Féérie ouatée

© Gilles Morelle / www.gillesmorelle.com

Pour le Trophée Mer Montagne qui se déroule pour la troisième année consécutive à Saint-Gervais, la météo et les conditions d’enneigement savent jouer avec les effets de contraste !

Il y a un an jour pour jour, lors du prologue, le grand beau temps avait offert aux concurrents un itinéraire aérien avec une vue spectaculaire sur le Mont-Blanc.
Cette année, changement d’ambiance radical avec une intense chute de neige qui a débuté dans la nuit de lundi à mardi et qui se poursuivait sans mollir aux premières heures du jour.

Les guides de haute montagne de l’équipe d’organisation ont donc décidé de mettre en place leur itinéraire de repli. Et quel itinéraire ! Zig zaguant dans des forêts croulant sous la neige fraîche, dans une lumière fantomatique, la randonnée a pris l’allure d’une ” féérie ouatée “, selon les mots de Fred Le Peutrec, tout juste revenu d’un fantastique tour du monde à la voile. Chacun ayant soigneusement branché son appareil de détection et de recherche en avalanche, le départ fut inhabituellement calme, la tribu du Trophée se mettant à l’unisson d’une nature ayant rentré la tête dans les épaules.

Dans une neige profonde ne facilitant pas les dépassements, la hiérarchie mit un peu de temps à se dessiner. Les « grosses cuisses » finirent tout de même par se détacher, se « tirant » une monumentale « bourre » jusqu’à la balise finale située sur la terrasse du restaurant Mont-Joie. Derrière, on n’était pas pour autant en promenade, chacun donnant le maximum, les montagnards aidant volontiers « leur » marin. Qui portant un second sac à dos, qui donnant à boire, réparant une peau de phoque récalcitrante, ou même, suprême subtilité directement issue de la compétition de ski-alpinisme, soulageant son coéquipier d’une longe salvatrice rappelant le bel esprit de la cordée.

Les 5 premiers de la randonnée

  1. Daniel DULAC – Christopher PRATT
  2. Tony SBALBI – Anthony MARCHAND
  3. Julie DUVILLARD – Thierry DUBOIS
  4. Aurélien DUCROZ – Steve RAVUSSIN
  5. Philippe GOITSCHEL – Eric PERON

Source

Kaori

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent