Rentrée sportive à la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer

© Eric Rousseau

Qui dit mois de février à la Trinité-sur-Mer, dit reprise des entraînements lors du premier week-end du Challenge de Printemps de la Société Nautique de la Trinité-sur-Mer. Avec en ligne de mire le Spi Ouest-France Destination Morbihan (18-22 avril 2019), quarante équipages sur les 56 inscrits ont répondu présents malgré des conditions météo annoncées comme très relevées.
La saison s’est ouverte samedi sur un parcours côtier d’une quinzaine de milles pour les IRC, Osiris Habitable, Grand Surprise et J80 dans un vent finalement raisonnable, à 12/13 nœuds forcissant dans l’après-midi.
La SNT a décidé d’annuler les manches de dimanche pour raisons de sécurité, suite à un avis de grand frais avec 30 à 40 nœuds de vent prévus.

Un coaching personnalisé
Des séances de coaching ont été mises en place pendant toute durée du Challenge de Printemps pour les IRC Double et les Mini 6.50. Avec sept bateaux inscrits dès le premier jour, la SNT répond à une demande grandissante pour ce genre de services : “Nous pouvons accueillir un maximum de dix bateaux,” explique le coach, Vincent Kéruzoré. “Ce week-end, les Ministes n’étaient pas présents, leurs bateaux sont encore en chantier, mais nous serons certainement encore plus nombreux dans deux semaines! Les gens sont contents, le groupe se crée et nous profitons de l’annulation de la journée de dimanche pour proposer une formation de routage Adrena à nos coureurs.”
L’objectif de ce coaching est simple : proposer un suivi de régate et accompagner les coureurs désireux de parfaire leurs connaissances en météo ainsi que de peaufiner leurs réglages et manœuvres. Vincent Kéruzoré met ses compétences à disposition du groupe : “Nous souhaitons que chaque équipage définisse ses objectifs. Ce matin, nous avons eu un briefing météo et un routage avec Yves le Blevec et ce soir nous avons débriefé à l’aide de photos et de vidéos. Il y a eu également de nombreux échanges entre les équipages, ce qui est très enrichissant. Le groupe est hétérogène, il y a de nouveaux propriétaires, des habitués de la course en double, ceux qui pensent déjà à la prochaine Transquadra… Ce coaching va évoluer au fur et à mesure des entraînements et des participants, car les inscriptions se font week-end par week-end”.

Des coureurs pied au plancher
Autre nouveauté 2019, les IRC sont désormais classés en quatre catégories : A, B, C et Double; les IRC A regroupant les plus grosses unités.

Ce début de saison voit le retour des indéfectibles Codiam, skippé par Jean-Claude Nicoleau, Qualiconsult de Jacques Pelletier et Saga d’Alain Foulquier. Très en forme, les trois équipages en IRC A ont tout donné sur le parcours côtier mais c’est finalement le Grand Soleil 43 de Jean-Claude Nicoleau, toujours accompagné de Nicolas Loday, qui l’emporte.

En IRC B, Jean-Yves le Goff et son équipage sur Realax ont fait une entame de saison à la hauteur de leurs attentes et ont laissé Benoît Rousselin (Delnic) et Jean-Yves Catrou (Barouf) dans leur sillage.

Seuls dans leur catégorie respective, Frasquita en IRC C skippé par Gildas le Barazer et Bertrand Ravary sur le J80 Balajo auront profité du parcours côtier pour se remettre en jambes et prendre un peu d’avance sur leurs concurrents, refroidis par la météo hivernale.

Les IRC Double étaient une nouvelle fois les plus représentés sur l’eau avec quatorze équipages sur la ligne. François Moriceau (Mary) prend le leadership devant le président de la SNT, Antoine Croyère, sur Hey Joe. Matthieu Lucet (Didgeri Two) prend la troisième place du podium du week-end.

Charles Gury (La Grande Jinette) termine ce premier Challenge de Printemps en tête des Osiris Habitable A, devant Rémi Vidor (Les Sinagots) et Bernard Fondrillon sur le Pogo 36 Vasco. Du côté des Osiris Habitable B, c’est Guy Pronier sur Sphénoïde qui s’impose. Suivent Alexis Ravel d’Estienne (Bolero) et Philippe Amalric (Papa au Rhum).

Chez les Grand Surprise, unique monotypie a avoir couru, Guilhem Bremond (Mojito) s’impose devant Zoé Geneviève Filippi (ATSCAF Sailing Team) et Marion Giraud (Lascar), les deux seules femmes skippers de cette première régate de l’année.

Rendez-vous les 23 et 24 février pour le deuxième Challenge de Printemps de la SNT.

Source

Celia mas-delfault

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 10 février 2019

Matossé sous: Régates, Spi Ouest France, Trophée Atlantique

Vues: 531

Tags: , , , , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Spi Ouest France