Le vent souffle et perturbe les flottes

© Pierick Jeannoutot

Jour 3, le vent est au rendez-vous, les coureurs sont prêts, tous les éléments sont réunis pour que les manches d’aujourd’hui se déroulent parfaitement, mais voilà le mistral se muscle et perturbe les flottes.

Depuis quelques jours le vent se fait désirer sur ce championnat du Monde Jeunes, mais aujourd’hui il était bien présent et plus décidé que jamais à rendre cette journée intense. Dès le début de matinée, les drapeaux flottaient dans l’air, les drisses tapaient contre les mâts, la mer commençait à se dessiner… La promesse d’une belle journée !

Sans plus attendre le comité de course de Corinne Aubert décide d’envoyer une manche à 10h25, pour rattraper la manche de retard d’une partie des 49er. Ensuite, l’autre comité de course, celui de Philippe Faure, envoie un premier départ pour l’autre rond des à l’heure prévue. Pendant ce temps, les 49erFX et Nacra17 attendent patiemment leur tour à terre.

Au fil des heures, le vent se stabilise vers 18 nœuds en moyenne avec des rafales pouvant aller jusqu’à 25 nœuds. Ce qui ne rendra pas la tâche facile aux coureurs, qui lutteront pour tactiquer le mieux possible tout en évitant de casser ou chavirer. Malheureusement la plupart n’échapperont pas à ces aléas. Au total, les 49er ont pu courir sept manches, grâce à la réactivité des deux comités de course et malgré ce bon vent de nord.

Ensuite place aux 49erFX et Nacra17, qui partent à l’eau vers 13h30, dans un vent similaire à celui du début de journée. Même si la volonté est là pour les 49erFX, le vent aura raison de la plupart des équipages dispersés sur tout le parcours. Pendant ce temps les Nacra17, subissent aussi les conditions ventées mais la flotte reste relativement compacte. A noter, une nette domination de l’équipage italien qui gagne haut la main les deux manches du jour.

Le vent a ainsi une fois de plus redistribué le classement général, les plus costauds ont prouvé qu’ils étaient bien présents dans des conditions musclées, quant aux plus petits gabarits, ils auront laissé des plumes dans la bataille. Mais rien n’est fait, il reste encore deux jours de courses. À noter qu’à l’issue des résultats d’aujourd’hui, la flotte sera divisée dès demain en deux ronds distincts chez les 49er : rond OR et rond ARGENT.

La phrase du jour

Ben Remocker, manager de la classe 49er, 49erFX et Nacra17, donne son impression en ce milieu de championnat.

« Je pense qu’aujourd’hui la régate commence réellement, c’était un jour décisif pour les coureurs. Ils ont fait la connaissance de Marseille et de sa diversité de conditions météorologiques, c’est un vrai test de régularité pour les équipages »

Le classement général

49er :

1er Daniel NYBORG & Sebastian WRIGHT OLSEN (DEN)
2ème Bart LAMBRIEX & Scipio HOUTMAN (NED)
3ème Tomas MATHISEN & Mads MATHISEN (NOR)

49erFX:

1er Keanu PRETTNER & Niklas HABERL (AUT)
2ème Vilma BOBECK & Malin TENGSTRÖM (SWE)
3ème Willemijn OFFERMAN & Judith ENGBERTS (NED)

Nacra17:

1er Gianluigi UGOLINI & Maria GIUBILEI (ITA)
2ème Tayla RIETMAN & Lachlan WHITE (AUS)
3ème Javier ARRIBAS HARTEN & Adriana BARRON (PER)

Source

YCPR Marseille

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 31 août 2018

Matossé sous: 49er, 49erFX, Nacra 17, Séries Olympiques, Voile Légère

Vues: 267

Tags: , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : 49er