De nouveaux pilotes prêts à secouer la SailGP

© Felix Diemer

La SailGP n’a jamais été aussi compétitive alors qu’elle se prépare à démarrer 2024 en beauté lors du tout premier Mubadala Abu Dhabi Sail Grand Prix présenté par le Conseil des sports d’Abu Dhabi, les 13 et 14 janvier, à Mina Zayed.

La ligue débarque dans la capitale des Émirats arabes unis pour la première fois après avoir assisté à l’arrivée la plus serrée de son histoire à Dubaï. Au dernier virage, la Nouvelle-Zélande, l’Australie et le Canada étaient côte à côte et les Kiwis ont remporté la victoire après une photo finale spectaculaire.

Les débuts de la SailGP à Abu Dhabi seront pleins de premières, la plus grande nouvelle avant la septième épreuve de la saison 4 concernant l’équipe Emirates Great Britain SailGP. Une disqualification coûteuse dans la cinquième course les a empêchés de participer à la finale de Dubaï. Ce sera le dernier acte de Sir Ben Ainslie, qui s’est retiré du poste de pilote pour laisser la place au double médaillé d’or olympique Giles Scott. Scott s’est entraîné avec l’équipe à Dubaï et s’est montré très performant lors des essais à Abu Dhabi, remportant la première course de la journée.

Scott a déclaré : « Je pense qu’il est difficile d’arriver et de prendre le rôle de pilote à la moitié d’une saison et j’ai certainement beaucoup à apprendre et je dois essayer de faire en sorte que ce processus d’apprentissage soit aussi rapide que possible. La bonne nouvelle, c’est que j’ai une équipe et un staff extraordinaires et que je vais m’appuyer sur leur expérience, en espérant que nous pourrons faire tourner quelques têtes ce week-end.

Ce changement intervient après que Jimmy Spithill a annoncé qu’il ne piloterait plus pour l’équipe USA SailGP – après que les USA aient obtenu la plus grosse vente d’équipe de l’histoire de la ligue en novembre dernier – et qu’il lancera à la place une équipe italienne dans la saison 5, permettant ainsi à la prochaine génération de navigateurs d’entrer sous les feux de la rampe.

Interrogé sur les conséquences du retrait d’Ainslie et de Spithill pour la prochaine génération d’athlètes, Slingsby, l’actuel leader du championnat, qui revient dans la ligue après la naissance de son premier fils, a déclaré : « Pour être franc, je pense que beaucoup de jeunes n’ont pas été à la hauteur et qu’ils doivent le prouver : « Pour être franchement honnête, je pense que beaucoup de jeunes générations n’ont pas fait le pas autant qu’elles auraient pu le faire et elles doivent le prouver. Jimmy et Ben ont une quarantaine d’années et gagnent encore régulièrement des compétitions, alors que la nouvelle et jeune génération n’a pour la plupart jamais gagné une seule compétition. Je pense que la nouvelle génération doit montrer pourquoi elle est la nouvelle génération de cette flotte.

Un autre pilote manquant à l’appel à Abu Dhabi ce week-end est Nicolai Sehested, de ROCKWOOL Danemark, en raison d’un congé de paternité pour accueillir son deuxième enfant. Il sera remplacé à Abu Dhabi par l’expérimenté Nathan Outteridge, double médaillé olympique, de l’équipe suisse SailGP. Surnommé « l’homme qui murmure à l’oreille du vent », ce titre pourrait s’avérer utile ce week-end à Abu Dhabi, où l’on s’attend à des vents légers et où l’on s’entraîne avec l’aile de 29 mètres.

Outteridge a déclaré : « Nicolai a fait un travail fantastique à la tête de l’équipe danoise : « Nicolai a fait un travail fantastique à la tête de l’équipe danoise. On peut voir que tout le monde a confiance en ses capacités et ses compétences, et qu’ils veulent faire leur travail. J’espère juste que je me souviendrai comment conduire le bateau et que je ferai du bon travail ce week-end.

Suite à l’épreuve de Dubaï, le classement du championnat a changé, la victoire de la Nouvelle-Zélande la plaçant directement à la troisième place derrière le Danemark de ROCKWOOL. Cependant, à l’image des courses, le classement reste toujours aussi serré avec dix points d’écart entre le Danemark, deuxième, et la France de Quentin Delapierre, huitième.

La seule constance reste l’Australie, qui mène avec 11 points d’avance sans avoir réussi à remporter une épreuve cette saison, mais le pilote Slingsby nourrit de grands espoirs pour la course à Abu Dhabi.

Slingsby a déclaré : « On a l’impression d’être un enfant gâté quand on est en tête du classement et qu’on n’obtient pas tout ce qu’on veut. Nous avons une grande avance dans le classement des points et nous devons en être reconnaissants. La victoire viendra et j’espère qu’elle viendra ce week-end.

L’inauguration du Mubadala Abu Dhabi Sail Grand Prix présenté par le Conseil des Sports d’Abu Dhabi est également une première pour le programme Inspire de la SailGP, Abu Dhabi accueillera le plus grand programme Inspire jamais mis en place. Mubadala – qui est devenu le partenaire mondial du programme de sensibilisation des jeunes et des communautés de la SailGP pour la saison 4 – a soutenu les efforts de la SailGP pour promouvoir l’éducation STEM et le sport à tous les niveaux et, tout au long de l’événement, 1 000 jeunes seront impliqués à travers les piliers d’apprentissage, de carrière et de course du programme.

Sur la lancée de la Race For the Future de SailGP à Dubaï – qui a coïncidé avec la COP28 – SailGP démontre une fois de plus son engagement en faveur de l’action climatique et de l’inclusivité à Abu Dhabi. Le SailGP Tech Site est alimenté à 100 % par de l’énergie propre, l’équipe Emirates Great Britain a organisé une session d’entraînement exclusivement féminine après une session inaugurale réussie à Dubaï, organisée par la Suisse, et SailGP a réalisé un projet d’impact local aux côtés de Goumbrook pour planter des mangroves sur la plage de Yas Beach. Ce week-end, SailGP accueillera également son prochain programme de leadership éclairé « Champions for Change ».

Enfin, le SailGP entre dans l’histoire ce week-end en combinant ses courses à grande vitesse avec des spectacles musicaux en direct : les superstars mondiales de la musique Take That se joignent à la ligue sportive mondiale à Abu Dhabi pour un spectacle spécial le jour de la course, le samedi, immédiatement après la course.

Le Mubadala Sail Grand Prix présenté par le Conseil des sports d’Abu Dhabi débutera à 14 heures, heure locale, demain 13 janvier, et pourra être suivi sur Abu Dhabi Sports. Pour plus de détails sur la façon de suivre la compétition dans le monde entier, consultez le site SailGP.com/watch. Pour les fans d’Abu Dhabi, un nombre limité de billets est encore disponible pour s’asseoir au cœur de l’action. Rendez-vous sur SailGP.com/AbuDhabi pour plus d’informations et pour réserver un billet.

MUBADALA ABU DHABI SAIL GRAND PRIX PRESENTED BY ABU DHABI SPORTS COUNCIL //
Course du premier jour : Samedi 13 janvier, 14h00 – 15h30 GST
Journée 2 : Dimanche 14 janvier, 14h00 – 15h30 TPS

SAILGP SEASON 4 CHAMPIONSHIP STANDINGS (after six events) //
1 // Australia // 52 points
2 // ROCKWOOL Denmark // 41 points
3 // New Zealand // 40 points**
4 // Emirates GBR // 38 points
5 // United States // 35 points
6 // Spain // 33 points*
7 // Canada // 32 points***
8 // France // 31 points
9 // Switzerland // 15 points
10// Germany // 10 points****

*L’équipe Spain SailGP Team se voit retirer deux points au championnat de la saison pour une pénalité de quatre points au Spain Sail Grand Prix | Andalucía-Cádiz
**L’équipe New Zealand SailGP Team n’a pas pu participer à Taranto en raison d’une défaillance structurelle de la voile d’aile de l’équipe au France Sail Grand Prix | Saint-Tropez
***Canada SailGP Team se voit retirer quatre points au championnat de la saison pour une pénalité de huit points au France Sail Grand Prix | Saint-Tropez
Tropez
***Le Canada SailGP Team s’est vu retirer quatre points dans le championnat de la saison pour une pénalité de huit points au France Sail Grand Prix | Saint-Tropez
****L’Allemagne SailGP Team s’est vu retirer deux points dans le championnat de la saison pour une pénalité de quatre points au Oracle Los Angeles Sail Grand Prix.

SAILGP SEASON 4 IMPACT LEAGUE STANDINGS //
1 // Australia // 223 points
2 // Switzerland // 209 points
3 // Emirates GBR // 198 points
4 // France // 196 points
5 // New Zealand // 194 points
6 // Germany // 185 points
7 // United States // 181 points
8 // Canada // 179 points
9 // ROCKWOOL Denmark // 179 points
10 // Spain // 168 points

Source

SailGP

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 12 janvier 2024

Matossé sous: Match Racing, SailGP

Vues: 451

Tags: , , , , , , ,

Sous le vent

Au vent