Vers un duel au soleil

© Christophe Breschi

Journée encore bien remplie sur la deuxième étape de la Ligue Nationale de Voile 2018 à La Rochelle. Pas moins de 6 Flights ont été lancés soit 18 départs de courses, de quoi pouvoir dessiner une vraie tendance au classement générale de l’étape. Les équipages du CVSAE et de l’APCC Nantes, déjà en tête après l’étape de Brest, sont encore aux avant-postes à La Rochelle. C’est un véritable duel à distance que les deux clubs vont se livrer pour aller chercher le titre sur la LNVoile 2018. Un duel arbitré sur l’étape Rochelaise par l’équipage de la SRR, qui fait également une belle étape à domicile. Mais pour le classement général final cela devrait se jouer entre les Nantais et les Normands avec une donnée simple : celui qui sera devant l’autre au classement finale de l’étape Rochelaise sera le grand gagnant de la LNVoile 2018 !

LE BILAN SPORTIF DU JOUR

Il faisait un peu frais ce matin sur les pontons du port des Minimes au moment d’entamer la deuxième journée de l’étape Rochelaise de la Ligue Nationale de Voile. Mais l’ambiance s’est tout de suite réchauffée avec un face à face entre les 3 premiers du classement au moment d’aller sur l’eau. Et les Nantais de l’APCC ont été les plus matinaux en remportant ce premier grand rendez-vous devant le CVSQ et le CVSAE. Mais les Normands emmenés par Cédric Chateau ont eu du répondant, et c’est le moins que l’on puisse dire, avec 4 victoires en 5 courses par la suite. Une performance qui les propulse en tête du classement à égalité de points avec… l’APCC! A domicile, avec leur duo olympique Mathilde de Kérangat – Kévin Péponnet, l’équipage de la Société des Régates Rochelaises a été très constant tout le long de la journée, et ils sont ce soir en embuscade derrière l’APCC et le CVSAE, à un petit point seulement.

Derrière la bataille fait rage pour accéder aux dernières places qualificatives pour la Sailing Champions League, le niveau européen. 4 tickets seront distribués aux meilleurs équipages lors des deux étapes Françaises. Seulement 7e à Brest, le YC Cherbourg est en train de faire une fantastique “remontada” pour essayer d’accrocher sa place pour l’épreuve européenne. La bagarre va être belle aussi pour cet objectif-là!

LA STAT “SAP” DU JOUR

9 secondes. Des parcours assez courts et du gros niveau sur l’eau, tous les ingrédients sont réunis pour des courses sérrées. Mais on fera difficilement mieux que la première course du Flight 6 avec seulement 9 secondes d’écart entre le 1er (CVSAE) et le 3e (APCC Nantes). C’est le YC Granville qui s’est intercalé, six secondes seulement derrière le vainqueur.

LA MANOEUVRE DU JOUR

Flight 10, course 1. L’équipage du CVSAE n’a été battu que 2 fois en 6 courses aujourd’hui, autant dire qu’il fallait user de tous ses stratèges pour le mettre dans son balcon arrière. Lors du Flight, avec 4 équipages Normands notamment, Maxime Mesnil (YC Cherbourg – bateau vert) a du puiser dans son arsenal tactique de numéro 5 Mondial de Match-Racing pour prendre un meilleur départ que ses concurrents . Il nous raconte :

“Notre plan au départ c’était de partir sous le vent de la flotte, au viseur car la ligne était favorable à gauche (image 1). Du coup on se retrouve à se battre avec Cédric Chateau du CVSAE (bateau bleu), on se met un peu devant lui et on se retrouve, à 30 secondes avant le top départ, sous la layline (image 2). On arrive alors a faire deux virements car il n’y a personne à notre vent, ce qui nous permet de nous remettre juste sur la layline tandis que Cédric est obligé de nous attendre un peu pour faire sa manoeuvre et lui aussi se mettre sur la layline (image 3), ce qui nous permet de partir un peu mieux que lui et de pouvoir par la suite aller chercher la victoire dans cette course! (image 4)”

Source

Havas Sports & Entertainment

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent