40 équipages pour une édition extraordinaire

© Yves Ryncki

Ca y est, les 80 courageux qui participeront aux 5 Jours du Léman 2020 sont connus ! Alors que le nombre de participants maximal est atteint, la qualité des concurrents est tout aussi impressionnante. Anciens vainqueurs, multiples vainqueurs, détenteurs de record de participations, de victoires ou encore de distance parcourue, il ne manque (presque) personne. Si vraiment il fallait chercher un point, le Comité se réjouirait d’accueillir plus de femmes l’année prochaine. Elles étaient dix l’an dernier, seront huit cette année, et nous espérons les avoir encore plus nombreuses à l’avenir !

Tous les voyants sont au vert pour une édition qui s’annonce mémorable. La seule inconnue concerne les événements à terre (briefing, remise des prix etc…). Le Comité se réserve le droit de fermer ces événements au public, selon les mesures sanitaires qui seront annoncées d’ici-là.

Eric Monnin, triple vainqueur des 5 Jours du Léman

Sur quatre participations, Eric Monnin en a remporté trois. Un taux de réussite impressionnant – 75% de victoires ! Le navigateur moitié romand moitié suisse allemand a participé à la première édition en 1993 (terminant troisième), et a confirmé sa participation cette année. Le numéro 1 mondial de Match Race s’alignera avec l’autrichienne Ute Wagner.

Pourquoi as-tu décidé de t’inscrire à l’édition 2020 ?

« Le calendrier 2020 a été chamboulé! Sans Match Race cette année, c’était l’occasion parfaite. Je voulais depuis longtemps y participer avec ma compagne Ute, avec qui je navigue en Match Race et sur le Monofoil Gonet également. Nous avons donc décidé de le faire en couple ! Elle ne connaît pas le Léman, et quasiment pas le Surprise, par contre elle a beaucoup plus d’expérience que moi sur les régates longues distance. Ce sera un mélange intéressant, et une belle découverte pour elle ! »

Quel est ton objectif ?

« Avec un plateau pareil, il est difficile pour nous de faire des pronostics ou de se fixer un objectif de résultat. Nous nous fixons donc l’objectif de passer cinq jours magnifiques ensemble. Sportivement, on verra bien! »

Quel est ton meilleur souvenir sur les 5 Jours ?

« Ils sont nombreux ! Mais comme souvent, ce sont les moments les plus pénibles qui deviennent les meilleurs souvenirs. En 1998, lorsque nous avons pris un gros orage qui a fait abandonner le tiers de la flotte. J’avais le mal de mer (sur le Léman, oui!), ce n’était pas très drôle, mais cela reste le souvenir le plus marquant. »

Source

MaxComm Communication

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Les vidéos associées : ? (Surprise)