Les MOD70, entre contrôles et préparation.

© Christophe Launay/sealaunay.com

Après un convoyage réussi pour la flotte engagée sur la KRYS OCEAN RACE, l’ensemble des équipages a été accueilli hier jeudi soir par l’organisation lors d’un briefing de bienvenue au Newport Shipyard. Chacune des équipes s’affairent désormais aux vérifications d’usage après une traversée et configure son MOD70 en version de course alors que débutent les contrôles de sécurité et de jauge.

Marco Simeoni, le Président de Multi One Design S.A. a accueilli chaleureusement les équipages engagés sur ce premier événement du Multi One Championship : “La KRYS OCEAN RACE, transat entre New York et Brest, représente une étape importante pour notre projet. Les MOD70 vont enfin pouvoir s’exprimer pleinement ; nous sommes certains que vous allez nous offrir un magnifique mano a mano. Bonne chance et merci à tous!”

Contrôles de sécurité et de jauge :

Côté ponton, c’est aujourd’hui, vendredi 29 juin, que vont démarrer les contrôles de sécurité et de jauge réalisés par un représentant de la Fédération Française de Voile. Ils consistent en une vérification complète de l’ensemble du matériel de sécurité embarqué afin de voir si le bateau respecte bien les règles édictées par la Fédération Internationale de Voile, l’ISAF. Outre ce contrôle de sécurité, est effectué un contrôle de jauge pour que l’ensemble des MOD70 soit en conformité avec la monotypie imposée par la classe des MOD70.

Guillaume Evrard, qui assure avec Jacques Caraës la Direction de course de la KRYS OCEAN RACE : “Jean-Luc Laurent qui est jaugeur et contrôleur d’équipement course au large pour le compte de Fédération Française de Voile assure deux missions.
La première est de vérifier les équipements et que ces derniers soient identiques sur chaque MOD70 mais surtout qu’ils soient conformes aux spécificités de la réglementation Offshore et aux règles de la classe. La seconde est de constater la monotypie stricte de chacun : tous les MOD70 doivent être identiques, monotypes. Pour exemple, l’une des tâches de Jean-Luc aujourd’hui est de vérifier que les mâts s’inclinent du même nombre de degrés chez les uns et les autres. Il a également un certain nombre de plombage à réaliser, certains éléments ne pouvant pas être changés de place pendant la durée de la KRYS OCEAN RACE.”

Dans le même temps, quelques curieux viennent voir la flotte des MOD70 amarrés à Newport Shipyard ainsi que de potentiels investisseurs. Les teams affectionnent particulièrement ce lieu de Newport non seulement parce qu’il est considéré comme berceau de la voile mais également pour les facilités que le Newport Shipyard offre. Le Directeur de Newport Shipyard, Eli Dana est ravi d’accueillir la flotte de la KRYS OCEAN RACE et les visiteurs qui poussent la barrière de la Marina : “ Il y a deux semaines les gens s’exclamaient : “les MOD70 ; mais à quoi cela ressemble? Désormais, chacun vibre à l’unisson de ces équipages de course au large! Nous sommes heureux d’accueillir cette jeune classe et de voir nos visiteurs s’extasiés devant les trimarans!”

Carte postale des pontons :

Sur les pontons, les équipes s’activent ; petite carte postale ce vendredi matin :
François Morvan, navigant à bord de Race For Water : “On hisse la voile course pour faire des réglages.” Philippe Rivett, préparateur à bord de Musandam-Oman Sail assure la maintenance des winches pendant que Sébastien Col, barreur et tacticien à bord de FONCIA, fait des marques : “Je fais des marques de réglages sur les écoutes de focs, c’est plus facile, surtout pour les réglages de nuit! »

Ce soir, sur le village de la KRYS OCEAN RACE, un interlude convivial permettra à tout le monde de souffler lors du barbecue qui réunira plus de 200 personnes : marins, amis et d’autres personnalités locales.

Source

Multi One Design

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Krys Ocean Race

Les vidéos associées : MOD70