Du soleil, du vent et de très belles courses !

© Eric Bellande

Comme pour se faire pardonner des conditions d’hier, la rade cherbourgeoise a offert aux équipages du Championnat de France Espoirs de Match Racing une météo idéale qui a permis de valider 11 flight et ainsi de courir la majorité du Round Robin !

La journée avait été annoncée dense dès le briefing, à 8h ce matin. En effet, rentrés à terre à 17h, les coureurs ont dû rester concentrés toute la journée pour donner le meilleur d’eux-mêmes sur les différentes courses.

Le format en Match-Racing organise la compétition en un Round Robin suivi de phases finales. Lors du Round Robin tous les équipages s’affrontent en duels et chaque victoire rapporte un point. Les équipages avec le plus de points accèdent aux phases finales qui sont généralement découpées en quarts de finale, demi-finale et finale mais peuvent aussi être constituées uniquement d’une demi-finale et une finale si les conditions n’offrent pas beaucoup de temps de navigation.

La plupart du temps, les spis utilisés en Match Racing en France sont asymétriques, cependant, avec deux équipages sélectionnés pour le Championnat du Monde en Australie début décembre, l’organisation a fait le choix de faire naviguer aussi sur des J80 à spis symétriques. Tous les coureurs ont apprécié le défi !

« C’est un plaisir de naviguer aussi en spi symétrique, on a un championnat du monde qui arrive en Décembre en Australie. En France on navigue beaucoup en asymétrique mais à l’étranger il y a aussi du symétrique et ce n’est pas du tout la même manière de jouer, notamment au portant ; les attaques/défenses sont très différentes donc c’est bien qu’on ai l’occasion de s’entraîner en amont de ces championnats. Toutes les conditions sont réunies pour que le championnat soit parfait ! » se réjouit Timothé Rossi, licencié à la SR Antibes.

Ange Delerce, antibois également et deuxième barreur sélectionné pour le mondial Australien, nous explique aussi l’intérêt de s’entraîner avec ce matériel : « Le fait de naviguer avec des spis symétriques et d’autres asymétriques je trouve que c’est une bonne idée. Quand on va dans des régates internationales ça peut être l’un ou l’autre donc s’entraîner avec les deux c’est une bonne chose, ça nous fait apprendre ! Le mondial à Sydney en Décembre sera sur spi symétrique ; on a hâte d’y être et justement le (championnat de) France nous permet de nous préparer. ».

En bref, cette deuxième journée de championnat et première journée de navigation a été dense mais instructive pour tous les coureurs qui sont prêts à terminer le Round Robin demain et enchaîner sur les phases finales !

Source

FFVoile

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 17 novembre 2023

Matossé sous: Championnats, FFVoile, Match Racing

Vues: 505

Tags: , , , , , , , ,

Sous le vent

Au vent