Début de la LE HAVRE ALLMER CUP

© Alexis Courcoux

Inscriptions, contrôle et jauge des 28 Figaros engagés dans la Le Havre Allmer Cup 2012 vont aller bon train aujourd’hui vendredi à la Société des Régates du Havre.

Les choses plus sportives démarrent demain avec dès 12 heures 30 un premier briefing des coureurs à la Société des Régates du Havre, sous l’égide du Directeur de course Francis Le Goff. Une ou plusieurs manches seront ensuite lancées en Baie de Seine en fonction des conditions météo.

28 spécialistes du Solitaire à bord des Figaro Bénéteau 2 vont s’affronter toute la semaine, avec pour enjeu le classement au championnat de France de course au large en solitaire, titre ô combien envié. Le plateau proposé est de très haut niveau, mélange de “vieux briscards” de la Série et de représentants de la génération montante de la voile hauturière française. Les Normands auront un regard bienveillant pour les régionaux, le Havrais Charlie Dalin en tête, mais aussi les Bas Normands Fabien Delahaye, et Nicolas Jossier.

Le Breton Gildas Morvan débutait au Havre en 1998 sa longue histoire d’amour avec la Classe Figaro par une victoire, sa première dans la Série, face aux ténors Michel Desjoyeaux ou Jean Le Cam. Ce succès lui ouvrait les portes et l’amitié de son indéfectible partenaire actuel, Cercle vert.

Entretien…

“Oui j’aime Le Havre, pour les raison affectives liées à mon succès “fondateur” de 1998. On ne m’attendait pas à si belle fête et je l’emportais ici au Havre devant Marc Guessard. Le plan d’eau est très particulier, avec ces hautes falaises, ces courants provoqués par le débit de la Seine toute proche, et ce clapit un peu désordonné que l’on rencontre souvent. J’ai tranquillement repris mes marques hier afin d’apprivoiser un peu tous ces facteurs. Aujourd’hui, nous effectuons une opération de nettoyage des plages, comme nous le saison partout où nous régatons. Il s’agit d’une action pédagogique très importante auprès des enfants, qui en matière d’environnement ont ensuite beaucoup d’influence sur les adultes.

Le gratin de la course au large est présent au Havre. Je m’attends à une semaine très disputée. Le mélange des genres, avec des épreuves entre trois bouées et des côtiers n’est pas pour me déplaire. Il faudra chaque jour se remettre en question, et ne pas se rater lors de la grande course qui est affectée d’un coefficient 3. Cette grande course vers Wight ou Weymouth va nous rapprocher des Jeux Olympiques (le plan d’eau Olympique est situé en baie de Weymouth ndlr). J’ai en tous cas l’envie de bien faire sur ce plan d’eau…”

Source

Denis van den Brink

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Le Havre AllMer Cup