Do You, Do You, Do You Saint-Tropez ?

© Ricardo Pinto

Le week-end prochain, un vent de glamour va souffler sur les 8 équipes de SailGP. Les 11 et 12 septembre, les catamarans volants les plus rapides de la planète vont s’affronter dans le golfe de Saint-Tropez pour le France Sail Grand Prix. Sur la French Riviera, portés par leur public, Billy Besson et son équipe veulent marquer des points … et les esprits.

Saint-Tropez : plan d’eau historique

Village de pêcheur iconisé par les artistes des années 60, Saint-Tropez n’est pas seulement un lieu de villégiature festif. L’ancienne cité corsaire nichée sur une presqu’île bordée d’eaux claires est aussi le berceau, en Méditerranée, de quelques-unes des plus belles régates que l’on puisse offrir aux amoureux de la voile, à l’image des Voiles de Saint-Tropez qui réunit depuis 40 ans les plus belles unités modernes et classiques.

Le week-end prochain, ce sont les 8 équipes de SailGP qui se retrouveront dans le stade nautique naturel du golfe de Saint-Trop’. Ce France Sail Grand Prix intervient moins d’un mois après l’événement du Danemark. Australiens, Britanniques, Japonais, Américains, Néo-zélandais, Espagnols, Français et Danois (dans l’ordre du classement général) sont encore « chauds » pour disputer ce 5e acte de la saison. « A la maison », les Français de Billy Besson sont forcément très attendus…

Supplément d’âme

Capables de jouer en première division (3e aux Bermudes, 2e en Angleterre), les Bleus ne sont pas non plus infaillibles (7e en Italie, 8e au Danemark). « Très clairement, ça a beaucoup été une question de météo, explique Billy Besson. Dès que c’est compliqué, instable, on est moins incisifs. Mais on a beaucoup travaillé pour analyser notre façon de communiquer. Nous avons établi de nouvelles règles du jeu qui vont dans le sens de plus de clarté et de précision pour le barreur. Ça devrait me permettre de sortir la tête du bateau et d’être plus efficace. »

Devant leur public, les Français ont aussi envie de se sublimer. « Comme en foot, le fait de jouer à la maison donne un supplément d’âme, poursuit Billy. On sera porté par notre public. Il y a une volonté forte de montrer qu’on est là. On a réussi à faire 3e, 2e, alors pourquoi pas premier ? ».

Les tricolores profiteront de cette escale varoise pour recevoir des invités fraîchement auréolés au plus haut niveau international. Sacrés champions du monde d’iQFoil, la nouvelle planche olympique pour Paris 2024, Nicolas Goyard et Hélène Noesmoen – laquelle fait déjà partie du team français aux côtés d’Amélie Riou – seront en visite jeudi. Le lendemain, les médaillées de bronze olympique en 470 Camille Lecointre et Aloïse Retornaz découvriront à leur tour la navigation en F50 à l’occasion des manches d’entraînement.

Les fans aux premières loges

Le public, lui, pourra profiter pleinement du spectacle *. Le « Fan Village », ouvert samedi et dimanche de 12 heures à 18 heures, est situé en première ligne, entre la Tour Portalet et le Môle Jean Réveille. Les bateaux seront visibles depuis la digue, les régates commentées et transmises en direct sur écran géant. Bar, boutique et DJ Set agrémenteront la déambulation dans le Village. En amont des compétitions, la zone technique située sur le parking du port sera également un lieu d’effervescence dès le début de la semaine : installation des teams dans leur bases, montage, mises à l’eau et mise à terre des F50.

Transmission et environnement au cœur du dispositif

Pour SailGP, la compétition et les technologies avancées incarnées par les régates en F50 doivent demeurer un vecteur de développement pour la jeunesse, de même qu’un tremplin pour agir en faveur de l’environnement. Comme sur chaque événement, des courses en dériveur (RS Feva) et dériveur à foil (WASZP) opposeront de jeunes régatiers à potentiel via le programme Inspire. Sur le Village, l’exposition itinérante « clean energy » proposée par Energy Observer Foundation, partenaire de SailGP France, mettra en vedette des solutions concrètes pour une énergie durable.
SailGP séduit toujours plus

Ce lundi, alors que les teams sont en train de prendre leurs quartiers à Saint-Tropez, SailGP a annoncé officiellement l’arrivée d’un nouveau protagoniste : une jeune équipe suisse emmenée par l’olympien Sébastien Schneiter. Neuf nations seront donc en lice pour la saison 3 qui débutera en mai 2022.

* Pass sanitaire et port du masque obligatoires

PROGRAMME France Sail Grand Prix I Saint-Tropez

  • Dès lundi 6 septembre
    arrivée et préparation des équipes sur le port de Saint-Tropez
    zone technique sur le parking du port de Saint-Tropez (​​F50 en cours de construction, mise à l’eau et sortie de l’eau)
  • Vendredi 10 septembre
    Courses d’entraînement : 13h30 – 15h
  • Samedi 11 et dimanche 12 septembre
    – Fan Village entre la Tour Portalet et le Môle Jean Réveille sur la digue, ouvert de 12h00 à 18h00.
    – Écran géant et commentaires de 12h30 à 15h30 puis DJ Set Sun Downer by Le Byblos.
    – Animations Fan Village : l’exposition itinérante d’Energy Observer Foundation (Le Cube), la Green GT, le stand environnement de la ville (exposition et animation Pelagos autour de la sensibilisation à la préservation de l’océan), le stand eSailGP powered by MCES, le bar du Fan Village et la boutique officielle.
    – 3 Courses de 13h30 à 15h : les F50 s’élanceront sur le Golfe de Saint-Tropez. Si le temps et le vent le permettent, la ligne d’arrivée se situera directement en face du Fan Village.

Pass sanitaire et port du masque obligatoires.

Source

SailGP

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 7 septembre 2021

Matossé sous: Match Racing, SailGP

Vues: 413

Tags: , , , , , , ,

Sous le vent

Au vent