Corentin Horeau à la barre du M34 Bretagne-Crédit Mutuel Élite

© B.Stichelbaut / Bretagne CMB

A une semaine du Spi Ouest-France Intermarché, la filière d’excellence de course au large Bretagne – Crédit Mutuel donne une illustration parfaite de l’avantage d’être une équipe. Nicolas Troussel confie, dans cet esprit, la barre du M34 Élite à… Corentin Horeau, le nouveau Figariste Espoir ! Et à propos d’espoir, l’équipage qui part se préparer dès aujourd’hui, vendredi, à l’Ecole Nationale de Voile de Quiberon, entend bien décrocher le podium!

“Je devais bien naviguer sur le M34 Élite pour le Spi, mais je ne m’attendais pas à barrer. C’est une belle surprise… et une responsabilité aussi quand je vois le niveau des gars qui sont à bord, c’est impressionnant ! Je vais tout faire pour être à la hauteur.” Skipper solitaire du Figaro Bretagne-Crédit Mutuel Espoir depuis cette année, Corentin Horeau retrouve donc les joies de la navigation en équipage pour une quinzaine de jours, préparation incluse. Les épreuves du Spi en M34 se dérouleront de vendredi à lundi prochain, pendant le week-end pascal, comme de coutume.
“Corentin m’a semblé le meilleur choix, tout simplement. C’est l’avantage de faire partie d’une équipe. Et c’est bien dans cet esprit de filière que je lui donne la possibilité de compléter sa formation de solitaire par une expérience en équipage à bord du Bretagne – Crédit Mutuel Élite”, commente Nicolas Troussel. “Il a fait de très belles choses l’an dernier à bord du bateau SOG Safran : ils ont gagné en amateur et remporté un grand nombre de parcours bananes. Il ne sera pas perdu”. Depuis s a blessure au chantier cet hiver, Nicolas va de mieux en mieux. Il a même repris le sport et devrait naviguer de nouveau très vite. Mais il n’était pas question de prendre le risque de barrer le M34 sur le Spi, sachant que le grand objectif de la saison est évidemment le Tour de France. “Pour le moment, je fais la logistique et je manage comme d’habitude la préparation à la fois technique et sportive”, explique-t-il.

Stage à l’ENV avant le top

Toute l’équipe du M34 Bretagne-Crédit Mutuel Élite est à pied d’oeuvre. “Après l’IM34 Cup aux Sables d’Olonne, nous avons sorti le bateau, fait encore quelques modifications sur les voiles, tout nettoyé, re-préparé. Aujourd’hui vendredi, l’équipage le convoie de Port-la-Forêt vers Port Haliguen, et nous serons en stage de lundi à mercredi à l’ENV de Quiberon”, explique Nicolas Troussel. De nouveau trois jours de préparation sportive intense sont donc au programme. Avec, pour résumer, tests et comparatifs de vitesse le matin avec un autre M34 – le TPM des sudistes de Fabrice Henry – puis entraînements et petites régates “bananes” en flotte dans l’après-midi. Là, on retrouvera en plus les autres gros bras du circuit , tous candidats à la victoire, à la fois sur le Spi et le Tour de France : Courrier Dunkerque, Nantes-Saint Nazaire, Oman, etc. “Il y aura aussi un peu de théorie, avec la collaboration des entraineurs de l’ENV qui nous aident à mettre en place les séances, le planning, les briefings météo”, ajoute Nicolas Troussel.
Pour Corentin Horeau, le convoyage et les trois jours de stage sont l’occasion de se familiariser un peu plus avec les sept autres membres de l’équipage : Christian Ponthieu (tactique), Gilles Favennec (performer et régleur voiles d’avant), Félix Pruvot (régleur GV), Grégory Gendron (navigation et piano), Alan Pennaneac’h (régleur voile avant), Maxime Cariou (numéro 2) et Joseph Brault (numéro 1).
“L’objectif est de se hisser sur le podium”, prévient Nicolas Troussel, qui affiche une confiance totale dans le savoir-faire de Corentin Horeau. Il est vrai que Corentin connaît parfaitement cette baie de Quiberon où il réside et navigue depuis sa tendre enfance. Son expérience de l’an dernier ne laisse aucun doute sur ses capacités à mener un M34, et à relever ce défi imprévu mais terriblement excitant.

L’équipage du M34 Bretagne Crédit Mutuel Élite pour le Spi

Joseph Brault : numéro 1
Maxime Cariou : numéro 2, drisses
Gilles Favennec : performer et régleur voiles d’avant
Grégory Gendron : navigation et piano
Corentin Horeau : barreur
Alan Pennaneac’h : régleur voile avant
Christian Ponthieu : tactique
Félix Pruvot : régleur GV

Source

Agence Mer et Media

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent