du vent, on va tricoter du côté de Wright. Il y aura du monde dans le Solent. Ce sera très spectaculaire.

Thomas Ruyant, Destination Dunkerque

« Je suis satisfait de cette 10ème place. Je suis resté 5ème tout un moment. C’est une bonne entrée en matière pour demain. Je suis en confiance. Les bananes, c’est marrant, mais le parcours de demain me plait bien, avec ce tour de Wight. »

Adrien Hardy, Agir Recouvrement

“Pas facile de renouer ainsi avec la haute compétition ; je suis content de m’être entraîné deux jours car sinon, je n’aurais pas été en mesure de l’emporter aujourd’hui. Tout le monde n’était pa après sur l’eau. Ce n’était pas un prologue et il fallait être dans le coup tout de suite. Cela a été mon cas, avec une bonne vitesse et de bons choix. Je garde proprement. J’avais gagné un championnat de France espoir en Laser ici même il y a longtemps. J’ai retrouvé quelque sensations.”

Classement Course 1 – avant Jury

  1. Adrien Hardy (Agir Recouvrement)
  2. Gildas Morvan (Cercle Vert)
  3. Fred Duthil (Sepalumic)
  4. Erwan Tabarly (Nacarat)
  5. Ronan Treussart (BH Project)
  6. Nicolas Lunven (Generali)
  7. Fabien Delahaye (Macif 2012)
  8. Charlie Dalin (Keopsys)
  9. Francisco Lobato (Roff)
  10. Thomas Ruyant (Destination Dunkerque)

Source

Denis van den Brink

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Les vidéos associées : Le Havre AllMer Cup