Martin Le Pape
Posts

  • Une Solitaire au-delà des frontières

    Rarement La Solitaire du Figaro – Eric Bompard cachemire n’a accueilli autant de marins en provenance de pays voisins ! Parmi la flotte des 40 bateaux amarrés au cœur de la ville de Bordeaux, il faut compter dix Figaro

    29 mai 2015 • Figaro 2, La Solitaire du Figaro, Monotypie • Vues: 1796

  • Plein feu sur les Bleus !

    Cette année, pour la 46ème édition de La Solitaire du Figaro – Eric Bompard cachemire, douze navigateurs essuieront les plâtres et les embruns d’une première participation. Jeunes talents de la régate pressés de se

    28 mai 2015 • Figaro 2, La Solitaire du Figaro, Monotypie • Vues: 2019

  • Beau temps, public présent et intéressé, décor de rêve devant la place de la Bourse, ville magnifique, tous les ingrédients sont là pour faire de cette semaine avant le départ, un grand moment pour les 40 solitaires.

    Interviews sur les pontons de Bordeaux

    Nicolas Thomas, Guadeloupe Grand Large 1

    A propos des runs

    « On se taille une petite descente de la Garonne jusqu’au pont Chaban Delmas, une petite remontée au près à tirer des bord, à jouer à la rive, car il y a moins de courant… Je me suis régalé ! J’ai réussi à remonter du monde, à marquer les copains, j’ai pris un peu de retard à cause de quelques ennuis d’envoi de spi… C’est très court, très physique, mais je me suis bien amusé. Nous sommes marqués Charlie Dalin et nous avons coupé la ligne à 5 secondes d’écart ! C’est le contact que j’aime bien, on se compare au niveau vitesse, c’est excitant. Je suis impatient de prendre le départ à Pauillac dimanche, le parcours est sympa. Ce sera une grande première pour moi et j’ai hâte. »

    Charlie Dalin, Skipper Macif 2015

    A propos des runs

    « Du vent très instable, un peu de courant, du soleil, du public, c’est très sympa ces runs ! Cela fait quelques jours que nous sommes à terre, ça commençait à me démanger de retourner sur l’eau ! »

    Sur sa préparation

    « Je me suis bien préparé cet hiver avec Donatien (préparateur) et Yoann (Richomme). Je n’ai pas plus navigué cet hiver, la différence par rapport à l’année dernière, c’est qu’il n’y avait pas de transat donc on s’est concentré dès le début sur la Solitaire. Je commence à bien connaître mon bateau. Je commence à l’apprivoiser. Ce sont des petites bidouilles, chacun a ses petites habitudes. Les bateaux sont tous pareils, mais il y a des différences en terme de raideur de mât, d’équilibre plan de voilure/plan anti dérive. »

    Sur le parcours 2015

    « J’aime bien ce parcours, on a des longues étapes, notamment la deuxième et la troisième. Plus c’est long, plus ça me plaît. Une solitaire dure et éprouvante, c’est ce que j’aime. Il va vraiment falloir optimiser la récupération aux étapes.”

    A 5 jours du départ…

    « Je commence à regarder un peu plus sérieusement la météo, et je m’occupe des derniers préparatifs, comme la nourriture et l’eau… Je fais des grosses nuits, je n’ai pas encore eu le temps de faire du sport. C’est aussi beaucoup de repos. J’aime bien passer du temps au calme. Je lis, je regarde des films… Mais je profite aussi de Bordeaux, c’est une ville magnifique, en plus nous sommes logés en plein centre ville…”

    Martin Le Pape, Ovimpex – Secours Populaire

    A propos des runs

    « On est heureux ici ! Les runs, c’est un exercice sympa. Le premier exercice c’est tout de même d’arriver à partir du ponton, parce qu’il y a du courant et et je suis très proche de la bout-dehors du Belem. Avec les invités à bord, ce n’est pas évident parce qu’il faut les placer pour ne pas qu’ils se fassent mal, et puis après, on doit gérer le bateau. Mais je suis content car nous terminons 2e du run ! Donc c’est super !!! Il fait beau, on se régale ! »

    A 5 jours du départ

    « Je vais aider Romain mon préparateur, je fais faire du sport, découvrir les restos sympas, penser à autre chose, cela fait quand même longtemps qu’on bosse dur, je ne vais pas trop regarder la météo tout de suite, passer du bon temps et profiter de la belle ville de bordeaux. »

    A propos du parcours

    « Le parcours me fait rêver ! Le Fastnet, le golfe de Gascogne, mais ça fait un peu peur aussi. Cela peut être difficile, piégeux, surtout pour un bizuth, car il faut gérer son sommeil. Ne pas de se crâmer trop vite, être vigilant tout le temps, manger au bon moment ; Je ne connais pas du tout ça ! La gestion du bonhomme, c’est très important. Quand on débute, on a l’impression qu’on va régater, mais en fait on découvre la régate en solitaire ! Mais je viens sur la Solitaire avec une envie de battre les autres, j’ai appris plein de choses sur les régates d’avant-saison. Comparé à Gildas Morvan et sa 20e solitaire, j’ai encore pleins de trucs à connaître ! »

    • Des marins heureux ! •

  • National J80 : Interface Concept 2 vainqueur

    Pas de course ce dimanche C’est l’équipage de Simon Moriceau sur Interface 2 Concept qui remporte le National J80 2012. Les 75 concurrents ne courront pas aujourd’hui en raison de conditions météo particulièrement

    5 novembre 2012 • J Boats, J80, Monotypie • Vues: 1588

  • Un rendez-vous à ne pas manquer !

    L’heure des bilans va bientôt tomber alors que la Classe J/80 se réunira une 8ème et ultime fois en 2012 à l’occasion de son traditionnel National début novembre. C’est la magnifique baie de Douarnenez qui

    29 octobre 2012 • J Boats, J80, Monotypie • Vues: 1278

  • L’issue de la Coupe de France J80 se joue à Douarnenez

    La Société des régates de Douarnenez accueille le National J80 du 1er au 4 novembre 2012. Cette course, la 8ème et dernière épreuve de la saison, compte pour la coupe de France. On attend 80 équipages et les meilleurs de

    22 octobre 2012 • J Boats, J80, Monotypie • Vues: 1678