Décision
Posts

  • Les jeunes suisses sont prêts à en découdre

     Les jeunes régatiers qui représenteront la Suisse à la Red Bull Youth America’s Cup sont dans les starting blocks : dans deux jours, jeudi 15 juin, Team Tilt attaque les régates qualificatives. Sébastien Schneiter et son

    13 juin 2017 • America's Cup, Match Racing, Youth America's Cup • Vues: 1338

  • En route pour la Red Bull Youth America’s Cup – le film

    Le chemin a été long pour en arriver là : aujourd’hui Team Tilt s’envole pour les Bermudes, pour représenter la Suisse dans l’une des compétitions les plus prestigieuses du monde, la Red Bull Youth America’s Cup.

  • Youth America’s Cup, un projet ambitieux pour Team Tilt

    La fameuse America’s Cup organise la deuxième édition de sa compétition réservée aux jeunes navigateurs. Après son succès en 2013 à San Francisco (USA), la Red Bull Youth America’s Cup aura lieu en juin 2017 aux

  • Victoire de Sébastien Schneiter et Grégoire Siegwart

    Sébastien Schneiter et son coéquipier et cousin Grégoire Siegwart ont remporté la Red Bull Foiling Generation, disputée ce week-end à Genève et se sont qualifiés pour la grande finale en octobre à Newport (USA). Unique

    6 juillet 2016 • Catamaran de Sport, Flying Phantom, Voile Légère • Vues: 2080

  • Bol d’Or

    11 juin 2016 • • Vues: 0

  • Team Tilt Sailing : un sacré programme pour la saison 2016

    Vainqueur du Bol d’Or Mirabaud et du Décision 35 Trophy l’an dernier, Team Tilt poursuit son projet formateur pour les jeunes marins suisses et annonce un programme 2016 qui met l’accent sur les bateaux volants. GC32,

  • Les jeux de Tokyo 2020 restent l’objectif principal de Sébastien Schneiter et Lucien Cujean. Mais en ce début d’année Olympique, on pose les objectifs pour la saison.

    Alors, J.O ou pas J.O ?

    « On pourra répondre à cette question après la régate de Palma, fin mars », explique Lucien. « Bien sûr, nous visons ces Jeux. Jusqu’à Palma, on y croit ! Mais notre objectif principal cette année est d’augmenter notre niveau par rapport aux autres bateaux. Il faut profiter, car après les Jeux, peu d’équipes naviguent ; c’est donc une bonne opportunité de les dépasser. »

    Les deux navigateurs ont à peine eu le temps de chausser les skis que la saison 2016 était déjà lancée : direction Miami en Floride pour un bloc d’entrainement intensif de cinq semaines en 49er, le dériveur olympique sur lequel ils préparent les Jeux. Au programme : la Midwinter Regatta, du 16 au 18 janvier, la World Cup du 25 au 30 janvier, et les mondiaux de la classe du 9 au 14 février à Clearwater. Et entre chaque événement, beaucoup d’entrainements, bien sûr.

    Le duo termine huitième de la Midwinter à l’US Sailing Center de Miami sur trente bateaux, ex-aequo avec le 6ème et 7ème (résultats).

    « Nous étions autonomes, sans coach boat puisque notre entraineur Tom Saunt vient d’arriver à Miami », raconte le barreur Sébastien. « Il faut savoir se gérer ! Sur une régate de trois jours, c’est toujours plus facile que sur une semaine. Mais c’était bien de commencer l’année simplement. Il n’y avait pas tous les bateaux mais les quinze premiers sont des bonnes équipes ; nous sommes contents de ce résultat. C’est notre deuxième saison en 49er, nous commençons à avoir des repères par rapport à l’an dernier.»

    L’entraineur Tom Saunt a maintenant rejoint le duo à Miami, et travaillera avec lui la tactique et la technique ces prochains jours.

    « Sans oublier la communication entre nous », lancent-ils à l’unisson. « Nous allons ensuite essayer de valider ces points lors de la World Cup. C’est une épreuve importante et qualificative pour les américains, moins pour nous. Tout ce bloc en Floride, nous le voyons vraiment comme une préparation pour Palma, notre objectif principal de ce début de saison. »

    Un début de saison qui les met de suite dans le vif du sujet, puisqu’ils sont loin de chez eux pendant cinq semaines.

    « L’ambiance est bonne, nous logeons avec le Lasériste Guillaume Girod. Il ne fait pas très chaud, le vent du nord rafraichit bien. C’est un long bloc d’entraînement, mais maintenant nous avons pris l’habitude d’être loin de nos proches. On est à fond jusqu’au 17 février ! »

    En plus du 49er, le programme de Team Tilt est bien chargé cette saison. Le Décision 35 permettra de sélectionner les jeunes en vue de la Red Bull Youth America’s Cup, et l’équipe découvre le foiling en GC32. Ils auront la chance de naviguer avec Glenn Ashby, le barreur d’Emirates Team New Zealand sur ce circuit.

    • JO or not JO pour Team Tilt ? •

  • Team Tilt et ETNZ main dans la main

    Emirates Team New Zealand et Team Tilt mettent en commun leur talent et leur expérience : le fameux barreur néo-zélandais Glenn Ashby naviguera à bord du GC32 de Team Tilt, tandis que les deux équipes collaboreront en vue de

  • En 2015, ça a fait Tilt !

    Saison brillante en Décision 35 Après près de cinquante manches courues cette saison en Décision 35, c’est sur le dernier bord de la dernière manche du dernier Grand Prix que s’est jouée la victoire de Team Tilt face à

  • Un Team qui fait Tilt !

    Un Bol en Or pour Team Tilt 12h05’58’’. C’est le temps qu’a mis le Décision 35 Team Tilt pour faire le tour du Léman et remporter le Bol d’Or Mirabaud 2015. Au terme d’une lutte acharnée et d’un finish

    2 juillet 2015 • 49er, D35 Trophy, Décision 35, Monotypie, Séries Olympiques, Voile Légère • Vues: 1889