Un début soutenu

© Pascal Alemany / GPEN 2012

Les premières courses de la onzième édition du Grand Prix de l’Ecole Navale se sont déroulées dans des conditions soutenues, des parcours banane et un « speed crossing » d’une quinzaine de milles. En M 34 Daniel Souben, Courrier Dunkerque, prend les commandes du Grand Prix, tandis qu’en J 80, c’est l’incontournable Eric Brezellec, Interface Concept 1, qui s’impose.

La moitié des 180 équipages du Grand Prix de l’Ecole Navale a ouvert les hostilités dans des conditions soutenues. Aujourd’hui, la rade de Brest a vu régater les M 34, J 80, Classe 6,50, Longtze et l’unique Open 7,50. Il faudra attendre demain pour voir les premières courses des Open 5,70, Corsaire et Seascape 18 dans l’anse de Morgat, et des 5,50 JI devant l’Ecole Navale.
A 13 heures 30 précises, les neuf M 34 se sont élancés dans une vingtaine de nœuds de vent de Sud-Est et surtout dans un courant soutenu qui a fortement influencé les bords.

Un courant déterminant

En M34, Daniel Souben, skipper de Courrier Dunkerque, a entamé cette 11ème édition du Grand Prix de l’Ecole Navale de la meilleure manière. Comme l’an passé, Daniel s’impose dans la première course du parcours. Un départ canon du bon côté, une tactique sans faille, et l’expérience de Souben permettent au M 34 Nordiste de contrôler la régate du début à la fin.
Derrière, la surprise arrive des jeunes Costarmoricains qui se sont fait un plaisir de venir bousculer les leaders de la série. Sur le dernier bord de portant, Josselin Le Moine, inspiré par son tacticien Cédric Fleury est venu s’intercaler entre Courrier Dunkerque et Toulon Provence Méditerranée.
Sur la course suivante, un parcours côtier de 15 milles emmenant la flotte au milieu du port du Château à Brest, les M 34 ont été rejoints par les Longtze, les Classe 6,50 et Jalucyne – l’unique Open 7,50 à avoir fait le déplacement à Lanvéoc, tandis que les J 80 restaient régater devant l’Ecole Navale.
Sur ce parcours « Speed Crossing », l’équipage de Fabien Henry (Toulon Provence Méditerranée) s’impose de quelques longueurs devant Courrier Dunkerque. Le podium est complété par Nicolas Troussel, Bretagne Crédit Mutuel Elite.
En J 80, après un rappel général, Eric Brezellec (Interface Concept 1), s’impose dans une première course acharnée avec Maxime Cariou (Bretagne Crédit Mutuel) deuxième, et Patrick Bot (Thetys en CG 29).
En Longtze, c’est Nicolas Bérenger (Essec Bejiaflore) qui s’impose devant le suisse Jarmo Wieland (Shensu).

Demain vendredi …

Les régates reprendront dès 10h30 dans du vent soutenu, une grosse vingtaine de nœuds de secteur Ouest basculant au Sud-Ouest et en mollissant en cours de journée.

… Les plus grands champions internationaux de paddle à la Penn ar bed paddle race !
Vendredi à 19h, la Penn ar Bed Paddle race rassemblera les teams Elite, dont la team Bic, avec les plus grands champions de la discipline, devant l’Ecole navale. Elle accueillera Eric Terrien, 3è mondial et parrain de l’épreuve, Sébastien Cattelan, pro rider et Champion du Monde en titre, l’espagnol Belar Diaz, pro rider Champion d’Espagne, Gaétan Sene, numéro 2 de l’équipe de France et 7è mondial. Après une édition 2011 réussie, l’épreuve prend de l’ampleur en 2012 : grâce à un challenge inter entreprises, dix équipes, constituées de collaborateurs d’entreprises de la Presqu’île de Crozon et de Brest, concourront sur des planches monotype Bicsup.
… Une première : des images tv en direct sur les réseaux sociaux, le site internet et sur écran géant
Le Grand Prix de l’Ecole Navale innove en proposant un suivi en live ! Vigie Aviation et BSM productions retransmettront en direct et en haute-définition les images aériennes grâce à un avion équipe de caméras gyro stabilisées et d’un système de transmission vidéo en temps réel. Dès 10h30, la course pourra être suivie sur la page Facebook http://www.facebook.com/pages/Grand-Prix-de-lEcole-Navale/142338539167514 ainsi que sur le site internet www.gpen.fr

Ils ont dit

Daniel Souben, skipper M34 Courrier Dunkerque.

« Chaque année c’est un véritable plaisir de retrouver le Grand Prix de l’Ecole Navale. Le site est exceptionnel, l’ambiance conviviale. Tous les équipages vivent, dorment, naviguent au même endroit. L’Ecole navale, se met en quatre pour que tout le monde soit bien logé. Le plan d’eau est superbe et surtout nous sommes à proximité des parcours. Je suis content de notre entame de course. Il n’y a pas grand chose à dire sur notre première manche, elle s’est déroulée pour le mieux pour nous. Nous connaissons bien nos concurrents et chaque point a de la valeur. Et au final, l’équipage jeune de Côtes-d’Armor Bretagne vient s’intercaler entre nous et TPM, un sérieux concurrent. Il n’y a pas de petits points… il n’y a que des points ! »

Josselin Le Moine, skipper M34 Côtes-d’Armor Bretagne.

« Régater contre des professionnels, ce n’est pas facile, mais c’est motivant. De temps en temps, on arrive à faire de belles manches, comme aujourd’hui. Sur le dernier bord de vent arrière, alors que nous étions à la bagarre avec TPM et Ile de France, nous avons poussé notre option au maximum, ce qui nous permet de nous classer deuxième. »

Fabien Henry, skipper M34 Toulon Provence Méditerranée.

« Le « speed crossing» est une bonne formule pour préparer les côtiers du Tour de France à la Voile. On a pu enchaîner les manœuvres, un plus pour nous qui naviguons avec un nouvel équipage depuis notre dernière épreuve, le Spi Ouest-France – Intermarché. Le départ de ce côtier, au portant sous spi, a été un peu tendu. La moitié de la flotte s’est présentée en tribord, l’autre moitié en bâbord. Bretagne Crédit Mutuel a fait la différence au départ en choisissant le grand spi. En choisissant le petit spi, nous avons pu le garder plus longtemps et reprendre la tête de la course. En passant l’île Ronde, nous avons réalisé un peeling, un envoi spi dans spi pour remplacer le petit par le grand pour allonger la foulée vers le port de commerce de Brest. En revenant au près v ers l’Ecole Navale, nous avons privilégié la gauche du plan d’eau pour contrôler nos adversaires directs. Derrière, Courrier Dunkerque a préféré contrôler Bretagne Crédit Mutuel Elite, ce qui nous a permis de nous échapper.»

Eric Hainneville, Open 7,50 Jalucyne.

« Nous courons avec la Classe 6,50, une classe sympa. C’est dommage que nos camarades de l’Open 7,50 n’aient pas fait le déplacement depuis la Trinité-sur-Mer. Ce qui est certain c’est que nous allons nous amuser et prendre du plaisir à régater avec ou sans eux ! »

Résultats des 3 premiers avant jury (ordre d’arrivée)

M34 après 2 courses

1. Courrier Dunkerque, Daniel Souben

Longtze -(Championnat de France) – Speed crossing

1. Essec Beijaflore, Nicolas Bérenger
2. Shensu, Jarmo Wieland
3.Longtze Team, Laurent Berjon

Classe 6.50 et Open 7.50 – Speed crossing

1. Cabinet Michel Simond, Olivier Estienne

J80 après 2 course s (Championnat de France)

1.Interface Concept 1, Eric Brezellec

Source

Kaori

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Les vidéos associées : Grand Prix de l'Ecole Navale