Coup double pour Courrier Dunkerque

© Lloyd Images

La 2ème étape du Tour d’Arabie 2012 s’est disputée dans des vents très faibles à faibles entre Doha au Qatar et Abu Dhabi aux Emirats Arabes Unis. Ces 296 km de navigation le long du littoral sud du golfe persique auront été particulièrement éprouvants, physiquement et mentalement, pour les 9 équipages en lices.

Dès le coup d’envoi, mercredi, les Dunkerquois ont fait parler la poudre et prenaient la tête de cette deuxième manche pour ne plus la lâcher, franchissant les 3 portes du parcours en pôle position.

Déjà vainqueurs de la première manche entre Bahrain et Doha, Daniel Souben et ses fidèles mousquetaires montraient leur maîtrise du sujet sur un monotype qu’ils connaissent sur le bout des doigts, le Farr 30, le bateau du Tour de France à la voile pendant plus de 10 ans.

Daniel Souben, évidemment heureux à l’arrivée au ponton à Abu Dhabi hier soir : « Aujourd’hui (jeudi), nous avons eu entre 5 et 20 nœuds, avec le gros de la manche entre 8 et 12 nœuds. Cela a été une manche disputée entièrement au près, assez longue et assez difficile. Malgré certaines prévisions, nous avons pu finir avec un petit peu d’air devant Abu Dhabi. Notre navigateur, Erwan Le Roux, avait fait une très bonne analyse météo, donc nous avons suivi à la lettre ses prévisions, et nous avons exploité toutes les bascules de vent possibles et anticipé notre stratégie en fonction de celles-ci. Au niveau de l’ambiance à bord, tant que nous sommes devant tout va bien, mais en général sur Courrier Dunkerque, tout se passe très bien. C’est une équipe soudée. Cela s’est globalement bien passé malgré les obstacles sur notre route. Il y a énormément de trafic dans la zone, avec les plateformes pétrolières et de nombreux pêcheurs. Il a fallu rester très vigilants tout au long des 160 milles de l’étape. Une étape fatigante mais victorieuse, c’est le principal.»

Les autres skippers français, Cédric Pouligny engagé par Oman Sail sur BAE Systems et Bertrand Pacé, qui navigue pour les couleurs du Qatar sur Commercialbank avec certains de ses fidèles équipiers du TFV, ont pourtant tout essayé pour revenir sur Courrier Dunkerque. Mais Souben ne leur a laissé une nouvelle fois que les miettes du podium.

Contrairement à une première manche relativement facile, disputée sous spi dans sa majeure partie, la deuxième étape a été un vrai test d’endurance et de résistance, selon de directeur de course, un autre Français impliqué sur ce nouveau circuit qui en est à se deuxième édition, Jean-Michel Gaudon :

“La course a été très dure. Les conditions étaient difficiles avec des vents de faibles à modérés sur l’ensemble de la course entre Doha et Abu Dhabi. Avec de nombreux obstacles, comme les plateformes pétrolières et des zones de navigation restreintes pour les voiliers à l’approche du Détroit d’Ormuz qui en font fait un vrai casse-tête pendant 36 heures de course. »

Les 12 premières heures de navigation se sont disputées dans une faible brise de secteur Nord et très peu d’écarts séparaient alors les concurrents entre eux. Les choses ont changé avec la tombée de la nuit, mercredi soir, alors que le vent s’est mis à fraîchir, passant de 8 à 14 nœuds.

Courrier Dunkerque a alors conforté son leadership et commencé à creuser l’écart, reléguant son dauphin dans cette étape, BAE Systems, à 42 minutes sur la ligne d’arrivée et Team Commercialbank, à 1 heure.

Malgré un départ anticipé et une obligation de réparer sur place, le bateau 100% féminin des jeunes Omansaises, encadrées par Dee Caffari, et les françaises Christine Briand et Claire Pruvot – en autre – rentrait vite dans le rang et à mi-parcours, se battait pour la 3ème place avec Commercialbank et Renaissance.

«Nous ne nous sommes pas facilité la tâche ! souligne Dee. Après un départ difficile, nous avons été prises au piège dans des algues et il a fallu 2 heures pour nous en débarrasser. Cela nous a couté très cher. Mais nous avons réussi à revenir sur Commercialbank… au grand dam de l’équipe de Pacé ! ”

“Mais nous avons fait une erreur dans les 9 derniers milles. Nous avons perdu du terrain sur Commercialbank, puis sur Renaissance qui était juste derrière nous, mais que nous avons réussi à contrôler sur l’arrivée ! On a travaillé dur pendant toute l’étape et les filles ont été une nouvelle fois géniales. Elles ont fait vraiment du bon boulot. Au final on a gagné une place par rapport à la précédente étape. Si on continue comme cela, on va gagner à Mascate ! »

Sur la ligne d’arrivée à Abu Dhabi, moins de trois minutes séparent les bateaux de la 3ème à la 5ème places. Commericalbank prend la 3ème place, juste devant les filles d’Al Thuraya, qui brulent la politesse à leurs homologues masculins de Renaissance avec 47 secondes d’avance.

Dans le sillage de Renaissance (5ème), suivaient dans l’ordre, Team Kingdom of Saudi Arabia (EAU – 6ème) mené par Robin Elsy (GB), Team Bahrain (BAHRAIN – 7ème ) mené par Qasim AbdulRazaq (BAR), Team Muscat 2012 (OMAN – 8ème ), mené par Moshin Al Busadi (OMA) et enfin Team Ras Al Khaimah (RAS AL KHAIMAH – 9ème) avec John Curran (GB) aux commandes.

La remise des prix officielle de cette 2ème étape aura lieu samedi au Yacht Club d’Abu Dhabi après une série de régates in port qui ne compteront pas pour le classement général.

Dimanche 19 février, à 10h (HL) et 07h (HF), le coup d’envoi de l’Etape 3 sera donné pour un parcours de 232 km le long du littoral des EAU jusqu’à l’émirat Ras Al Khaimah. La flotte se dirigera ensuite vers les eaux omanaises pour les trois dernières étapes : Musandam, Mussanah et le port de Mascate, la capitale d’Oman.

RESULTATS DE L’ETAPE 2 – DOHA ABU DHABI
1 – Courrier Dunkerque (FRANCE) – Daniel Souben (F)
2 – BAE Systems (OMAN) – Cédric Pouligny (F)
3 – Team Commercialbank Group (QATAR) – Bertrand Pacé (F)
4 – Al Thuraya BankMuscat (OMAN) – Dee Caffari (GB)
5 – Team Renaissance (OMAN) – Ahmed Al Mamari (OMA)
6 – Team Kingdom of Saudi Arabia (EAU) – Robin Elsy (GB)
7 – Team Bahrain (BAHRAIN) – Qasim AbdulRazaq (BAR)
8 – Team Muscat 2012 (OMAN) – Moshin Al Busadi (OMA)
9 – Team Ras Al Khaimah (RAS AL KHAIMAH) – John Curran (GB)

RESULTATS DE L’ETAPE 1 -BAHRAIN – DOHA
1 – Courrier Dunkerque (FRANCE) – Daniel Souben (F)
2 – BAE Systems (OMAN) – Cédric Pouligny (F)
3 – Team Commercialbank Group (QATAR) – Bertrand Pacé (F)
4- Team Renaissance (OMAN – Ahmed Al Mamari (OMA)
5 – Al Thuraya BankMuscat (OMAN) – Dee Caffari (GB)
6 – Team Kingdom of Saudi Arabia (EAU) – Robin Elsy (GB)
7 – Team Bahrain (BAHRAIN) – Qasim AbdulRazaq (BAR)
8 – Team Muscat 2012 (OMAN) – Moshin Al Busadi (OMA)
9 – Team Ras Al Khaimah (RAS AL KHAIMAH) – John Curran (GB)

Source

Anne Massot

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent