Loïck Peyron et ses hommes en tête

© Gilles Martin-Raget / www.americascup.com

Loïck Peyron qui retrouvait la barre d’Energy Team ce jeudi, pour des AC World Series de Venise, réalise une première journée exceptionnelle en s’emparant de la tête du classement général, devant les Italiens de Luna Rossa Swordfish (Chris Draper) et le Team Korea du jeune prodige Nathan Outteridge. L’équipe française d’Energy Team termine en effet la première manche en 3e position et s’impose en leader dans la manche 2.

Manche 1 : Energy Team sur le podium

Top départ à 14h15 pour la flotte des neufs AC45 sur le plan d’eau de Venise, situé à l’extérieur de la lagune vénitienne. Départ volé pour TNZ et Energy Team qui franchit en 6e position la marque 1 et s’engage sur la gauche du plan d’eau. A la marque 3, Energy est toujours 6e alors que Team Korea s’est emparé de la tête de la flotte et que les deux leaders au classement général, Team New Zealand et Oracle Spithill, ferment la marche. Durant ce bord, Energy Team passe Luna Rossa Piranha et s’empare de la 5e place au classement. Lors du passage de la marque 4, Energy Team est 5e et attaque ce bord de près et lance une guerre de virements de bords à la poursuite des Suédois de Artemis Racing. A la marque 5, Energy est juste derrière Artemis qui lui même attaque le Luna Rossa Swordfish, pour la 3e place. Nathan Outteridge et son Team Korea, toujours en tête creusent l’écart et s’imposent comme solide leader de cette manche. C’est lors de la marque 6, qu’Energy (5e), talonne Oracle Bundock qui a connu un problème lors du déroulement de son gennaker dans le bord de portant précédant. Energy Team s’empare ainsi de la 4e place et se lance à la poursuite du Luna Rossa Swordfish mené par Kris Draper qu’il va passer lors du dernier bord de portant, s’emparant au final de la 3e place dans la première manche.

Manche 2 : Energy Team leader

Départ lancé pour l’ensemble de la flotte avec Energy Team en quatrième position lors du passage de la marque 1, puis 3e à la marque 2, et peu après deuxième devant Team New Zealand. Les italien de Luna Rossa Swordfish sont en tête et c’est la lutte avec les Français alors que TNZ et Oracle Spithill mènent un autre duel et remontent sur la tête de la flotte. A la marque 4 Energy Team est toujours en deuxième position devant Dean Barker (TNZ) et à seulement 10 petites secondes du leader Luna Rossa. A la marque 4, Energy Team tient toujours sa place de second, à 10 secondes de Luna Rossa et toujours devant TNZ et Oracle Spithill.
Lors du passage de la marque 5, Energy cède un peu de terrain sur Luna Rossa qui prend la droite du plan d’eau alors que l’équipe de Loïck Peyron prend la gauche pour ce nouveau bord de portant, suivi pas Team New Zealand et Oracle Spithill. Puis c’est un coup d’éclat lors du passage de la marque 6 à l’issue de l’excellent bord de portant des Français qui leur permet de passer Luna Rossa Swordfish et de prendre la tête avec 5 petites secondes d’avance au passage de la marque. Le duel s’annonce serré entre les deux leader. Energy Team conserve son avance et contrôle le monotype italien, ayant jusqu’à 90 mètres d’avance en latéral. Le dernier bord de près sera déterminant pour les Français. En effet, lors du passage de la marque 7, Energy creuse encore l’écart et les Français franchissent en tête la marque 7 avec 28 secondes d’avance sur les italiens de Luna Rossa et alors que les Kiwis de TNZ reviennent très vite. Lors du dernier bord, les Français s’envolent devant Luna Rossa et s’imposent avec 26 secondes d’avance à l’arrivée.

Réaction de Loïck Peyron :

“Energy Team est en haut de la montagne aujourd’hui. Nous sommes très comptants de ce résultat. On s’est bien entrainé toute la semaine. Je suis ravi d’être à la barre et de pouvoir confirmer les bons résultats de Yann Guichard à Naples. J’ai pu voir à quel point l’équipage a progressé à ses côtés. On a une telle chance de naviguer sur ces machines. Il y a encore du travail à faire, ce qui prouve que l’on peut progresser encore. On peut être un peu plus agressif sur les départs. Mais le bateau marche bien, on a une bonne vitesse, une bonne communication à bord et des manoeuvres propres. Même si nous ne disposons que d’un seul bateau, le résultat n’est pas si mal ce soir.”

Classement Général – Jour 1 / Jeudi 17 mai 2012.

  1. Energy Team : 18 pts
  2. Luna Rossa Swordfish : 16 pts
  3. Team Korea : 15 pts
  4. ETNZ : 13 pts
  5. Artemis : 13 pts
  6. Luna Rossa Piranha : 12 pts
  7. Oracle Spithill : 10 pts
  8. Oracle Bundock : 7 pts
  9. China Team : 4 pts

Source

Agence Mer & Média

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Les vidéos associées : AC World Series