Victoire de Realstone Sailing en 5 manches!

© Pierre Menoux

Après un samedi de calme plat, la journée de dimanche de l’Open de Crans a offert de très belles conditions de navigation. Les navigateurs ont pu courir 5 manches durant lesquelles l’équipe de Realstone Sailing s’est facilement imposée avec 3 victoires sur 5 devant Artemis Racing barré par Michel Desjoyeaux et de Rham Sotheby’s de Philippe Cardis.

Qui a dit que les stars étaient absentes du Vulcain Trophy présenté par Business & Decision cette année ? Ce week-end à Crans, on a croisé le champion français Michel Desjoyeaux venu barrer Artemis Racing aux côtés d’Yvan Ravussin. A la barre d’Alinghi, en remplacement d’Ernesto Bertarelli, on avait Nicolas Charbonnier, médaillé aux Jeux Olympiques de Pékin et plusieurs fois champion du monde de dériveur. Fred Le Peutrec était à la barre de Zen Too, alors qu’Okalys-Corum accueillait le Français Jean-Christophe Mourniac comme tacticien, Eric Monnin étant occupé sur le World Match Racing Tour. Et pourtant ce sont ceux qu’on aime appeler les « Kids » de Realstone Sailing (Centre d’entraînement à la Régate de Genève) menés par Jérôme Clerc qui remportent la victoire !

“On voulait prendre notre revanche sur le Grand Prix Les Ambassadeurs (pour rappel Realstone avait terminé 2e juste derrière Alinghi mais à égalité de points). La pression est montée aujourd’hui. Nous savions que nous avions peu de manches pour nous démarquer et le petit temps n’a pas arrangé les choses. De plus avec des adversaires comme Michel Desjoyeaux ou Nicolas Charbonnier, nous ne pouvons qu’être encore plus heureux de cette victoire ! » témoigne Jérôme Clerc.

Au large du Club Nautique de Crans, les bagarres ont en effet été spectaculaires et serrées ce dimanche après-midi. De nombreux passages de bouée ont mis en scène les D35 dans des situations de contact. Un petit « Séchard » – vent local orienté au nord-est – s’est posé sur le lac peu après midi et s’est maintenu tout le reste de la journée. Malgré quelques oscillations et variations d’intensité, les airs ont permis d’organiser 5 belles manches, avec une seule réorientation lors de la dernière manche. Les airs soufflant surtout près de la côte ont permis aux organisateurs de placer le parcours très proche du club pour le plus grand bonheur du public. Cela a en revanche forcé les bateaux à naviguer près des rives et à & laquo; flirter » avec les cailloux. Zen Too en a fait les frais puisqu’il a talonné lors de la 3e manche et n’a pu continuer la compétition en raison d’une voie d’eau. Aucun autre incident n’est à signaler.

La bagarre pour la deuxième place a été intéressante, avec Michel Desjoyeaux sur Artemis Racing qui l’emporte : « Cette journée a été fabuleuse ! Ce n’était pas gagné ce matin, surtout après la journée d’hier. Le petit temps (ndlr. le peu de vent) permet de garder le jeu très ouvert sur toutes les régates. Cependant Realstone Sailing est vraiment au-dessus du lot ! ». Le navigateur français est venu au pied levé avec un équipage connaissant bien le D35, mais qui naviguait ensemble pour la première fois. Un seul entraînement vendredi après-midi aura suffi à ces champions pour se retrouver dans les hauteurs du classement !

Signalons aussi la très belle 3e place de De Rham Sotheby’s : « Nous avons la chance d’avoir un très bon tacticien : Christian Wahl est vraiment un magicien du lac, même lorsque nous avons fait des bêtises, il a réussi à les rattraper par une tactique remarquable » affirme le skipper Philippe Cardis.

Le prochain rendez-vous est un double événement le week-end du 8, 9 et 10 juin, avec l’Open de Versoix, vendredi et dimanche, et la Genève-Rolle-Genève (connue comme la répétition générale du Bol d’Or Mirabaud) intercalée le samedi 9 juin 2012. Les D35 seront donc entre eux le vendredi et le dimanche à Versoix, alors qu’ils rejoindront une flotte nombreuse de plusieurs centaines de bateaux pour l’une des « grandes classiques » du lac Léman le samedi !

Classement de l’Open de Crans:

  1. Realstone Sailing (Jérôme Clerc) – 5 pts
  2. Artemis Racing (Michel Desjoyeaux) – 10 pts
  3. De Rham Sotheby’s (Philippe Cardis) – 11 pts
  4. Alinghi (Nicolas Charbonnier) – 12 pts
  5. Okalys-Corum (Nicolas Grange) – 13 pts
  6. Veltigroup (Boris Lerch) – 25 pts
  7. Ladycat (Dona Bertarelli) – 26 pts
  8. Nickel (Fred Moura) – 28 pts
  9. Zen Too (Fred Le Peutrec) – 35 pts

Classement général après 2 étapes:

  1. Realstone Sailing (Jérôme Clerc) – 3 pts
  2. Alinghi (Ernesto Bertarelli) – 5 pts
  3. Artemis Racing (Torbjorn Tornqvist) – 5 pts
  4. De Rham – Sotheby’s (Philippe Cardis) – 8 pts
  5. Ladycat (Dona Bertarelli) – 11 pts
  6. Okalys – Corum (Nicolas Grange) 12 pts
  7. Zen Too (De Picciotto – Le Peutrec) – 15 pts
  8. Veltigroup (Simoni – Lerch) 15 pts
  9. Nickel (Fred Moura) – 16 pts

Source

SMC & CO

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Décision 35