New York – Vendée
Posts

  • Coups durs en série

    A 16h30 ce lundi, après 19 heures d’un départ donné dans des conditions de navigation clémentes, la cartographie de la New York -Vendée (Les Sables d’Olonne) avait subi un profond chamboulement : huit bateaux

    30 mai 2016 • Course au Large, IMOCA, New York - Les Sables • Vues: 1772

  • Bye bye Big Apple !

    Dans un bel ensemble, au près, sous une superbe lumière, les 14 concurrents de ce warm-up du Vendée Globe ont quitté North Cove Marina en parade en guise d’au revoir aux New-Yorkais. Les IMOCA60 sont actuellement en

    29 mai 2016 • Course au Large, IMOCA, New York - Les Sables • Vues: 1753

  • Paul Meilhat vainqueur de la Currency House Charity Race

    Quel spectacle ! A 12h10, heure locale, sous un soleil magnifique, la flotte de la New York – Vendée (Les Sables d’Olonne) s’est élancée au pied des tours de Manhattan… Paul Meilhat (SMA) a pris le

    28 mai 2016 • Course au Large, IMOCA, New York - Les Sables • Vues: 1769

  • New York – Vendée… Le teaser

    Une petite vidéo courte mais efficace… Tout cela promet un beau match à suivre !

    25 mai 2016 • Course au Large, Divers, IMOCA, Multimedia, New York - Les Sables, Vidéo • Vues: 2313

  • Le Vendée Globe en ligne de mire !

    La moitié de la flotte de cette Transat New York – Vendée (Les Sables d’Olonne) est composée de prétendants à la victoire au Vendée Globe… Et, sur les quatorze IMOCA60 engagés, sept sont équipés de

    25 mai 2016 • Course au Large, IMOCA, New York - Les Sables • Vues: 1516

  • La direction de course, en coulisse et à la manœuvre

    On connaît désormais le parcours, les enjeux et les protagonistes de La Transat New York-Vendée (Les Sables d’Olonne), épreuve du Championnat du Monde IMOCA Ocean Masters, mais, en coulisse, des chefs d’orchestre

    16 avril 2016 • Course au Large, IMOCA, New York - Les Sables • Vues: 1259

  • Ce jeudi matin, à Paris, dans un café-restaurant place de la Bourse, Peter Bayer, Directeur Général d’OSM, Jean Le Cam, vice-président de l’IMOCA, Jacques Caraës, Directeur de Course et Fabrice Amedeo, skipper de Newrest – Matmut, ont répondu aux questions des journalistes lors d’un petit déjeuner informel organisé par OSM.

    Quel est le vrai potentiel des IMOCA60 munis de foils ? Et leur fiabilité ? A huit mois du Vendée Globe, ces questions taraudent tous les esprits de la course au large. Un premier élément de réponse sera certainement donné à l’issue de la transat New York-Vendée (Les Sables d’Olonne). Disputée d’ouest en est dans l’Atlantique Nord, donc au portant, cette nouvelle épreuve 100% IMOCA sera un test grandeur nature pour les cinq IMOCA60 munis de foils face à leurs adversaires d’ancienne génération. S’élancer de New York est une chance unique. Arriver aux Sables d’Olonne est désormais devenu un rêve pour de nombreux skippers. En arrivant aux Sables début juin, ils auront un avant-goût de l’émotion qu’ils vivront tous dans quelques mois dans le fameux chenal des Sables d’Olonne.

    Peter Bayer, directeur général d’OSM (Open Sports Management) :

    « La vraie nouveauté sur cette course concerne les skippers déjà qualifiés pour le Vendée Globe. Ils auront la possibilité d’embarquer un media man afin de raconter leur vie à bord.
    Les courses en IMOCA sont d’abord des histoires d’hommes, de marins. Montrer la réalité de cette vie de marin, des conditions difficiles que rencontrent les skippers et qu’ils ne peuvent pas toujours filmer eux-mêmes, sera un moyen encore plus fort de partager leurs aventures avec les terriens. Les directs et les images envoyés par ces media men s’annoncent d’ores et déjà spectaculaires, et probablement émouvantes sur la dureté de vie de ces héros des mers ! C’est une décision conjointe entre l’IMOCA, OSM, Jacques Caraës et les skippers. Le règlement du Vendée Globe ne permet pas de le faire pour les skippers non qualifiés. (…) Depuis que nous avons créé la marque Ocean Masters, nous nous sommes évertués à enrichir le calendrier du Championnat du Monde pour que le circuit vive entre deux Vendée Globe qui restera toujours le grand focus de la classe. Lorsque nous avons lancé la New York-Barcelona en 2014, il n’y avait que cinq bateaux. Cette année, ils seront dix-sept au pied des tours de Manhattan. C’est une vraie réussite pour tout le monde. Concernant l’avenir, nous sommes sur le point de signer un partenariat et nous avons comme objectif de créer une course en Asie. »

    Jean Le Cam, vice-président de l’IMOCA, Champion du Monde IMOCA Ocean Masters :

    « Une année de Vendée Globe, faire une course au portant, c’est cohérent pour nous skipper dans notre préparation du Vendée Globe où l’on rencontre 80% du temps des vents portants. Ce sera le dernier grand test, le véritable révélateur du potentiel et de la fiabilité des foilers. Nos bateaux n’étaient pas assez compliqués comme ça, alors on leur a rajouté des foils ! C’est bien les foils, ça fait beaucoup parler, les sponsors sont contents, mais ce sera peut-être quitte ou double. (…) New York est une belle destination, une ville emblématique. De mon côté, je suis propriétaire d’un magnifique bateau, d’un hangar, j’ai réservé un stand de 45 m2 sur le village du Vendée Globe. Il ne manque plus qu’un partenaire… »

    Jacques Caraës, Directeur de Course :

    « Si l’anticyclone a sa place habituelle sur l’Atlantique, les skippers resteront proches de l’orthodromie (3100 milles) et peuvent mettre 8 à 9 jours pour traverser. Nous avons hâte de voir ce test grandeur nature entre les cinq IMOCA foilers (Banque Populaire VIII, Safran, StMichel-Virbac, Hugo Boss et Maître CoQ) et les monocoques d’ancienne génération qui sont très optimisés comme SMA, PRB et Quéguiner-Leucémie Espoir. On va assister à une belle bataille et il est impossible de faire un pronostic du futur podium. Ce sera aussi la dernière course qualificative pour le Vendée Globe. Elle sera donc très importante pour certains skippers. »

    Fabrice Amedeo, skipper de Newrest – Matmut :

    « J’ai remis mon bateau à l’eau hier après trois mois de chantier. Nous n’avons pas cherché à gagner en performance, mais surtout en fiabilité. Ce sera mon premier Vendée Globe, j’y vais avec humilité et mon seul objectif est de terminer. La New York-Vendée (Les Sables d’Olonne) n’est pas indispensable pour moi puisque je suis déjà qualifié, mais elle l’est pour m’aguerrir et continuer à engranger de l’expérience à bord du bateau. C’est aussi le moyen de commencer à communiquer sur le Vendée Globe dès le mois de mai au lieu de septembre habituellement. »

    Yves Auvinet, Président du Conseil Départemental de Vendée :

    « Cette nouvelle transat New York-Vendée (Les Sables d’Olonne) est l’occasion pour nous de faire découvrir la classe IMOCA aux New-Yorkais et plus largement aux Nord-Américains. C’est un véritable prélude à la prochaine édition du Vendée Globe qui verra sa vocation internationale s’affirmer. Il est important qu’un véritable calendrier puisse voir le jour pour conforter le Championnat du Monde IMOCA Ocean Masters et l’intérêt des sponsors. »

    Didier Gallot, Maire des Sables d’Olonne :

    « A quelques mois du prochain Vendée Globe, la ville des Sables d’Olonne se prépare à accueillir la New York-Vendée (Les Sables d’Olonne). Les équipes techniques sont prêtes à mettre tout leur savoir-faire au service de la qualité des arrivées et de l’organisation du postlogue. Et toute la population n’attend qu’un signal pour se ruer sur les bords du chenal et acclamer les skippers. Cette nouvelle transatlantique, c’est l’instant d’exception où le défi se mesure avec le talent ! »

    Liste des 17 inscrits à la New York-Vendée (Les Sables d’Olonne)

    • Fabrice Amedeo – NEWREST MATMUT (France)
    • Jérémie Beyou – MAITRE COQ (France)
    • Conrad Colman – NC (Nouvelle-Zélande – USA)
    • Bertrand de Broc – MACSF (France)
    • Tanguy de Lamotte – INITIATIVES COEUR (France)
    • Sébastien Destremau – FACE OCEAN (France)
    • Jean-Pierre Dick – STMICHEL VIRBAC (France)
    • Yann Eliès – QUEGUINER-LEUCEMIE ESPOIR (France)
    • Nandor Fa – SPIRIT OF HUNGARY (Hongrie)
    • Pieter Heerema – NO WAY BACK (Pays-Bas)
    • Ari Huusela – NC (Finlande)
    • Morgan Lagravière – SAFRAN (France)
    • Armel Le Cléac’h – BANQUE POPULAIRE VIII (France)
    • Stéphane Le Diraison – NC (France)
    • Paul Meilhat – SMA (France)
    • Vincent Riou – PRB (France)
    • Alex Thomson – HUGO BOSS (Grande-Bretagne)

    • La dernière grande course avant le Vendée Globe •

  • Une première et déjà un succès international

    Ils vont décoller de Big Apple pour tracer, au portant, en surfant, comme dans les mers du Sud, vers le fameux chenal des Sables d’Olonne… Pas moins de 17 solitaires, représentant 7 nationalités différentes, sont

    22 février 2016 • Course au Large, IMOCA, New York - Les Sables • Vues: 1723

  • New York – Vendée, un dernier test avant le Vendée Globe

    Partir de « Big Apple » pour finir dans ce qui fut le berceau de la Classe IMOCA, le port des Sables d’Olonne, on peut difficilement rêver mieux en terme de symbolique. D’un côté, New York, la ville par

    11 décembre 2015 • Course au Large, IMOCA, New York - Les Sables • Vues: 1483