Les écarts se resserrent

© Christophe Launay/www.sealaunay.com

Beau fixe pour la Costarmoricaine, le raid de catamarans de sport organisé par le Club de Voile de la Baie d’Erquy sur lequel sera jugé dimanche le championnat de France des raids. Les 34 concurrents qui ont pris mercredi le départ de la première étape Erquy-Bréhat se sont retrouvés hier matin pour la deuxième étape Bréhat Perros-Guirec sans beaucoup plus de vent qu’ils n’en avaient eu la veille. Difficile dans ces conditions de naviguer dans les forts courants de marée de Bréhat, aussi le comité de course a-t-il pris la décision de faire remorquer la flotte à la rencontre du vent. Navigation fructueuse puisqu’ils ont pu donner un départ à 14 heures 12 à la Basse Crublent devant Port-Blanc Le vent étant retombé, le comité a finalement arrêté la course à la Pierre du Chenal, pratiquement devant Perros Guirec. « On a quand même fait une petite manche, c’est bien », expliquait un concurrent à l’arrivée en avouant avoir eu bien peur que l’étape soit purement et simplement annulée.Nombre de participants partageaient son avis. A ce jeu dans les petits airs, le GBR 501 du britannique William Sunucks (Brighttlingse Sailing Club) s’est montré le meilleur, finissant la course en 1h 32 minutes 14 secondes, devant le FRA5 de Victorien Erussard (SNBSM) en 1h 32-49. Ils sont suivis du 1553 de Charles Haineville (CV Paul Vatine) en 1h 32-57, du FRA733 de François-Michel Dubourg (EV Cataschool) en 1h33-45 et du BEL2223 du belge Thibaut Thys (Yacht Club de Bray-Dunes) en 1h35-17. Des écarts encore plus faibles que ceux de la première étape qui montrent que le championnat est loin d’être joué.

Au général provisoire, le FRA733 de François-Michel Dubourg est en tête devant le GBR501 de William Sunnucks, le 1553 de Charles Hainneville, le FRA5 de Victorien Erussard et le FRA 31 d’Eric Hainneville (CV Paul Vatine).

Aujourd’hui, le concurrents repartent vers l’Est, à destination de Saint-Quay-Portrieux pour la plus longue étape du raid. Cette fois, le vent pourrait bien être de la partie.

Source

Olivier Bovyn

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent